« Silence Radio », une BD de Nepsie sur les amitiés à l'âge adulte

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 30 octobre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. loy

    loy
    Expand Collapse
    Compte nuages bénévole

    Ooow cet article tombe bien ... J'ai justement écrit à quelqu'un qui me manque énormément mais à qui je ne parle presque plus (pas le temps, peur de franchir le pas, peur de ne plus rien avoir en commun, toussa toussa ...). Etant très timide il m'a fallu pas mal de temps pour oser lui pondre ce petit message. Sa réponse était un peu plate, mais au moins réponse il y a eu ... :supermad:
     
    Shann et Lillouann ont BigUpé.
  3. MayuraTama

    MayuraTama
    Expand Collapse

    J'en parlé avec une amie du collègue/lycée que je revois depuis peu après 6 ans sans se parler... et je lui disais que même si on pensait aux autres, c'était pas toujours facile de se prendre par la main et de se dire "Et si je lui envoyais un petit message". Mais des fois, ça tourne bien, comme avec mon amie d'hier justement. On se revoit tous les deux trois mois et on prend des nouvelles de chacune d'entre nous.


    (Et moi je crois en l'amitié homme-femme... parce que mon meilleur ami du lycée, même si je le revois peu, c'est toujours un ami que j'aime beaucoup en tant qu'ami : on était inséparables au collège/lycée mais ça n'a jamais été dans la romance. Comme quoi, c'est faisable ^_^).
     
    Shann et loy ont BigUpé.
  4. Carolyna

    Carolyna
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Merci, merci, merci Nepsie pour ce post :top:

    C'est exactement ce que je ressens en ce moment !!!
    Il y a peu, un ancien ami de fac a pris de mes nouvelles, et depuis, j'ai quelques personnes que j'aimerai recontacter, mais bon je l'ai toujours pas fait.

    Je me suis énormément retrouvée dans cette bd
     
  5. Pikablanche

    Pikablanche
    Expand Collapse

    Très bonne bd auquel je m'identifie totalement.
     
  6. Charlie-Culotte

    Charlie-Culotte
    Expand Collapse
    Je vous prie d'agréer l'expression de mon wesh respectueux.

    Haaan mais cette BD est juste parfaite ! Bon, sauf pour le "message-type" parce que je le trouve un peu trop émouvant et que je n'oserais pas l'envoyer à quelqu'un avec qui j'ai perdu contact mais n'étais pas super proche avec... Enfin ça me convainc (je suis sûre que ce verbe ne s'écrit pas comme ça haha) un peu plus de mettre le petit message que je voulais faire passer à un ancien ami d'enfance qui me souhaite régulièrement mon anniversaire etc mais avec qui je n'ai plus parlé "pour de vrai" depuis euh... le début du collège? :sweatdrop:
     
  7. abou333

    abou333
    Expand Collapse

    Aahhh, je ne suis pas toute seule, quel soulagement! Nah, mais même si je commence à assumer ce côté de moi : «J'ai pas ressenti le besoin d'entretenir mes vieilles amitiés, ni le besoin de me lier de manière significative à d'autres personnes (à part mon copain)», j'ai quand même l'impression d'être souvent seule dans ma barque... tel Bart Simpson dans l'épisode où il vend son âme à Millhouse et qu'il rêve que tout le monde est accompagné de son âme pour traverser une revière en barque, alors que lui est tout seul snif snif (oui, c'est parfois très profond les Simpson). Mais en fait je le vis bien, c'est la comparaisons aux autres qui me donne l'impression d'être seule. Sinon tout va bien. J'avoue aussi des fois j'ai envie de revenir vers mes anciennes amitiés et j'ai peur qu'ils en aient plus rien à foutre, mais pour ça, faut essayer. Ça me fait penser qu'il y a un ami à qui j'avais envie de réécrire depuis un moment, c'est peut-être l'occasion... Mais pas avec le petit message un peu trop émotif, comme si je sentais ma mort venir, mais plutôt un «Hey quoi de neuf?». Court, simple, mais efficace.

    Et puis c'est cool hearthstone...
     
    Arpège_ a BigUpé ce message
  8. Bibi Tricotin

    Bibi Tricotin
    Expand Collapse
    Dans mon antre

    Je fais partie du club des solitaires. Je n'ai jamais eu plus de 2-3 amis quand j'étais à l'école et puis après avec le temps et les soucis des uns et des autres, chacun est partie faire son chemin de son côté (parfois pour mon plus grand soulagement). Et depuis pas mal d'années, j'ai gardé plus ou moins contact avec 2 mais sinon je suis seeuuuule au mooonde. Après l'avoir plutôt mal vécu, au final je me suis rendue compte que j'étais bien toute seule et que je n'avais pas envie de me faire des amis.
     
  9. caligula

    caligula
    Expand Collapse

    Je comprend bien ça de perdre le contact avec des amis, en revanche quand je lis les messages, je me dit que j'ai vraiment de la chance (ou pas, des fois ;) ) d'avoir un groupe d'amis, que je vois souvent. C'est dur de se faire des amis, car les liens se font avec le temps, et on doit prendre de son temps. A présent pas si dur de ne pas perdre contact, un ptit message comme ça, ou tu racontes une anecdote de ta journée, envoi groupé, hé hop après chacun y va du siens^^ et quand chaque personne du groupe en fait de même, on reste proche car il y a ça aussi, quand on loupe des événements importants dans la vie de l'autre ça éloigne aussi... L'amitié est dure a entretenir, mais ça en vaut le coup. Apres je sais aussi que si j'ai un problème ou quoi que ce sois, des amis que je vois peu, dont je prend moins de nouvelles, je n'ai aucune crainte a avoir quand a les solliciter!!
    On a toujours un truc en commun avec chaque personne, prendre le temps d'en profiter, c'est important. Ça contribue au bonheur aussi^^
     
Chargement...