S'initier à la littérature japonaise en 3 romans

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mircea Austen, le 21 juillet 2014.

  1. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

  2. mayuratama

    mayuratama
    Expand Collapse
    Si tu savais... Guest

    Merci pour ces conseils !!

    Je dois avoir lu tous les romans traduits de Murakami \o/ J'adore vraiment cet auteur (même si j'ai été déçue par la conclusion/le troisième volume de 1Q84 ;_; )
    Kafka était mon premier et il m'a vraiment donné envie de découvrir davantage son univers. Cela dit, ce n'est pas celui que je conseillerais (tout simplement parce c'est que mon livre préféré de tous les temps) c'est La Ballade de l'Impossible que j'ai trouvé très émouvant et vraiment magnifique. Et plus positif que Kafka aussi je pense. C'est un livre qui donne envie d'aller de l'avant. Cela dit j'adore Kafka quand même :).

    Je ne savais pas par quel Mishima commencer mais maintenant je sais !! :paillettes:
     
  3. Tankli

    Tankli
    Expand Collapse
    Punk bunny

    Moi je conseille fortement Love & Pop de Ryu Murakami (aucun lien de parenté avec Haruki Murakami) qui parle de l'enjo kosai au Japon (en gros c'est un phénomène sociétal qui pousse certaines adolescentes à tenir compagnie à des hommes plus âgés moyennant finance). Il est écrit de façon très particulière (avec des bouts de sms, des conversations de téléphone, etc.) et est très très intéressant !

    En tout cas merci pour la sélection !
     
  4. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Je plussoie pour Kafka sur le rivage, j'ai adoré ce roman ! Je ne suis pas fan du Japon ni de cette culture, j'ai lu ce bouquin par hasard (sur un conseil d'ami il me semble) et je n'ai pas pu le lâcher. :jv: Très poétique, et très surprenant !

    Je ne savais pas que la littérature japonaise traduite était globalement d'excellente qualité, je m'y risquerai plus facilement maintenant je pense !
     
  5. Kaede87

    Kaede87
    Expand Collapse

    Bonjour ! Premier post sur le site (alors que lectrice depuis un bon moment), même si ce n'est pas à proprement parlé de la littérature japonaise, car l'auteur Lian Hearn est anglaise, mais la saga du clan des Otori (d'où je tire d'ailleurs mon pseudo ;) ) est absolument géniale. L'auteur a vécu de nombreuses années là bas pour s'imprégner de la culture et à mon sens les trois premiers tomes sont un cycle incontournable pour les personnes qui souhaitent se plonger dans un univers japon-médiéval-fantastique.
    Et sinon je plussoie également pour Kafka sur le rivage !
     
  6. bat-momo

    bat-momo
    Expand Collapse

    J'ai un peu de mal avec Murakami... (pas taper svp T_T) Je sais pas trop pourquoi, mais je me sens très très mal à l'aise en lisant ses romans. J'avais dû lire La Fin des Temps pour mon cours de litté japonaise, et j'avais pas trop accroché. Mais Kafka sur le rivage m'a mise super mal à l'aise. J'adore Nakata, mais Kafka... je sais pas trop pourquoi.
    Par contre, Mishima, j'adoooore! J'ai beaucoup aimé Confession d'un masque.
    Mais mon auteur japonais préféré reste Akutagawa! Il écrit des nouvelles, qui est un genre que j'apprécie de base (ça change des romans, c'est sympa) et il a un style assez unique.
    Dans un genre totalement différent, j'aiiime les romans de Kyotaro Nishimura. Il écrit des romans policiers, qui se passent souvent dans un train. Les Japonais et les trains, grande histoire d'amour! :) Parmi ses oeuvres, j'ai adoré Les Grands détectives n'ont pas froid aux yeux et Petits Crimes Japonais.
     
  7. bibules

    bibules
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    C'est "marrant", j'adore la littérature japonaise, et ça fait plusieurs années que j'enrichie peu à peu ma collection, et pourtant je n'ai lu aucun de ces 3 livres. Ils partent directement sur ma "liste-de-livres-à-lire"!
    Je me demandais toujours pourquoi tous les livres d'auteurs japonais que je lisais étaient aussi bien, maintenant j'ai l'explication, merci :)
    Pour mes recommandations je voudrais citer Naufrages, que j'ai lu sur recommandations de Juliette du blog "je ne sais pas choisir", et que j'ai adorais. Je l'ai lu au moins 5 fois en 3 mois pour vous dire.
    C'est un livre assez court sur la vie d'un enfant dans un village en bord de mer reculé où tout manque, et surtout la nourriture.
    Le village en est amené à espérer qu'un des bateaux qui voyagent le long de la côte pour transporter du riz, s'échouent afin qu'ils puissent récupérer la cargaison. La vie des villageois est totalement absorbée par la recherche de nourriture et la survie de leur famille.
    Ce livre me fait relativiser totalement mes problèmes et surtout mes problèmes économiques. Je vous le conseille vraiment.
     
  8. Etcheverry

    Etcheverry
    Expand Collapse
    Sic Parvis Magna

    Au-delà du livre cité, Haruki Murakami est vraiment un auteur que je conseille particulièrement. J'ai personnellement un faible pour La Ballade de l'impossible. <3
     
    Duks a BigUpé ce message
  9. MinetteA

    MinetteA
    Expand Collapse
    Miaou.

    Je n'ai pas aimé 1Q84, trop abstrait pour moi.

    En revanche, je vous recommande les livres de Yôko Ogawa (Le petit joueur d'échecs, La piscine, Les Abeilles, La grossesse, etc).
    C'est un peu glauque très poétique et bien écrit, tout en finesse.
     
  10. Zashiki

    Zashiki
    Expand Collapse
    Mreow

    J'ai adoré  Kafka  sur  le  rivage,  tout comme   La  ballade  de  l'impossible   de  Murakami.
     Mon  roman  préféré  de Yôko Ogawa  c'est La  formule préférée du professeur, qui prouve  que  les  maths  peuvent  être  touchants. Et j'ai beaucoup aimé   Je  suis  un chat de Natsume Sôseki
     
  11. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    J'aime beaucoup Ryû Murakami même si c'est un style vraiment particulier qui ne plaira pas à tout le monde :yawn:
    J'avais adoré Les Bébés de la Consigne Automatique,e t également Lignes qui a une atmosphère vraiment étrange. Par contre, Bleu presque transparent m'a pas trop plu, trop... trop.

    Du coup j'ai vraiment envie de lire Love and Pop mais ça me soûle qu'il soit pas sur Kindle, j'ai plus de place dans ma bibliothèque IRL :goth:
     
  12. Bibifocus

    Bibifocus
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Ayant des cours de litté japonaise, j'ai pu découvrir beaucoup de livres, d'auteurs et de courants grâce aux listes de lecture qu'on nous a données. Mais celui que je conseille le plus c'est Kitchen, de Yoshimoto Banana (sérieux, elle a pas un nom trop trop cool? Et puis c'est une meuf :rockon: ).
    Voilà la description d'Amazon, si ça, ça donne pas envie de le lire!

    Que faire à vingt ans, après la mort d'une grand-mère, quand on se retrouve sans famille et qu'on aime les cuisines plus que tout au monde ? Se pelotonner contre le frigo, chercher dans son ronronnement un prélude au sommeil, un remède à la solitude.Cette vie semi-végétative de Mikage, l'héroïne de Kitchen, est un jour troublée par un garçon, Yûichi Tanabe, qui l'invite à partager l'appartement où il loge avec sa mère. Mikage s'installe donc en parasite chez les Tanabe : tombée instantanément amoureuse de leur magnifique cuisine, elle est aussi séduite par Eriko, la «mère» de Yûichi Eriko, personnage ambigu et pur, transsexuel à la beauté éblouissante, qui, traversant le récit comme un soleil éphémère, va bientôt mourir à son tour de mort violente...Banana Yoshimoto révèle dans Kitchen, à travers une sorte de «minimalisme flou», une sensibilité nourrie de paradoxes, une sensibilité dans laquelle toute une génération de jeunes Japonais s'est reconnue.
     
    Ilya a BigUpé ce message
Chargement...