Six enseignements que j’ai tirés de 17 ans de menstruations — La leçon de la semaine, par Sophie Riche

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 7 décembre 2016.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. SoldatLouise

    SoldatLouise
    Expand Collapse
    YOLO !

    Moi LA leçon que j'ai tiré c'est "Oh par toutes les déesses du ciel et d'ailleurs LA CUP C'EST LA VIE !"

    Fini les irritations dû a la ficelle du tampon, bonjour sexe même pendant les règles, joie et bonheur de rester fraîche du slip.
     
    mielou35, Azeban, Cofeesama et 9 autres ont BigUpé ce message.
  3. Saya38

    Saya38
    Expand Collapse

    Grave, et pouvoir mettre sa cup 2 jours avant la date prévue, histoire d'éviter le pourrissage de culotte surprise, ça c’est la vie !
     
    SoldatLouise, Emily's, Zoug et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Allitché, Cofeesama, Manea et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    Le seul truc que j'en retiens c'est "mais pourquoi je suis pas un mec bordel".
    J'ai un super combo : fringales, bouton, je pleure pour rien (le fait de m'annoncer qu'il n'y a plus de confiture à la framboise et me voila transformée en une fontaine pendant 3H), je m'énerve très facilement, je devient encore plus susceptible que d'habitude, je déprime complètement (mais attention, pas la petite déprime, qui s'accompagne souvent de grosses crises de larmes, et de "mais je suis nuuuullleeeeuh), fatigue qui me rends complètement amorphe, tension dans les seins, et douleurs les premiers jours de règles.
    Et des fois, je cumule tous ces symptômes en même temps, ô joie.
     
    #5 MelPop21, 7 décembre 2016
    Dernière édition: 8 décembre 2016
    Somebody else, Ahn, Super-triceratops 73 et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    - Les protèges-slip (lavables c'est mieux) c'est la vie 1ère partie: pour se sentir au sec et tranquille car en SPM j'ai des secrétions vaginales assez importantes et j'ai l'impression que ce sont en fait mes règles...
    - Les protèges-slip c'est la vie 2ème partie: pour prévenir des apparitions surprises (d'autant plus que j'ai des règles très irrégulières donc obligée de prendre constamment des précautions, d'où vaut mieux prendre des lavables), puis pour préserver mes jolis sous-vêtements
    - L'huile essentielle de tea tree ou l'huile de nigelle c'est ma bouée de sauvetage, en cas de petits boutons en période pré-menstruelle
    - L'ordinateur portable en guise de bouillote c'est génial, je souffre plus au moment de l'ovulation qu'au moment de mes règles, du coup ça me donne une bonne excuse pour me mater une bonne série sous la couette en posant la partie chaude de l'ordi sur mon bidou
    - Les serviettes de bain/plage couleurs foncées pour faire crac crac en sécurité avec son chéri sans gâcher le linge de bain, ou alors en prendre une qui sert déjà pour les teintures de cheveux maison, on ne fait plus la différence après
    - Porter un vieux short pyjama, une vieille culotte toute moche et/ou un jogging noir la nuit pour ne pas culpabiliser en cas de débordements noctures
    - Tremper les draps ou vêtements tachés à l'eau froide sans plus tarder, car l'eau chaude "cuit" le sang et là il ne partira plus (merci maman), privilégier les détachants spéciaux pour le sang
    - Un bon prétexte pour manger un bon steack (vu que j'avais de grosses pertes) et pour que mes parents me laissent tranquille vu que j'étais un peu pâle comme Blanche-Neige
    - Aussi un bon prétexte pour que ton chéri te chouchoute un peu, dans mon cas comme je fais une grosse chute d'hormones pendant ces périodes, j'ai souvent une migraine, et je peux aussi enfin faire une bonne sieste pendant qu'il s'occupe de la maison

    Finalement j'ai plein de tips, alors que c'est moi qui vient de passer quasi 6 ans sans aucune règle (pilule hormonale). Mais ça me fait réviser car je suis en train de l'arrêter. Je vais remettre en pratique tout ça!
     
    Emily's et Solidshnek ont BigUpé.
  7. Aguarà

    Aguarà
    Expand Collapse

    Juste pour savoir, tu prends la pilule ? Parce que niveau émotionnel, le fait de commencer à prendre la pilule ça tout changé pour moi -et même niveau boutons, en fait. Et je suppose qui si tu prends la mauvaise ça peut aller dans le mauvais sens. Du coup, tu pourrais peut-être en parler avec ton/ta gynéco :dunno:
     
  8. Capillotractée

    Capillotractée
    Expand Collapse
    Meh.

    Soluce pour le sang dans les culottes: liquide vaisselle, frottage, lavage. A pu tâche :egyptian:
     
    Allitché et Emily's ont BigUpé.
  9. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    Non je ne prends pas la pilule et je refuse de prendre quoique ce soit à base d'hormones. Je préfère conserver ma vie sexuelle et me transformer en zombie-pas-content-qui-pleure une semaine avant mes règles plutôt que de renoncer aux joies de la chaire. J'ai un peu trop souffert de cet aspect là de la pilule... d'autant plus que j'ai mis du temps avant de finalement l'accuser, et il se trouve que c'était bien elle la responsable. Donc la pilule, c'en est finit pour moi. Le système général (prendre un truc tous les jours à la même heure et surtout pas dans le noir sinon tu le prends à l'envers et tu paniques le lendemain pendant trois heures -c'est du vécu-) c'est .. franchement pas fait pour moi.
    Je vais me tourner vers le stérilet en cuivre, ca fait des mois que je me prépare psychologiquement à avoir un peu mal à la pose..
     
    #9 MelPop21, 7 décembre 2016
    Dernière édition: 7 décembre 2016
    leaking_b, Dèle et Mewen ont BigUpé ce message.
  10. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    C'est pour ça que j'arrête ma propre pilule, en plus il ya clairement marqué dessus qu'en effets secondaires cela peut causer des dépressions. Alors voilà...
     
  11. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    L'effet "naturel" n'est pas tellement mieux. Mais bon, au moins je me dis que je suis moi, sans hormones,même si une semaine par mois je deviens pas fréquentable. Et plus je me rapproche de mes règle pire c'est, et une fois que je les ai, tout disparaît d'un seul coup. C'est quand même bizarre le corps humain..
    Mais quand j'étais sous pilule j'avais pas tous ces symptômes, j'avais un bouton, j'étais un peu plus susceptible mais sans plus (mise à part la libido devenue totalement inexistante). Mais alors depuis que j'ai arrêté .. whahou ! La fringale, la déprime, les crises de larmes, la fatigue... Tout ca j'avais pas connu avant et j'me trouve assez impressionnante dans ces moments-là. Mais si c'est le prix à payer pour retrouver ma vie sexuelle alors ca me va.
     
    Emily's a BigUpé ce message
  12. Gazpacho

    Gazpacho
    Expand Collapse
    Hum.

    Pour les taches de sang (même sèches, tant qu'elles n'ont pas encore été nettoyées ou trop anciennes), si vous êtes en rade de produits nettoyants J'AI LA SOLUTION !
    -Frottez avec un glaçon jusqu'à que le tissu s'imbibe (et surtout pas de l'eau chaude, malheureuses)
    -Versez par dessus du sel de table ou du bicarbonate de soude. Cela va "aspirer" la tache progressivement.
    -Tapotez le tout avec du sopalin
    -Lorsque le sel/bicarbonate n'absorbe plus, frottez avec le sopalin pour enlever le tout.
    -Recommencez autant de fois que nécessaire.
    -Si il reste une vague auréole claire, elle partira au lavage.
    :top:
     
    Allons-y, Songi songi, ChansonMuette et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...