Stage et dialyse

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Apaloosa, le 6 avril 2013.

  1. Apaloosa

    Apaloosa
    Expand Collapse

    Kikoo lol les Madz,

    j'ai besoin de vos sages conseils. Si l'une d'entre vous a déjà vécu une expérience similaire, ou encore mieux, bosse dans les RH ou dirige une équipe, son avis sera plus que bienvenu !

    Lundi, je commence un stage dans un cabinet d'avocats. Administrativement parlant, je suis à 80 % de handicap, parce que je dialyse. Bon après, vu que je bosse pas sur des chantiers, ça change pas grand chose à ma vie professionnelle hein. Je galère clairement beaucoup moins qu'un paraplégique, qui lui pourra n'être reconnu qu'à 70 % par exemple... Enfin, je vous épargne les joies de la Cotorep.

    Le seul truc, c'est que les jours de dialyse, j'aimerais quitter le cabinet une heure plus tôt pour me rendre à mon centre médical, histoire qu'on me zappe pas un quart de temps d'épuration.

    Evidemment, je suis prête à rattraper ces heures les autres jours, d'autant que ça m'étonnerait que l'avocat moyen quitte son cabinet gentiment à 18 h, pour rentrer à temps regarder Plus Belle la Vie.

    Mais je ne sais pas comment l'annoncer à mon patron... D'autant que j'ai strictement rien mentionné dans mon CV et ma lettre de motiv, par peur de la discrimination. Je n'ai pas envie qu'il le prenne mal.

    Donc :
    a) je lâche le morceau, l'air de rien, entre deux jurisprudences du Conseil d'Etat.
    b) je la joue formaliste, et je sors Maman faut qu'on parle, mon corps est en pleine croissance  M. Avocat, faut qu'on parle, mes reins sont plein de moisi   Monsieur, puis-je vous parler d'un problème personnel que j'ai hésité à aborder jusque là ?
    c) je leur annonce cash que je pars, en partant du principe qu'engueuler une meuf sans reins payée 3 euros de l'heure, c'est abusé.

    Voilà mon dilemme du moment !

    Kiss flex les filles, et merci de votre aide !
     
  2. Tabby

    Tabby
    Expand Collapse
    Mélange instable

    "j'ai besoin de vos sages conseils. Si l'une d'entre vous a déjà vécu une expérience similaire, ou encore mieux, bosse dans les RH ou dirige une équipe, son avis sera plus que bienvenu !"


    Salut !
    Bon je préviens, je n'ai pas vécu ce type d'expérience, je ne bosse pas dans les RH et je ne dirige pas d'équipe (mais je travaille), donc mon avis n'engage que moi.


    "Le seul truc, c'est que les jours de dialyse, j'aimerais quitter le cabinet une heure plus tôt pour me rendre à mon centre médical, histoire qu'on me zappe pas un quart de temps d'épuration."


    Partir 1h plus tôt certains jours, si tu arrives 1h plus tôt le matin c'est peut être pas si gênant pour l'entreprise qui t'accueille en stage.
    Si c'est pas indiscret, c'est combien de fois par semaine la dialyse ?


    "Evidemment, je suis prête à rattraper ces heures les autres jours, d'autant que ça m'étonnerait que l'avocat moyen quitte son cabinet gentiment à 18 h, pour rentrer à temps regarder Plus Belle la Vie."


    En même temps tu n'y vas pas en tant qu'avocate... Et il peut arriver qu'un avocat parte plus tôt ses jours de dialyse, ou tout autre problème de santé ou d'organisation familiale (et emmène du travail chez lui accessoirement).




    "a) je lâche le morceau, l'air de rien, entre deux jurisprudences du Conseil d'Etat."


    Non, ce n'est tout simplement pas le moment.


    "b) je la joue formaliste, et je sors Monsieur, puis-je vous parler d'un problème personnel que j'ai hésité à aborder jusque là ?"



    Il me semble que c'est la meilleur solution. C'est honnête et ça permet aux 2 parties (l'entreprise et toi) une solution qui vous convienne.




    "c) je leur annonce cash que je pars, en partant du principe qu'engueuler une meuf sans reins payée 3 euros de l'heure, c'est abusé."


    Non, c'est déplacé. D'autant plus qu'il s'agit d'un stage.
    Le stagiaire n'a pas vocation à remplacer un salarié. Tu n'es donc pas rémunérer autant qu'un salarié.
    On pourrait débattre du bien fondé de payer un stagiaire 3€ de l'heure, mais au départ tu es bien venu pour un stage, pas pour un emploi. Et puis là c'est pas vraiment le débat.
    Et le fait que tu aies des reins en mauvais état - et j'en suis désolée pour toi - n'a pas à intervenir dans ta rémunération (aussi bien négativement que positivement).

    J'espère t'avoir aidé, même si mon avis n'est pas celui attendu au départ.
     
  3. Apaloosa

    Apaloosa
    Expand Collapse

    Hello @Tabby,

    merci pour ton aide, même si tu n'as pu me faire part que de ton avis, et pas de ton expérience, tu m'as mise sur la bonne voie. J'ai suivi ta suggestion, et c'est passé comme une lettre à la poste :banana:

    En fait, j'avais pas trop de doutes sur le fait qu'on puisse trouver un arrangement, c'est surtout que j'avais peur que mon employeur me trouve malhonnête, vu qu'il m'a embauchée alors que j'avais omis volontairement de lui parler de ma santé.

    Franchement, si j'avais pas eu un problème d'horaire, j'aurais vécu ma vie sans aborder le sujet ; je n'escomptais pas faire augmenter mon salaire avec mes histoires de rognons ;)

    Sur ce, encore thx :taquin:
     
Chargement...