statut AUTO-ENTREPRENEUR

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Jul(i)e, le 10 août 2009.

  1. Jul(i)e

    Jul(i)e
    Expand Collapse
    Folle de custo

    Bonjour à toutes!

    J'aimerais savoir s'il y a parmi vous des personnes qui ont le statut d'auto-entrepreneur (spécialement dans les métiers de la création et de l'artisanat...).
    Que pensez-vous de ce statut?
    Quels sont les +? Quels sont les points faibles?

    Je vous remercie d'avance de partager avec moi votre expérience
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Selon ce que j'ai compris, quand tu n'as pas d'argent qui entre, tu ne payes pas de charge (et tu ne cotises pas pour ta retraite non plus...), ce qui est la différence majeure avec le statut de travailleur indépendant, pour lequel tu dois payer des charges de façon trimestrielle, que tu aies ou non un revenu (après je dis peut-être des bêtises, mais c'est ce que j'ai compris à mon propos). En plus, selon ce que m'a expliqué une connaissance, tu dois débourser entre 300 et 800€ dès le début avec le statut de travailleur indépendant. Ton statut d'auto-entrepreneur, tu peux l'avoir tant que tu n'as pas un revenu énorme. Aussi on me l'a conseillé parce que mon activité est annexe et ponctuelle, sinon la connaissance à qui j'ai parlé m'a dit que ça n'aurait pas valu le coup. Le +, également, c'est que les charges s'élèvent à 20%, alors que pour d'autres statuts ça peut aller jusqu'à 40%. Il me semble aussi que le statut d'auto-entrepreneur permet l'exonération de la taxe professionnelle.
    Bien sûr avec le statut tu es immatriculée !
    Je n'ai eu que des bons retours sur ce statut. Par contre je pense qu'il est bien quand l'activité que l'on fait est ponctuelle et ne rapporte pas beaucoup, ou pour un début, mais à vie je ne crois pas que ce soit le top. Le mieux c'est que tu te rendes directement sur le site de l'auto-entrepreneur et que tu téléphones à l'URSSAF qui te renseigneront bien mieux que moi.
     
  3. Chizu

    Chizu
    Expand Collapse
    Envie Dodo

    up ! ( Ce topic revient de loin !!) Est- ce que certaines le sont ? Je suis inscrite sur un site d'offres d'emplois aux étudiants sur lequel il est obligatoire d'être auto-entrepreneur pour pouvoir remplir des missions en télécommunication. Ca me tente beaucoup mais j'ai un peu peur de ce que cela implique.. Pouvez-vous éclairez ma lanterne, elle vous en sera très reconnaissante ! ;)
     
  4. Maitsuya

    Maitsuya
    Expand Collapse
    Jack m'a dessiné un p'tit caca !

    Je suis AE depuis juin dernier. Ca a été un beau micmac de faire les papiers mais j'ai fini par réussir.

    Le problème c'est qu'on est vraiment super mal informé de ce qu'il faut faire. On reçoit plein de papelards pour des trucs à payer en plus (genre pour s'inscrire à une liste, 250euros)... Tiens d'ailleurs, laissez-moi vous parler vite fait des quelques arnaques potentielles que j'ai croisé :

    • L'inscription au statut d'AE payante. Cette inscription est totalement gratuite, les sites qui vous font payer abusent totalement de leurs soit disant "services". On peut s'inscrire sur internet et à l'URSAAF. Honnêtement, mieux vaut se prendre une aprem pour aller sur place parce que l'inscription en ligne est source de nombreux foirages (ex. J'ai été inscrite deux fois alors que bon, je ne suis toujours pas schizophrène. Pas de don d?ubiquité à signaler non plus, il y avait donc une couille dans le potage).
    • L'inscription sur une liste d'annuaire. Elle est facturée dans les 250euros pour un service qui ne vous sert foutrement à rien. Méfiance car leurs papiers se présentent comme obligatoires, c'est une pure arnaque. C'est d'ailleurs très enervant de devenir AE et de soudain recevoir des pubs de merde dans ce genre. Résultat pour moi ? A force de recevoir de la merde j'ai balancé mes feuilles d'impôts avec (oups) et je me suis fait crier par une hystérique du service des impôts (très désagréable d'être prise pour une débile par une brave dame qui vous explique à quel point vous êtes stupide).
    Par contre du coup je n'ai toujours pas compris ce que les impôts me voulaient exactement. Enfin je suppose évidemment qu'il va me falloir déclarer mes revenus liés à mon statut d'AE mais ça reste encore hyper obscur pour le moment.

    Cela dit être AE a largement amélioré mes conditions de vie. En gagnant 200 euros par ci par là tout en étant étudiante, je me préserve de l?obligation de devoir me trouver un job plus "complet" à coté des études tout en pouvant gérer mon temps comme je l'entend (et entendons-nous bien, ça reste LE truc le plus compliqué à faire quand on n'a pas l'habitude (je n'ai toujours pas pris l'habitude)).
    Ca a été aussi pour moi l'occasion de me lancer dans l'illustration et de faire mes premiers petits jobs dans cette voie que je pensais être un simple fantasme. Ca ouvre des portes, de petites portes qui ne mènent pas très loin mais tout de même des portes qui font bien jolies sur un CV !

    D'ailleurs Chizu c'est exactement dans les conditions dont tu parles que j'ai décidé de sauter le pas. J'avais une mission, j'étais prise, je me suis lancée.

    On est effectivement exonéré d'un tas de trucs mais il ne faut pas perdre de vue qu'une partie va aller aux impôts (je dois régler cette question la semaine prochaine, je vous en reparlerai si vous voulez).
     
  5. Auraria

    Auraria
    Expand Collapse

    C'est surtout illégal, c'est un emploi déguisé!
    Je me méfierai de cette entreprise. :/

    http://lentreprise.lexpress.fr/stat...ualification-en-contrat-de-travail_28702.html
     
  6. Maitsuya

    Maitsuya
    Expand Collapse
    Jack m'a dessiné un p'tit caca !

    C'est un emploi déguisé si l'employeur est stable non ?
    Si ce sont des missions différentes d'employeurs différents, c'est tout à fait ce à quoi doit servir un statut d'AE. Les sites qui proposent des missions aux AE se multiplient parce qu'ils leur est facile de rassembler de nombreuses offres et de convenir à de nombreux clients de cette façon.

    Le truc avec les AE c'est que l'AE doit rester libre de son temps de travail et de ses délais (qu'il décide avec le client évidemment). Si on commence à appeler notre client "patron" c'est que quelque chose cloche. Ca doit être une relation d'égal à égal (sauf que l'un paye et l'autre doit se plier à ses exigences mais ça n'est pas pour autant synonyme de hiérarchie).
    Généralement un AE bosse de chez lui aussi, si ça n'est pas le cas ça peut être l'indice d'un emploi déguisé.

    Bien sûr il y a de nombreux excès et il faut peser le pour et le contre mais en tant qu'étudiante je n'ai pour le moment pas trouvé mieux comme situation. Bien sûr j'aimerai mieux être embauchée quand je garde un même client pendant 3 ou 4 mois (ce qui reste rare tout de même) mais en attendant en tant qu'AE je peux passer à autre chose quand je veux, refuser une mission si elle me déplait, discuter d'une condition si elle ne me convient pas... Bref la liberté c'est vraiment la base à mon sens.


    Sinon les impôts doivent me rappeler mardi D:
    Ca m'angoisse.
     
  7. misato

    misato
    Expand Collapse
    Voyageuse~

    Hello les filles, je me permet de dépoussiérer un peu le topic... Je suis auto-entrepreneur depuis quelques mois et j'ai beaucoup de questions, je ne sais pas vers qui me tourner. Y a-t-il encore des Madz AE ??
     
  8. Niline

    Niline
    Expand Collapse
    "Hey Frisotin, Frisotiiiiiiiiiiin, Frisotin !!! Quoi ? la ferme" ahahah

    Bonjour !

    presque comme Misato, j'ai tout plein de question, sauf que je ne suis pas (encore) auto-entrepreneur.

    Cependant on souhaite me confier des missions, et ça serait peut etre plus simple que je le sois. Mais je n'ai aucune idée de ce que ça peut impliquer / comment faire / si on a des choses en plus à payer / si on a des obligations de trouver du boulot / si on peut cumuler avec un "vrai" boulot / si on doit le dire à nos patrons...

    (et je dois avouer que ça me fout grave les jetons de me lancer la dedans, ça me donne l'impression d'être un peu plus adulte encore ! )

    help !!
     
  9. misato

    misato
    Expand Collapse
    Voyageuse~

    Tu peux toujours poser tes questions ici @Niline, je galère un peu mais j'ai quand même des bases dans auto-entrepreneuriat :)
     
  10. Ange Marie

    Ange Marie
    Expand Collapse
    Humaine préférée de son chat

    @Niline et @misato je suis auto-entrepreneuse depuis plusieurs années, si je peux répondre à vos questions n'hésitez pas :)
     
  11. Lorette-41

    Lorette-41
    Expand Collapse

    Bonjour les filles ! Je viens de trouver une offre d'emploi dans mon secteur (le tourisme) assez intéressante. Seulement il est spécifié qu'un statut "indépendant" est apprécié. N'y connaissant vraiment rien du tout j'imagine qu'il s'agit d'un statut AE.
    Mon copain est AE, il n'a pas vécu de ce statut les 5 dernières années il avait un jib à côté, il n'a fzit aucune déclaration, aujourd'hui on lui réclame 143000 euros alors oui je pense que se mettre en statut AE ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère...

    Aujourdhui mes questions sont les suivantes:

    - Y-a-t-il un minimum de revenu à réaliser ?
    - doit on se cantonner à un secteur précis ?
    Et puis j'en aurais certainement d'autres qui arriveront plus tard


    Merci pour votre aide :)
     
  12. Ange Marie

    Ange Marie
    Expand Collapse
    Humaine préférée de son chat

    @Lorette-41

    - pas de minimum mais un plafond maximum (environ 30 000€/an pour une profession libérale, mais il me semble que c'est plus pour vente/artisanat). Par contre, il faut déclarer même quand quand il n'y a pas de revenus (par contre pas de charge si pas de revenus)
    - à l'inscription, on va te demander une catégorie professionnelle et un "nom". Moi pour pouvoir enseigner et pratiquer la musicothérapie, j'ai mis un "nom" assez large pour ne pas avoir 2 statuts.
     
Chargement...