« Staycation » : prendre des vacances pour rester à la maison — Le Petit Reportage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 26 juillet 2013.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. Gandalf

    Gandalf
    Expand Collapse
    Fly you fools !

    C'est sur que certaines d'entre nous habitent dans des coins déjà bien sympas à la base et on n'a pas forcément l réflexe d'épuiser ses possibilités.

    J'habite à Strasbourg depuis 3 ans te je suis sure et certaine qu'il y a des tas de trucs qu'on n'a pas encore visité. Passer 2 semaines à faire le tour de l'Alsace me parait un plan assez tentant.

    ... mais il y a effectivement le piège du boulot : je ne suis pas sure de pouvoir décrocher l'Homme de son ordi suffisamment longtemps pour qu'on puisse faire des trucs en famille. Et ouais.
     
    Lualdi a BigUpé ce message
  3. Miss Frambie

    Miss Frambie
    Expand Collapse
    Attention, je mords

    En 27 ans, j'ai du partir à peine une douzaine de fois en vacances (je compte les passionnantes chez mémé et les beaux-parents qui me détestent sinon on est à 2). Le "Staycation" c'est limite un mode de vie pour moi. On va dire "oui mais t'habites Paris" mais ça ne me gêne pas de trainasser chez moi ou d'aller lire un bouquin au bord de la Marne. C'est sympa de partir mais chez soi, on peut aussi passer du bon temps.

    Je fais ma positive mais enfant, j'en ai souffert avec les rédactions ou les dessins "racontes tes vacances". On te met à l'écart.
     
    laïkaa, Blumeen, Tu as raison et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Ruth

    Ruth
    Expand Collapse
    Un peu ici, mais toujours ailleurs.

    Sur le principe et dans l'idée, je trouve ça une bonne idée. C'est vrai que bien souvent on ne profite pas de sa région... Sauf que mauvaise pioche pour moi, depuis quelques années, je me suis donné comme objective de découvrir ma ville ! Donc je le fais le reste de l'année, alors en vacances, je veux partir... Et puis bon je trouve que glander ailleurs que chez soi, ça a une autre saveur quand même... En plus de ça, J'habite dans une région où on meurs de chaud et de soleil l'été, impossible que je ne bouge pas un peu. Mais sur le principe, je le redis, je trouve qu'aborder les vacances comme ça, c'est plutôt cool.
     
    Tu as raison a BigUpé ce message
  5. LadyFae

    LadyFae
    Expand Collapse

    Je ne suis jamais partie en vacances de ma vie, et je le vis bien, lol. Non, en fait : je n'étais jamais partie, jusqu'à il y a 5 ans en arrière, quand je suis allée dans les Alpes avec mon copain. Youhou. \o/

    Mes parents n'ont jamais eu les moyens de partir pendant l'été, du coup pour moi ça a toujours été comme ça. Au collège, j'ai vécu ça comme un manque, et même une tare. Quand on me disait "J'ai fait 15 jours aux Etats-Unis/en Inde/en Afrique/en Chine avec mes parents, et toi ?" je répondais toujours "Moi j'ai fait le voyage canapé-pc." J'avais l'impression d'être une paria, et on me le faisait sentir. Du coup je détestais les périodes des retours de vacances.

    Maintenant, à 22 ans, j'ai appris à apprécier de passer 2 mois (maintenant 4 avec la fac, muhaha) pendant l'été à buller à la maison. Je lis pour le plaisir, ce que je peux faire rarement pendant l'année, je mate des animes, je me mets au soleil, je vois mon copain, je geek sur des jeux-vidéos (The Witcher 2, me voilà !), je fais du tricot, du crochet, du masking tape... Je travaille aussi, juste un mois généralement, pour mettre de côté pour les études. J'ai même trop de choses à faire, en fait.

    Si ça ne me gêne pas de faire tout ça, c'est déjà parce qu'à la base je suis une pure sédentaire. Je ne sors pas souvent pendant l'année, parce que je n'en ressens pas le besoin. Pendant les vacances, c'est pareil. Et ça va, je le vis bien maintenant.

    C'est peut-être plus une question de caractère que de budget, parce que j'ai beau vivre dans une région très touristique (la Provence) je ne sors pas des masses, alors qu'il y a vraiment de quoi faire. Des fois je m'en veux de ne pas (savoir) en profiter plus x).
     
    laïkaa, Blumeen, Tu as raison et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Je vais me faire détester mais perso j'adorerais passer une semaine seule à Paris peinard dans mon appart cet été...
    Je vais voyager tout l'été pour des stages ou pour suivre ma famille et c'est vraiment génial j'en profite à fond mais parfois mon "petit chez moi" et ma petite solitude de grosse chieuse solitaire me manque XD
    Du coup les prochaines vacances ce sera pire encore que du "stay at home", je compte me creuser une grotte dans ma biblio, y mettre des provisions et ne pas en sortir jusqu'à ce que j'ai rechargé les batteries !
     
    laïkaa, Tu as raison et Chess Fenrir ont BigUpé ce message.
  7. TKT

    TKT
    Expand Collapse
    Musique Addict

    J' ai 20 ans je ne suis jamais mais alors jamais partie en vacance autant vous dire que ce concept je le connais bien. Après comme j' habite  en idf et que je suis à côter de Paris y a toujours un truc à faire, mais rien ne remplacera l' idée que je me fais des vacances...plage soleil et ça y a pas à pas à Paris.
     
    laïkaa, Tu as raison et Licornichon ont BigUpé ce message.
  8. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    L'anglicisme "staycation" me semble quelque peu prétentieux pour quelque chose de pas très nouveau !
    J'ai toujours eu les moyens de partir en vacances. Mais elles sont toujours assez longues pour faire les 2 : partir une, deux, trois semaines et buller tranquillement chez soi !
     
    laïkaa a BigUpé ce message
  9. GingerBraid

    GingerBraid
    Expand Collapse

    Bah je suis pas très convaincue par ce concept, mais c est peut-être parce que je l ai bcp expérimenté quand j étais ado. Au début ça me semblait cool, je profitais de ma ville, visitais les musées, allais au jardin...mais vers le 15 août je commençais a trouver le temps vachement long, puis quand les gens rentraient j avais l.impression désagréable d etre passée a côté de l été
    Je me souviendrai toujours de l.été ou je suis repartie en vacances, dans le sud. C était un des plus beaux de ma vie :d
     
    laïkaa, Blumeen et Tu as raison ont BigUpé ce message.
  10. Emata

    Emata
    Expand Collapse

    En gros les bourgeois découvrent ce que ça fait de ne pas avoir les moyens de partir en vacances ? Et ils éprouvent le besoin de mettre un anglicisme sur ça ? Pitié...
     
    Chopish, sophiebrld, Chouette-Culotte et 6 autres ont BigUpé ce message.
  11. Gytha-Ogg

    Gytha-Ogg
    Expand Collapse

    J'ai eu la même réaction ^^ pour moi partir en vacance était exceptionnel et après on manger des patates pendant deux mois (ceci dis j'ai toujours adoré les patates ^^)

    par contre je suis né à Montpellier la plage n'a jamais été un truc exceptionnel d'ailleurs ça fais plusieurs année que j'y met plus les pieds (beaucoup trop de "chiant" pour trop peu de "bien")
     
    laïkaa a BigUpé ce message
  12. laïkaa

    laïkaa
    Expand Collapse

    Gros big up à tout.e.s.
    Quand j'étais enfant je partais quasiment jamais en vacances, même pendant l'été. Comme beaucoup ça m'a parfois manqué, et c'est peut-être pour ça que je ne souffre pas de rester chez moi cet été.
    J'ai l'impression que le staycation, c'est un moyen de dire: « je suis un bourgeois je me démarque des classes populaires qui ne comprennent pas le concept des vacances.» Ils ne sont tellement pas capables de faire comme les pauvres qu'ils ont besoin de mettre un mot cool dessus.
     
    GingerBraid a BigUpé ce message
Chargement...