Et pourquoi dans Dr Who passe-t'on de Rose et Donna, qui ont des physiques tout à fait normaux et sont des personnages complexes, à Amy et Clara qui sont fines, grandes, taille mannequin et qui semblent parfois être présentes pour courir en mini jupe et mettre en valeur le Dr?
Attention, j'adore cette série, mais je suis déçue de la "régression" des personnages féminins, qui sont moins fouillés et plus stéréotypés.
On verra avec le nouveau docteur si ça change...
 
Bien parlé!

J'aimerais ajouter que Jackie Tyler me manque. C'était une mère de 39-40 ans qui aimait profondément son enfant et en même temps, c'était quelqu'un qui croquait la vie à pleines dents et se montrait sûre de son pouvoir de séduction. Elle n'avait pas cessé de se sentir attirante et pleine de vie après 25-30 ans (date de péremption officieuse selon nos critères actuels). Elle n'était ni un archétype de maman poule, ni un archétype de femme fatale; il y avait plusieurs composantes dans son personnage qui était loin des clichés sur les mères. Oh, et elle élevait seule son enfant pendant 19 ans et s'en portait très bien. Quels personnages féminins mûrs et intéressants Moffat a-t-il créé?
 
Merci pour cet article ! Je ne me suis jamais intéressée aux propos de Moffat, mais pour ce qui est des personnages féminins et de leur place, ça m'avait aussi fait tiqué.

Le plus frappant, ça a été Amy. J'ai mis longtemps à comprendre en quoi ce personnage me dérangeait, et puis en revoyant certains épisodes, je me suis rendue compte qu'il y avait un tout tas de petites choses dérangeantes cachées sous les trucs bien. C'est vachement sournois en fait.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.



Russel T Davies, tu me manques !:crying:
 
Hum, c'est pas faux.

Mais en même temps, j'arrive pas à adhérer à l'article à 100%. Par exemple pour Amy, j'ai kiffé qu'il fasse entrer un homme -Rory- en tant que compagnon du docteur. ça casse la relation le Docteur - la fille qui accompagne le docteur.
Finalement c'est le premier mec compagnon du docteur!
Et apparemment ce triangle est un trope de Moffat car aussi utilisé avec Mary/Watson/Sherlock, mais j'ai pas compris en quoi c'est sexiste ?

Rory est comme Amy, il l'a dissocié aussi de son entourage et son histoire propre. Est-ce que c'est pas ce qu'il fait à tous les compagnon du docteur peu importe le sexe de celui-ci ?
 
Je ne pourrai être plus d'accord. Je vais écrire un vrai pavé parce que niveau série sexiste, je suis au taquet.

Je ne parlerai pas de Moffat parce que je ne m'y suis pas interessée mais plutôt des séries de la BBC. J'en suis une grosse fan mais elles sont quand meme sacrément sexistes en général.

Death in Paradise (série policière très drôle avec un premier inspecteur qui ressemble beaucoup à SH), la seule  nana de l'équipe a beau être une sacrée badass, la seconde de l'inspecteur et au dessus des deux autres persos, bah elle ne sert grosso modo à rien. Ah si à créer une intrigue romantique avec l'inspecteur (et heureusement ils n'en ont pas fait une midinette mais ça se sent quand meme), elle le réconforte, et elle pose des questions. Voila. Et pourtant j'adooore cette série.

Quand à Sherlock, le personnage qui me semble le plus sexiste reste Mycroft. Avec son assistance à la cervelle de moule atrophiée, la facon dont il parle à Mrs Hudson, il est pas mal quand meme. J'ai été assez décue par Irene Adler, par rapport à celle d'origine qui quand meme dame le pion plusieurs fois à SH. Et que dire de Marie... Non mais SERIEUSEMENT ?? Paradoxalement j'aime bien Molly, je pense qu'elle devrait être approfondie parce qu'elle a du potentiel la petite. Mais moi mon petit souhait c'est qu'on sorte un Moriarty au féminin. Ca ce serait énorme.

Mais sincèrement, des séries, surtout policières, avec des personnages féminins badass, il n'y en a pas foule. Murdoch, il y avait de l'espoir avec Dr Ogden (femme médecin légiste à l'aube du XXe siècle quand meme ) et bah NON. Elle devient psychiatre et devient juste une midinette qui aide l'inspecteur et qui l'embrasse. La avec les derniers épisodes, il y a de l'espoir, mais j'y crois plus.
Tunnel, la série franco britannique euh... je vais meme pas aborder le personnage de C.Poésy parce qu'elle me saoule juste. A la limite c'est l'héroine de Top of the Lake qui me semble la plus intéressante (série réalisée par une femme, oh comme c'est étrange. Et puis Jane Campion quand meme, qui fait de sacrées héroines dans ses films). Grosso modo la seule série policière qui me vient à l'esprit avec une femme à sa tête, c'est Julie Lescaut. Pas exactement un étendard quoi.

La dernière héroine de série badass qui me vient en tête c'est Blair dans Gossip Girl. (oui on change de style de série.) Elle est amoureuse sans être niaise, elle obtient ce qu'elle veut, elle assume sa féminité sans en faire une faiblesse, elle pense à autre chose qu'à son mec du moment (comme à garder le pouvoir, par exemple) et bien entendu tout le monde en a fait la bitch du groupe. Alors qu'au final, c'est juste une nana qui sait ce qu'elle veut.

Désolée pour le pavé, mais à chaque fois que j'en parle avec mes potes, ils me disent que j'exagere, qu'il ne faut pas voir le sexisme partout, mais le soucis c'est qu'il EST partout.
 
Depuis le départ de Ten de Dr Who, j'accroche beaucoup moins à la série qu'avant. Pour plein de raisons différentes, mais difficile de mettre des mots dessus. Et à la lecture de cet article, je ne peux qu'acquiescer au fait que les dernières compagnes du Docteur sont quand même plus potiches qu'actives, en comparaison aux premières (de la nouvelle série). Je ne m'en étais pas vraiment aperçue en fait, enfin pas consciemment (c'est bizarre)...
Ce n'est pas la seule raison de mon désamour, mais ça en fait partie, c'est sûr...

Les 4 premières saisons me manquent... :tears:
 
  • Big up !
Reactions: Taluzt
Je me sens mitigée par rapport à ça. :) Je vais expliquer en spoiler, comme je vais spoiler à balle également pour développer mon raisonnement. (L'article spoile aussi, mais si quelqu'un tombe ici par hasard... Voilà, on est jamais trop prudent.)

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
D

dellwood

Guest
Je suis bien évidemment totalement d'accord avec toi sur la partie misogynie, pour moi Moffat est juste le dernier des derniers, mais il y a un point qui m'a vraiment, mais vraiment dérangé dans ton article : en ressortant les blagues "no homo" à longueur de temps, ce n'est pas les fans de yaoi qui s'en prennent plein la gueule, ce sont les homos ! C'est vrai que c'est se foutre de la gueule des fans de jouer sur une hypothétique relation amoureuse entre John et Sherlock mais dire que tu te sens "offensée" en tant que fan de yaoi sans même évoquer ce que ça peut faire de voir Moffat utiliser le queerbaiting (le fait de faire miroiter une possibilité de relation homosexuelle sans jamais la concrétiser et accessoirement en se moquant des jeunes lgbt qui osent exprimer l'espoir d'avoir un peu de représentation dans les médias) et nous réduire, toute une communauté de personnes, à une blague récurrente, une espèce de private joke pourrie avec le fandom, je trouve que c'est un peu dommage et irrespectueux ... alors si je comprends totalement ta déception de ne pas voir un otp devenir canon et ton agacement face à la tentative pathétique de fanservice de Moffat, ça aurait été bien de nous garder à l'esprit, tous les lgbt qui nourrissent toujours un peu l'espoir d'être enfin représentés dans les médias mainstream et qui nous prenons sans arrêt des gifles à chaque "no homo" balancé par la série et à chaque fois que notre sexualité est réduite à une running joke.
 
keratinya;4605171 a dit:
Mais sincèrement, des séries, surtout policières, avec des personnages féminins badass, il n'y en a pas foule.
Bones !! Bon, après, on aime ou on aime pas la série (je suis une fan de la première heure), mais Brennan une scientifique accomplie, qui se bat mieux qu'un homme, auteure à succès, on la voie plus souvent en blouse et en combinaison pas vraiment sexy en train de tripoter des cadavres qu'en robe de soirée ou en mini-jupe ... Bon après, elle est clairement inadaptée socialement, presque de manière caricaturale au début (ça fait un peu comme s'ils avaient voulu rattraper le fait que sinon elle soit trop parfaite), elle est un peu trop maternée par Booth (qu'elle envoie chier la plupart du temps ceci dit) et le fait qu'ils jouent au chat et à la souris pendant plus de la moitié de la série est un peu lourd à la fin.

MAIS en plus, ELLE N'EST PAS LA SEULE FEMME BRILLANTE DE LA SERIE !! On voit trop souvent une série "d'une femme" style Alias où il y a UNE femme hyper badass dans un monde de mec. Dans Bones, Camille et Angela sont toutes les deux des femmes assumées, qui ont certes leurs points faibles mais Camille est un médecin légiste super réputé et Angela est une programmeuse-artiste de génie ...

Et j'aimerais ajouter que, pour une fois, c'est une femme qui fait la science pure et dure et le mec qui rajoute le côté humain, sensible, psychologique à tout ça !

Bref, je love cette série de tout mon petit coeur <3

C'est pas construit et pas clair et totalement hors-sujet ou presque, désolée :ninja:
 
@Pilili merci pour le gros spoiler :bomb:





Et sinon merci (pour de vrai) pour cet article, il y avait quelque chose qui me turlupinait dans Sherlock sans trop pouvoir mettre le doigt dessus et maintenant je sais ce que c'est ;)
Personnellement j'aime bien Elementary même si le personnage de Sherlock Holmes est un peu moins complexe car Joan Watson n'est pas qu'un side-kick, elle est une vraie co-héroïne qui humanise beaucoup le duo. Même si parfois du coup je trouve que ça part un peu trop en mélo et que je DETESTE leur version de Moriarty (de toute manière personne ne peut battre le Moriarty de Sherlock :drama: qui est moins antipathique que Sherlock lui-même il faut bien l'avouer).
 
Dernière édition:
L

ladydandy

Guest
@Dellwood 
Merci beaucoup pour ta contribution. Je dois avouer que je ne me sentais pas bien placée pour parler de la réception LGBT de la série même si j'ai vu que ça posait problème. Comme tu l'as dit, c'était irrespectueux. Du coup j'ai rajouté un petit paragraphe et je suis en pleine recherches sur le queerbaiting. Je tâcherai d'y penser si j'aborde à nouveau ce genre de sujet.
 
@LadyDandy  J'ai adoré ton article ^^ Et je suis globalement d'accord (voir carrément d'accord) avec ton analyse

A part peut être le fait que la période Russel T. Davies était meilleure que la période Moffat. Sur un point de vu purement scénaristique je ne dis pas (encore que les meilleurs épisodes de la période RTD ont été écrits par Moffat) mais au niveau de la réalisation y'a pas photo, Moffat gagne par K.O

Cependant en tant que fangirl chiante je me dois de te faire remarquer quelque chose à propos de Mrs Hudson


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je me permets de rajouter ces deux articles (en français ^^) pondus par "le cinéma est politique" et qui vont totalement dans ton sens :

Sherlock, saison 2, épisode 1 : « The Woman »

Quoi de neuf docteur ? Docteur Who et M. Moffat

Oh et un autre truc, rien à voir avec le fond de ton article mais pour le coup "Elementary" est vraiment une série médiocre, vraiment médiocre. J'ai essayé de m'y mettre sans aucun apriori mais non vraiment, c'est pas possible =="

On ne peut pas enlever à Moffat  et Gatiss d'avoir eu l'idée de prendre l'univers de Conan Doyle pour le placer de nos jours (je parle bien des personnages tels quels, parce que des séries qui s'inspirent de Sherlock Holmes il y en a des tonnes, à commencer par "Dr House")

Au delà de la qualité intrasec d'Elementary, je peux comprendre qu'en tant que créateur de série on puisse être irrité par l’opportunisme de certains producteurs étrangers (ou pas d'ailleurs) qui pillent sauvagement un concept qui marche bien juste pour faire de l'argent.
Très objectivement si Sherlock n'avait pas existé, Elementary n'aurait jamais vu le jour.

Je sais que c'est le jeu ma pauv' lucette, et si Elementary avait été une bonne série j'aurai sans doute pardonné cette indélicatesse, mais voilà, ce n'est même pas une bonne série =="

On peut reprocher beaucoup de choses à Moffat, et des reproches très justifiées (que je partage), mais lui en vouloir d'avoir moyennent apprécié qu'on pille son bébé, je ne pense pas.

Mais sinon j'adore ton article :fleur:
 
Dernière édition:

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes