Stop au déni : la campagne contre le victim-blaming

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lady Dylan, le 8 mars 2014.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

  2. Leeloo-Dallas-Multipass

    Leeloo-Dallas-Multipass
    Expand Collapse
    Indécise

    Un film traitant de ce théme sortira bientôt:

     
  3. MelyKitty

    MelyKitty
    Expand Collapse

    Loin de moi l'idée de contester ce que dit l'article, mais pourquoi emploie-t-on toujours des termes anglophones ???? Notre langue n'est-elle pas suffisament riche ? :dunno:
     
  4. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Je trouve ça pas trop mal fait (MERCI pour une fois d'avoir mit un mec sur l'affiche, à force de voir des femmes avec des bleus partout mais seules dans les campagnes on finit par penser que les femmes se font ça toutes seules).


    Sur le victime blaming je ne sais pas si les gens se rendent compte à quel point les gens ont une attitude contradictoire avec les réactions habituelles à des agressions.
    D'ailleurs j'ai presque été déçue que la femme aie des bleus dans la vidéos (même si léger). La plupart des viols se font sans armes ni violence en fait. Et tout le monde demande "mais pourquoi tu ne t'es pas débattu???". Alors qu'en cas d'agression (homme vs homme par ex), tout le monde est plus ou moins d'accord qu'il ne faut pas contrarier l'agresseur, ne pas jouer les héros, de lui donner ce qu'il veut, sinon il pourrait sortir un couteau et empirer la situation, et que même en temps que mec, ça peut arriver que tu te roules en boule en attendant que le mec aie finit de te donner des coups de pieds (limite faire le mort).
    Mais en tant que femme tu dois dire "ohlala nan, mon vagin est ma vertu, je vais la défendre jusqu'à la mort même si tu fais une tête de plus que moi" avec une cape et tout.

    C'est n'importe quoi.

    Sinon je trouve ça bien aussi que concernant le viol on interroge pas seulement les victimes et les agresseurs mais qu'on implique aussi les gens autour.
     
    #4 DestyNova_, 9 mars 2014
    Dernière édition: 9 mars 2014
    Shann a BigUpé ce message
  5. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    @DestyNova Je pense que ça dépend vraiment des éducations parce que moi, on m'a plutôt dit justement si ça arrivait de faire ce que tu dis dans la partie pour les mecs parce que justement je suis censée être plus faible et que de toute façon,je ne pourrais pas gagner , que ça pourrait empirer alors que pour les mecs, ils doivent montrer leur virilité en se battant parfois au péril de sa vie.
     
  6. littlerudy

    littlerudy
    Expand Collapse
    En (re)construction !

    Ce que j'aimerais savoir c'est si les gendarmes et tout ont des formations/sensibilisation/etc... pour prendre en charge les victimes ?
     
  7. Yehudi

    Yehudi
    Expand Collapse

    J'aime pas du tout la comparaison du début, je trouve ça totalement faux. Oui c'est évidemment mieux pour la victime qu'on reconnaisse ce qu'elle a écu, mais ça n'empêchera pas qu'elle aura été violée, on ne peut pas changer le cours du temps. Tandis que si tu n'aides pas quelqu'un qui va tomber dans le vide c'est quasiment sûr qu'il meurt, ça changera quelque chose sur l'action même.
     
  8. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.


    Rah putain mais c'est pas possible de voir ça!!!!
    Mais ces gens ils sont formés comment et pourquoi???

    Aaaah!! (RAGE)
    [​IMG]
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  9. Laël

    Laël
    Expand Collapse

    Je trouve que cet article est très bien écrit.

    Mis à part le déni, peu de gens y pensent mais lorsque nous sommes confrontés au viol ou à tout autre type d'agression.
    Une chose est en tête et elle y reste : la culpabilité à tort, (exemple : pourquoi j'ai fait ci ou ça, j'aurai peut être pas dû faire ça), et je crois que dès qu'une victime parle, il faut savoir lui dire que ce n'est PAS sa faute.
    On ne pense jamais à cela et je trouve que c'est en premier lieu, le plus important à entendre.
     
  10. Boulette2

    Boulette2
    Expand Collapse

    Je n'ai pas lu l'article, je cherchais juste s'il y avait des articles sur le carnaval de Dunkerque sur madmoizelle et je suis tombée sur ton commentaire... Autant te le dire j'apprécie moyennement ce genre de généralités ! C'est un peu comme si tu disais "les filles qui mettent des mini-jupes le font pour se faire tripoter" ! Tu fais exactement la même chose que tes collègues, alors tes leçons de moral tu devrais peut-être les appliquer avant de l'ouvrir !
     
    agapanthe7 a BigUpé ce message
  11. Boulette2

    Boulette2
    Expand Collapse

    Moi aussi j'y suis née et y habite et moi je l'aime bien ma ville et j'aime bien le carnaval. Ce qui m'a énervé dans ton message c'est qu'en parlant de ce qui était arrivé à cette fille tu as précisé que c'était au carnaval et à Dunkerque et tu as ainsi sous entendu que cette ville était rempli de pervers qui sortent tous pour carnaval pour agresser des jeunes filles. Tu t'es servi de ce qui est arrivé à cette fille pour cracher sur une ville et un événement alors que ce qui lui ai arrivé aurait pu avoir lieu à Lille pendant la braderie ou dans n'importe quelle autre ville. Alors tu as tout a fait le droit de ne pas aimé la ville qui t'a vu naître mais te servir du malheur d'une jeune fille pour exprimer cette animosité me donne la gerbe, la ville n'ayant pas de rapport avec ce qui lui ait arrivé.
     
  12. Sarah-in-Wonderland

    Sarah-in-Wonderland
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Une de mes formatrices (je suis dans le social) nous avait dit que les gendarmes avaient dans leur formation une sensibilisation obligatoire sur la prise en charge des victimes, tandis que ce n'est pas forcément le cas dans les écoles de police.
    Elle avait donc conseillé de s'orienter plutôt vers les gendarmes pour ce genre de plaintes.
     
Chargement...