Suite française (Irène Némirovsky)

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par Nevermind, le 24 février 2009.

  1. Nevermind

    Nevermind
    Expand Collapse
    Si tu savais...

  2. Aunbrey.

    Aunbrey.
    Expand Collapse
    Overwall & Aunbrey ne font qu'un ~

    Gniaaaaah :gnih:

    Quand j'ai vu la bande annonce, je suis devenue légèrement obsédée avec ce que je venais de voir donc je me suis précipitée et j'ai lu le bouquin. Et ensuite, je suis allée voir le film. Bim, c'était parfait. Combinaison parfaite <3

    (j'ai beaucoup de mal à m'exprimer parce que je suis toute fébrile d'en parler donc pardon pour l'incohérence de mes propos et si ce n'est pas d'une grande clarté :shifty:)

    Le livre est tout en sous-entendu, tout en délicatesse, tout en non-dit. La relation entre les deux jeunes est beaucoup plus profonde et importante que l'on peut le penser de prime abord. C'est très paradoxale car la situation était tellement dure et concrète, tellement tendue et difficile ; l'auteure joue de ces différences. Elle peut parfaitement décrire l'installation des Allemands dans la ville et la méfiance des habitants et d'un autre côté, dès que ça touche aux sentiments de Bruno et de Lucy, tout est beaucoup plus pudique, plus secret. C'est vraiment une question de lire entre les lignes pour voir à quel point ils sont attachés l'un à l'autre.
    Hormis la romance (très mal vue), j'ai adoré les descriptions que fait l'auteure sur la présence des Allemands et comment ils prennent doucement une certaine place dans le quotidien des Français. Encore une fois, l'auteure jongle entre la méprise que peuvent ressentir les habitants envers les "envahisseurs" et le fait qu'ils découvrent que les Allemands sont eux aussi humains, qu'eux aussi ont subi des pertes dans cette guerre. Ce n'est pas tout blanc ou tout noir, c'est très bien nuancé. Les Allemands ne sont pas représentés comme l'incarnation du diable en personne. Le livre est rempli d'empathie et de sympathie pour l'être humain de manière générale.

    Quand au film, je trouve qu'il "comble" très bien ce que le livre laisse de non-dit. Le film porte à l'écran toutes les subtilités de l'histoire et met une image sur ce que l'auteure laisse sous-entendu. On a donc une histoire passionnée et fiévreuse entre les deux jeunes tout en étant aussi beaucoup plus réprouvée. Les personnages secondaires ont plus d'importance et ne sont pas de simple coquille vide. J'ai trouvé, par exemple, que Madame Angellier était beaucoup plus charismatique (c'est peut-être aussi parce que Kristin Scott Thomas est elle-même très charismatique) et véhémente dans sa haine envers les Allemands.

    Je pense qu'il faut vraiment lire le livre d'abord car je vois le film plus comme un complément à l'histoire plutôt qu'une réellement adaptation mais bon, c'est peut-être juste moi :happy:

    (et merci d'avoir dépoussiéré ce topic, je suis joie :free:)
     
    Beacakista a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. Amy
    Réponses :
    31
    Affichages:
    1592
  2. Caracallas
    Réponses :
    35
    Affichages:
    6592
  3. creamm
    Réponses :
    1544
    Affichages:
    63953
  4. Fab
    Réponses :
    7984
    Affichages:
    778895
  5. La Louve
    Réponses :
    0
    Affichages:
    652