Sujet - 23% des jeunes Français sont pauvres

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 4 décembre 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Caseyklein

    Caseyklein
    Expand Collapse
    " Je suis inquiet, toutes les rues d'ici semblent avoir une maladie. Je ne suis pas docteur ès villes mais je crois bien que c'est l'ennui."

    Ahaha je gagne un cinquième du taux de pauvreté. Super pauvretttttte. :free:

    En tout cas, il est bien mignon avec ses emplois d'avenir le François, je vais pas revenir dessus, mais c'est dingue comme ça a le don de me saper le moral quand j'en entend parler..
     
  3. chacalette

    chacalette
    Expand Collapse

    Et oui c'est triste, on va même jusqu'à retrouver des tumblr comme ca:
    VIS MA VIE DE CHOMEUR
    marrant mais triste à la fois...
     
  4. Pierre Paul Jacques

    Pierre Paul Jacques
    Expand Collapse
    Nous sommes plusieurs !

    Ce qui m'insupporte le plus dans tout ça c'est la faculté qu'on les gens à oublier que ces 23% existe bel et bien ! Pour beaucoup, du moment que "nous mangeons" et avons un "toit" alors tout va bien et ont ne devrait pas s'en plaindre !
     
  5. Deutsche G.

    Deutsche G.
    Expand Collapse
    I don't give a shit

    Pas mieux que le commentaire précédent (je crois que tout a été dit dans le topic sur l'emploi d'avenir). Diplômée, j'ai l'impression que je ne peux pas me plaindre alors que côté finance, c'est vraiment pas ça. De plus, les jeunes qui continuent à se former après 25 ans n'ont même pas droit au RSA, ils sont encore plus mal lotis que ceux qui n'ont pas de formation,parfois...
     
  6. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Mais je ne comprends pas, ils comptent les étudiants là dedans? C'est de la triche nan! Parce que bon, les études pas payées en galère, avec les stages à 300, maximum 800 euros par mois, on l'a tous fait!
     
  7. Mamzelle.Sleepy

    Mamzelle.Sleepy
    Expand Collapse


    Je suis choquée par cette conclusion, qui est totalement fausse, j'ai un Bac+5 et je me met à rêver de n'avoir jamais fais d'études et au contraire d'avoir commencer avec un job de vendeuse en ayant une possibilité d'évolution. Je n'aurai pas continué après le bac à ce jour je suis sûre que j'aurai pu être responsable de magasin avec un salaire de 2000€ par mois.
    Aujourd'hui j'ai pleins de diplômes qui ne servent à rien et je suis juste contente d'être en couple car au moins j'ai ma moitié qui a un salaire et qui peut aider financièrement même si ça me gène.
    Donc avoir un bac+5; être inscrite au pôle emploi et finir son mois avec 2€ en poche (sans jamais être sortie, ou avoir de loisirs...) bah merci la précarité. donc il faut qu'ils arrêtent avec leur conclusion comme quoi avoir un diplôme ça protège de la précarité.
    Et c'est la même chose pour 80% des personnes de ma promo, je n'ose même pas songé à tous les autres jeunes diplômés qui galèrent
    Quand tu as des diplômes c'est encore plus dur car même si on baisse nos désirs d'emploi (je cherchais pour un job de vendeuse en CDD, on m'a recalé à chaque fois) on est toujours sur-diplômée...
    (Une amie n'ayant aucun diplôme (à part un bac technique) à eu un poste en CDD et en 2 semaine s'est retrouvé propulsé au rang de Responsable Adjointe avec à la clé une promesse d'embauche pour être responsable de boutique en Février prochain... )

    Sur ce je vous laisse je vais apprendre le Dothraki et m'exiler dans Game Of Throne
     
  8. CocomicStrip

    CocomicStrip
    Expand Collapse
    "2013 sera la plus bonne de toutes mes copines"

    22% de chômage chez les CAP et BEP c'est également choquant....Celà reste tout de même un diplome,peut être pas aussi impressionnant qu'un master mais tout de même.
    J'ai moi même fait un bep et la plupart de mes anciens camarades ont complètement changé de voie histoire d'éviter de pointer à l'anpe..
     
  9. Tabby

    Tabby
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Et moi je suis choquée par ce genre de réaction, sans aucune animosité.
    Les résultats de cette étude sont des statistiques, on peut ne pas se retrouver dans la majorité des cas énoncés, mais ça ne signifie pas que ces résultats sont faux. Même si 99% des diplômés trouvaient un emploi, il resterait toujours 1% qui ne trouverait pas d'emploi. Ces 1% pourrait-ils dire que ces chiffres sont faux car ils se trouvent du mauvais côté ?

    Je suis moi même diplômée, pas autant que la plupart d'entre vous, mais diplômée quand même, et au chômage depuis 4 mois. Pourtant j'ai commencé par travailler en CDD pendant 2 ans juste après mes études. A un certain moment, je serais rentrée dans les statistiques dans la case "en emploi", aujourd'hui même je suis dans la case "sans emploi"... J'espère bientôt re-rentrer dans la case "en emploi".

    Statistiquement si, le diplôme protège plus de la précarité que l'inverse.
    Cette étude veut simplement dire ça, pas que le diplôme empêche toute situation de précarité, temporaire ou non.

    On peut aussi penser que la personne en charge du recrutement favorise un-e diplômé-e d'un bac technique (quel bac technique d'ailleurs ? il y a t'il un lien avec la fonction de vendeuse ou responsable de magasin ? ou bien cette personne a peut être le même bac ou est allé dans le même lycée...) car une fois en poste, il-elle n'ira pas chercher un autre poste plus en raccord avec ses études comme pourrait le faire un-e diplômé-e (parce qu'il/elle considère le poste de vendeur-se comme un "job alimentaire").

    Baisser ses exigences d'emploi (=chercher un job alimentaire) n'est pas forcément la solution. Pour beaucoup de personne, prendre un job alimentaire quand on est diplômé-e, a fortiori bac+5, c'est prendre la place de quelqu'un d'autre qui n'a pas eu la chance/capacité/intérêt pour de longues études.

    Non vraiment, je suis pas d'accord, on peut pas dire que quand on a des diplômes c'est plus difficile que quand on a rien.

    Il y a toujours des exceptions, des gens sans diplôme qui gagne des fortunes... Mais bon, on est bien d'accord, c'est souvent des exceptions, en tout cas c'est pas la généralité.
     
  10. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Est-ce que ces 23% comptent les jeunes aidés ou dépendants de leur famille ou conjoint ?
    Parce que je vais bientôt arriver à la fin de mes économies (économies que j'ai aussi pu réaliser parce que je n'ai pas de loyer à payer et que mon copain paye les factures, j'achetais juste à manger), et je suis/serai dépendante, en ayant très peu à moi, mais comme je suis aidée je ne me sens pas pauvre. Ou est-ce que ça compte les jeunes en vraie galère, sans appui ?

    Après, l'article est un peu trop catégorique, on sait bien qu'un diplôme n'est plus le sésame absolu pour trouver du travail, ça aide énormément bien sur, mais même avec un diplôme beaucoup de gens galerent à trouver quelque chose.
     
  11. Hole

    Hole
    Expand Collapse

    Et il y a de superbes propositions dedans. Improvisation :
    - Une allocation d'autonomie pour les étudiants sous condition de ressources.
    - L'extension du RSA activité à des jeunes de moins de 25 ans.
    - La construction intensive de logements sociaux.
    - Une graaande politique de formation.
    - La mise en place d'un partenariat public/privé intergénérationnel entre les acteurs de la politique de l'emploi et les entreprises en lien avec une forte implication des collectivités locales et du monde associatif de la jeunesse (ou quelque chose comme ça).
     
  12. Mamzelle.Sleepy

    Mamzelle.Sleepy
    Expand Collapse

    J'ai pas dis que les chiffres étaient faux. J'ai dis que la conclusion est fausse. Et elle ne représente pas la réalité du terrain.
    Ca me rappel quand en cours un prof te fais une leçon théorique sur la vie active... Alors que cette même personne n'a jamais mis les pieds dans une entreprise et qu'elle a toujours était prof (ou alors a bosser mais il y a 20ans là où le monde du travail était différent.

    Après je comprends ta réaction, et rassure toi je ne dénigre pas les gens qui ont un diplôme inférieur au mien, mais je rejoins les autres Madz et surtout Antigone. qui est dans le vrai.

    Ma réaction c'était surtout pour hurler face à toutes ses statistiques bidons qui ne représentent pas la réalité des choses, sans dire que les chiffres sont faux mais ils sont certainement biaisés.
     
Chargement...