Survivre aux repas de fêtes en famille, entre racisme, homophobie et sexisme

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 17 décembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Mona Lise.

    Mona Lise.
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Merci de me faire réaliser la chance d'avoir une famille éclairée et ouverte dès 11h24, je vais leur faire un gros câlin pour la peine le 24 tiens. :hugs:
     
    Bouledenerfs, SohoFinawel, MllOctopus et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Amél Lie

    Amél Lie
    Expand Collapse

    J'ai trop de chance de ne pas connaitre ça, je n'ai jamais entendu dans ma famille se genre de propos :paillettes:Quand un jours j'en ai parlé à l'annif d'une copine après une énième chanson paillarde bien misogyne elle m'a sortie qu'on devait bien s'ennuyer à nos repas de famille :boxing:
     
    Bouledenerfs a BigUpé ce message
  4. Meynna

    Meynna
    Expand Collapse
    Un peu absente (mais je vous aime toujours)

    Cet article est merveilleux, merci @Marie-Charlotte :bouquet:
    J'ai envie de l'imprimer et de l'amener aux repas :rire:
    Par contre, aurais-tu quelques petits soucis de personnalité ? Il me semblait que c'était toi qui avais rédigé l'article sur le militantisme :hesite: Et comme tu écris "je ne suis pas de l'étoffe dont on fait les héroïnes"... :cretin:

    Edit : @Mymy Amour est féminin au pluriel, non ? :hesite: "premiers amours" dans la citation sur GTA
     
    #4 Meynna, 17 décembre 2014
    Dernière édition: 17 décembre 2014
    Ghost wind a BigUpé ce message
  5. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Idem, je n'ai pas ce genre de famille, bon on n'est pas très nombreux donc dans mon cas, je ne peux parler de grand repas de famille (on est quatre lol). Donc on n'a pas trop ce genre de conversation et je plains sincèrement les madz qui ont une famille aussi lourde. Cela dit, j'ai une amie qui fait des grands repas de famille et chez elle la tendance c'est plutôt pas de politique mais rivalité entre cousin concernant les études, les notes... Bref c'est assez stressant pour elle alors que c'est censé être un repas de famille.
     
    AngelTen Richard II a BigUpé ce message
  6. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Oui parfaitement, tu m'as tout à fait cernée, j'ai de GROS problèmes de personnalité :cretin: Blague à part, autant je suis capable de monter à la tribune pour défendre une noble cause, autant je rends les armes quand je suis en famille ou en société... ouais c'est un peu lâche, mais je n'ai vraiment pas la force de convaincre les gens un par un. Surtout quand je ne peux pas m'échapper du débat, en dernier recours, en me disant dans un coin de ma tête "laisse tomber, c'est un•e con•ne, au pire vous ne vous reverrez plus... Si c'est un•e pote ou un•e membre de ta famille... c'est compliqué... :cretin:
     
    czujane, Meynna, BouseuseRaffinée et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    Ça me rappelle la seule fois où nous avions fêté Noël dans la famille de ma mère, et le clash qui avait suivi entre les adultes. J'étais trop jeune pour m’immiscer dans le débat mais maintenant, je pense que je prendrais une part active aux discussions ! :frotte:
    J'adore la technique de "mais... je ne comprends pas ? pourquoi c'est drôle ?" ça marche tellement bien et en plus c'est drôle de voir la confusion qui suit :rire:

    Bref, bon courage à celles et ceux qui vont devoir affronter ce genre de situation :hugs::bouquet:
     
    BouseuseRaffinée et Lenehän ont BigUpé.
  8. LouiseC.

    LouiseC.
    Expand Collapse
    Liberté Égalité Beyoncé

    En voyant le titre de l'article je me suis dit "Ha ben tiens ça, ça risque de m'être bien utile dans quelques jours..." Et en fait ça m'aide pas, la technique de "Je comprends pas ? qu'est-ce qui est drôle ?" ne fonctionnerait pas chez moi, on me répondrait sûrement un truc du genre "oh arrête de faire l'imbécile, tu as très bien compris" ou quelque chose comme ça, je ne suis pas prise au sérieux dans ma famille à cause de mes opinions différentes. En plus je suis jeune et je suis une fille donc mon avis compte si peu ! (On ne me l'a pas dit tel quel mais c'est ce que je ressens en tous cas.) Du coup je pense que cette année, si besoin, ma technique sera de leur demander gentiment de changer de sujet car leurs propos me blessent, en espérant qu'ils m'écoutent...
     
    Burial, LemonCupcake, PousseMoussue et 6 autres ont BigUpé ce message.
  9. Noannelle

    Noannelle
    Expand Collapse

    Haha merci pour cet article! Il m'a fait rire tout en étant utile.

    Normalement je suis du genre "confrontation: niveau militante" mais Noël c'est sacré donc ce sera soit le changement de sujet soit l'ironie pour ma part, parceque malgré tout j'aime ma famille et qu'ils ne sont pas méchant. Par exemple mon grand-père qui lâchait encore bien des petites blagues frôlant de manière très proche avec le racisme est devenu pratiquement meilleur ami avec son curé noir et n'a jamais dit le moindre commentaire désobligeant ou même négatif quand moi et une de mes cousines nous sommes ramenée avec des copains à la peau basanée. Et maintenant malheureusement il n'est plus là.

    En fait maintenant que j'y pense chez nous c'est plutôt dans ma génération les problèmes mais ça va, ils sont vraiment légers: la dernière fois on a eu une bonne discussion avec les 3 plus jeunes (qui avaient des propos du style "j'ai rien contre les arabes/étrangers/etc. mais c'est vrai que c'est quand même souvent eux qui posent des problèmes" ce qui m'a bien faite rire puisque 2 de ces 3 ont une mère libanaise :') ) et comme ma cousine fait assistante sociale elle a eu des cours vraiment intéressant en sociologie avec un prof criminologue et donc elle a pu leur montrer des enquêtes et des chiffres clarifiants bien les choses, ça les a fait réfléchir. Et comme elle et moi sommes les "ainées" du groupe, elles nous ont quand même écouté et personne ne s'est énervé, c'était cool.
     
  10. Fanncy

    Fanncy
    Expand Collapse
    Dealeuse d'herbe à chat

    Je plains les Madz qui ont ce problème dans leur famille.
    A côté, un de mes ex avait une famille très raciste/misogyne. J'étais trainée de force au repas dominical durant lequel le père n'arrêtait pas de parler des "bougnoules délinquants et trafiquants" et tout le monde approuvait le saint paternel.

    De mon côté, j'ai la chance d'avoir un papa qui a été élevée par une maman féministe et donc, qui n'a jamais eu de discours misogyne/anti-féministe. Il a été bien élevé :cretin: Au pire, il va s'amuser à nous faire croire qu'il est macho. Mais ça marche pas, il est toujours mort de rire quand il essaye.
     
    MargauxScarlett, PousseMoussue, Kaylie et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. Earl

    Earl
    Expand Collapse
    Splash !

    Y a la technique du grand maître jedi +++ : "Vous arrêtez tout de suite vos c*nneries, où je quitte cette table"
    (Le grand maître jedi, c'est mon papa, ulcéré par les commentaires racistes d'une partie de mes grands-oncles/grandes-tantes)

    Les points positifs : confrontation directe, refus d'argumenter (parce qu'il y a un moment où quand les gens disent que les Arabes sont tous des voleurs, argumenter est inutile !!), cessation immédiate de ladite conversation, et vaut à la personne qui prononce cette phrase une reconnaissance éternelle de la part de toutes les personnes un minimum censées autour de la table 8)
    Les points négatifs : ne marche qu'à l'effet de surprise, donc ne peut pas être réitéré plusieurs fois et nécessite un certain "charisme" (ben oui, perso si je dis ça à mes grands oncles, ils vont me dire d'aller faire la vaisselle au lieu de me mêler de politique :crying: ) et également d'être prêt à se brouiller définitivement avec une partie de la famille et/ou de se traîner une réputation de gauchiste révolutionnaire mal éduqué (mais le jeu en vaut la chandelle :gnih: )
     
    LadyMarianne, Odinn, Lord Griffith et 12 autres ont BigUpé ce message.
  12. BE_S

    BE_S
    Expand Collapse
    Je suis mal à l'aise avec mon identité capillaire ...

    L'article parle des réflexions face aux "pièces rapportées" de la famille ... Mais le pire c'est que les fermés d'esprit s'en prennent aux membres de leur propre famille.
    Dans tous les cas, les tontons bien lourdauds et la mamie réac, ça fait des années que je dois conjuguer avec.
    Les méthodes qui fonctionnent pas mal : la diversions (attention, méthode qui peut vite devenir épuisante et qui demande beaucoup d'imagination) et un peu l'ironie (mais bon, à utiliser avec modération quand même).
    Pour le reste, le combat est à oublier, car ça fini en guerre civile pendant un an après. Et le plan de table ne change rien du tout pour ma part.
    Par contre, attention à l'alcool !! Pour les tontons relous, ça ne fait qu'empirer les choses !
    Dans tous les cas, on est contents quand ça se termine !
    Vive les repas de famille ! Youhou ! :domokun:
     
Chargement...