Tanzanie : les albinos assassinés par superstition

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Denis, le 5 décembre 2008.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Gosh, ça fait froid dans le dos !
     
  3. sheldrake

    sheldrake
    Expand Collapse
    La fougue.

    Mais c'est horrible...
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ce qui me choque dans cette histoire, c'est moins les sacrifices en eux mêmes (atroces oui) que le fait que ces rituels religieux ont survécu, ça me surprend énormément de voir qu'au XXIe siècle ces pratiques n'ont pas été éradiquées totalement.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'avais lu un article dans Courrier International en mai dernier, je ne sais plus si c'était en Tanzanie ou ailleurs en Afrique. Il évoquait 70 albinos portés disparus depuis un an ou quelques (c'était peut-être "à travers le continent Africain" plutôt que dans un pays, parce que le nombre me paraît assez élevé par rapport à celui de cet article quand même). D'après ce que j'ai lu, ce sont surtout les pêcheurs qui achètent les portes bonheurs faits à partir d'albinos, visiblement ils croient que ces portes bonheurs permettent de faire des pêches beaucoup plus importantes. Et sans vouloir en rajouter dans le glauque, certains albinos ne sont pas capturés, des enfants sont parfois vendus par leurs parents dans les villages parce que ceux-ci croient avoir été victimes d'une malédiction en ayant un enfant albinos (une conviction fortement encouragée par les sorciers etc) d'après l'article que j'ai lu.
     
  6. Ginger.

    Ginger.
    Expand Collapse
    BANG BANG BANG !

    Je savais que les albinos étaient parfois rejetés mais je pensais pas qu'on allait jusqu'a les tuer!
    Surtout pour ce genre de croyances.
    Je suis vraiment choquée.Ce genre de choses existent encore !
     
  7. Russell

    Russell
    Expand Collapse
    Tête d'ampoule

    Ça me fait penser au livre "Contours du jour qui vient" de Léonora Miano. Sinon oui c'est horrible, mais bon si on ne développe pas l'Afrique, ça ne changera pas !

    (Ce que je veux dire, c'est que ça tiens pas à l'Afrique en elle même, mais à l'obscurantisme, faute de scolarisation etc... La preuve, en Europe il y a 4 siecles, on était pareils)
     
  8. ~Leev~

    ~Leev~
    Expand Collapse
    Welcome to the Good Life

    Oui, voilà. Sauf que moi, plus que me choquer, ces avis me font chier, très franchement. Vraiment, exprimé comme ça, c'est très fidèle à mon ressenti.
     
  9. LilySatine

    LilySatine
    Expand Collapse
    Euphorique

    +1.

    Après s'opposer aux meurtres gratuits, ça évidemment!! Et malheureusement ça doit sans doute passer par un recul de l'obscurantisme...
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je plussois! Ethnologiquement parlant ce n'est pas si choquant que ça. Certes, les meurtres gratuits c'est affreux. Mais juger simplement en parlant de la croyance des gens, c'est cracher sur toute une civilisation. Non l'Afrique n'est pas obscurantiste. Sa culture a TOUJOURS été différente de la nôtre. Cette culture de la tuerie de l'albinos appartient au domaine de l'évacuation de la violence. Il y a 4 siècles on brûlait peut-être des chats, mais aujourd'hui c'est la corrida (enfin c'est ENCORE) et les agressions qui se multiplient. Honnêtement, ce ton condescendant n'était vraiment pas de mise. Comme dit le dicton, "on voit l'écharde dans l'oeil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien..."
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ah :d

    Je suis d'accord, je crois qu'il serait intéressant de travailler le sujet en s'immergeant dans la culture et l'histoire de ce pays. Vraiment ce serait top.

    Après, il me semble logique que les personnes nées en France (je cite le cas des madmoiZelles) et qui y vivent depuis soient choquées et révoltées à la lecture de ces évènements. Nous aussi nous vivons dans une culture.
     
  12. Deer Prudence

    Deer Prudence
    Expand Collapse
    is the antler girl.

    On ne peut pas vraiment qualifier ces meurtres de gratuits... ils ne sont pas commit par pulsions meurtrières mais plus proches du sacrifice ou du cannibalisme anthropophage (même si oui il y a une différence entre le cannibalisme nécrophage, qui a pour but de s'imprégner de la force et du vécu du défunt, et sacrifier quelqu'un pour assouvir quelques désirs égoîstes).
    Mais c'est ça qui est choquant, le sacrifice humain.
    Le sacrifice n'est pas destiné à éviter la colére des dieux mais à un supposé accomplissement et épanouissement individuel. Prendre la vie de quelqu'un afin d'améliorer sa propre situation. De la futilité primaire.

    C'est révoltant, que l'on soit de leur culture ou non.
    Il y a une différence entre le mystique et le mythique.
     
Chargement...