Tatouage et travail.

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par malkomics, le 21 novembre 2010.

  1. malkomics

    malkomics
    Expand Collapse
    bombe à retardement

    Salut les Mad'z !

    je me pose quelques questions, particulièrement sur mon avenir, je sais ce que je compte faire après le bac (je suis en première, j'ai redoublé ma seconde...et voyant mes amis sous pression en terminale j'ai pas perdu de temps concernant l'orientation)

    j'ai pour projet de faire prof d'anglais, sauf que je demande comment je vais pouvoir concilier mon travail et ma passion...qui est comme le dit le topic, les tatouages, à 17 ans j'en ai déjà 2. Plus ou moins discret, très faciles à cacher, en été certes un peu moins.

    Et je me demandais si ça ne me poserait pas de problème si je choisissais cette branche? je sais que aujourd'hui ça se démocratise, et j'ai connu des profs percés et d'autres aux looks extravagants...mais est ce qu'on peut pousser jusque là? si certaines d'entres vous peuvent témoignaient ou plaigner ma cause ;)

    Par contre les messages du style : c'est une folie de se faire tatouer si jeune, ect. ça ne m'intéresse pas. ça fait des années que je pensais passer à l'acte, et après tout je n'ai nullement besoin de me justifier.

    merci d'avance !
     
  2. Elsa

    Elsa
    Expand Collapse

    On peut penser que bientôt, les mentalités évoluant, ce genre de choses ne posera plus problème. Mais à l'heure actuelle, c'est vrai qu'un tatouage peut poser problème dans le monde du travail, notamment dans l'éducation. Après tout dépend du directeur de l'établissement, je pense. Il y en a que ça ne dérangera pas, d'autres qui trouveront que ce n'est pas compatible avec l'image qu'ils se font d'un enseignant...Après si tu tombes sur quelqu'un comme ça dans ton parcours, tu peux toujours les cacher (même l'été, enfin je ne sais pas où ils sont, mais c'est dans ce cas un sacrifice pour sa passion je dirais), et t'habiller comme tu veux à l'extérieur.
    Après c'est sur qu'il vaut mieux ne pas te faire tatouer, à l'avenir, des parties du corps trop exposées (la plupart des tatoueurs ne tatouent pas les mains, à part pour les gens dans le milieu, justement parce qu'il est impossible de cacher ses mains).
    Enfin voilà, on peut effectivement penser qu'avec le temps, ça ne posera plus problème, mais on ne peut rien prédire.
    Bref, je ne sais pas si mon avis t'aidera, mais je dirais que si c'est ce dont tu rêves, fais-le, mais en te disant que peut-être tu devras faire le sacrifice de te couvrir, même quand il fait chaud, pour coller aux exigences de ton employeur...
     
  3. malkomics

    malkomics
    Expand Collapse
    bombe à retardement

    Merci. j'ai trainé un peu sur le net pour voir ce qu'il en était, les avis sont partagés, mais tout se rejoint : ça dépend du chef d'établissement. Donc bon, la vie décidera pour moi, et si ça se trouve je me tournerai vers autre chose.
     
  4. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    Je suis prof des écoles, et j'ai un tatouage (depuis à peine une semaine...) je sais déjà que mes élèves auront sans l'occasion de le voir, à la piscine par exemple, car il est sur le pied. Et je ne pense pas me priver de mettre des chaussures ouvertes quand il fera chaud. Concernant le chef d'établissement, c'est différent dans le primaire, car on a un directeur qui n'est pas notre supérieur, notre supérieur direct est l'inspecteur. J'ai déjà vu plusieurs profs tatoués, qui cachaient plus ou moins leurs tatouages, personne ne les embêtait pour ça. Je pense que c'est quelque chose de personnel. J'ai un tatouage plutôt discret, et les prochains seront encore plus "cachés" y compris l'été, j'ai (un peu) tenu compte de mon métier pour ce choix, car je n'ai pas forcément envie qu'on voit systématiquement mes tatouages.
    Les élèves, ils s'en foutent sérieusement. A moins d'avoir des tatouages vraiment "provoc'" qui choqueraient, je ne vois pas le soucis. Par contre, c'est totalement hypocrite, mais cache les quand tu passeras le concours, après, on ne pourra rien te dire, étant donné que ce n'est inscrit nul part que c'est interdit (contrairement à certains corps de métiers que le stipulent clairement).
     
  5. Arc-en-Ciel

    Arc-en-Ciel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je suis prof des écoles, et j'ai un tatouage sur l'omoplate, je ne cherche pas spécialement à le montrer, ni à le cacher. En été, si je suis en débardeur, il se voit, mais très honnêtement, les gamins n'en ont rien à carrer. Les élèves, que tu sois enseignant en maternelle ou au lycée, sont open vis-à-vis des tatouages. Le seul souci que ça risque de te poser, c'est au moment de passer les concours, certains jurys sont encore un peu coincés, je pense qu'à ce moment-là il faudra veiller à les cacher. Pour le reste, si tes tatouages sont discrets et qu'ils ne transmettent pas un message politique, ou provocateur, ça ne posera à mon avis pas de problèmes aux élèves, ni aux parents, ni à l'institution.
    En tout cas si tu enseignes dans le public, autant en élémentaire que dans le secondaire, le chef d'établissement n'a pas son mot à dire là-dessus, puisque ce n'est pas lui qui te recrute. Par contre je ne sais pas comment ça se passe dans le privé.
     
  6. malkomics

    malkomics
    Expand Collapse
    bombe à retardement

    merci beaucoup, vous me rassurez. non mes tatouages n'ont rien de provocant, et ne font passer aucun "message" à proprement parler, je n'affiche aucune conviction personnelle..

    je pense que pour le concours, ils resteront facilement camouflables.

    :)
     
  7. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    J'avais une prof d'anglais qui avait un tatouage sur la cheville, ça ne l'a jamais gênée. Mais le premier cours avec elle, elle nous a dit un truc du style "je pense qu'il y en a qui sont déjà en train de se poser la question donc oui j'ai un tatouage sur la cheville et c'est un signe chinois" et elle a embrayé sur son cours.

    Comme ça pas de perturbations, pas de questions inopportunes, etc.

    Pour le directeur de l'établissement en France on est muté par le gouvernement et le directeur ne peut te renvoyer. Il peut te demander de cacher ton tatouage et tu peux lui dire merde. Par contre il faudra que tu sois carrée dans ton boulot avec de bons résultats, on te pardonnera beaucoup moins des échecs qu'à des gens "normaux" car très vite les gens feront l'amalgame "ah ben c'est normal qu'elle soit nulle, c'est une marginale, elle a des tatouages"
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Manon-21
    Réponses :
    10
    Affichages:
    956
  2. Skölette
    Réponses :
    19
    Affichages:
    2121
  3. boucle_dor63
    Réponses :
    6
    Affichages:
    8454
  4. eloitalia
    Réponses :
    2
    Affichages:
    51609
  5. ~Leev~
    Réponses :
    8153
    Affichages:
    2187796