témoignage: études d'ingénieur

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Orlogia, le 28 juillet 2017.

  1. Orlogia

    Orlogia
    Expand Collapse

    Un gros coup de gueule qui peut apprendre beaucoup alors si tu es au lycée lis!
    Je sais je vais être directe mais parfois il faut!:free:


    Bonjour, j’aimerais témoigner sur mon parcours dans le supérieur en France.

    Collège : 16/20 de moyenne – brevet mention Bien

    Lycée : dur, stressant, fatiguant, 1h de temps libre par semaine

    1ere année du supérieur : l’école d’ingénieur

    Amphis surchargés : 150 élèves par promotion c’est énorme !

    Mauvaise ambiances : bruits, chahut, compétition… Impossible de travailler pendant les 2h de pause le midi: trop de bruits. Les élèves entre dans la salle par surprise, ils parlent forts...

    Des cours biaisés: des TD sous forme de colle qui ne profitent qu’à l’interrogé / blocage maison pour les autres. En effet, je n'arrivais pas à refiare mes TD chez moi car je bloquais à cause de la correction, sans livre et avec la bibliothèque de science fermé le samedi après-midi et le dimanche, il était pour moi impossible de m'en sortir!

    Argent : loyer exorbitants (500 € 10 m²), livres chers à notre charge (50€ l’unité), peu de magasin, éloignement qui nécessite un voiture (!!!) Mur de l’argent, ceux qui ne peuvent pas payer se font virer (!!!) - 30% environ

    Insécurité: possibilité de se faire virer chaque année. Ceux en première année le sont rarement en dernière année.

    Bref, tout les coups sont permis, perso je me casse! Cette établissement sélectionne mais n'apporte rien aux élèves adieux!

    2d année du supérieur : prépa lycée

    Mauvaise ambiance : péteux qui n'en valent pas une, mensonges.
    Ils n'arrêtaient pas de raconter qu'ils avaient des 18/20. En faite, aux concours ils ont eu comme tout le monde. Un fort endoctrinement qui m'a dégoûté: pleins de bêtises pour qu'on bosse, point. Seuls les statistiques comptent!

    L'endoctrinement, Les mensonges
    Vous aurez un emploi, vous serez bien payé... Mais tous le négatif est écarté: beaucoup d'heures de travaille (forfait-jour), des secteurs saturés (l'eau, la céramique, la chimie, le textile...) qui n'embauchent plus. Le métier n'est pas intéressent dans tout les secteurs...

    Ce qui m'ennuie le plus:
    on ne sait même pas si ça va nous plaire à la fin: le brouillard total!

    L’ordre ne doit pas être dérangé. Si tu es dans une mauvaise prépa : tu ne dois pas réussir ! C'est vraiment étrange! Dans les "petites prépas" tout le monde se plante. Dans celle du centre-ville, il y a TOUJOURS des réussites. En faite, les cours des petites prépas sont différents de ceux des grandes. Ils n'aborde que le simple! En faites, les profs n'abordent pas les parties qu'il juge trop difficile et qui surtout attireraient des questions et prendrais du temps, embêtantes quoi!

    Priorité aux parisiens. Toutes les grandes écoles sont à Paris dans des quartiers où les loyers sont à 800€!XD pour 10 m² sans ascenseurs!

    Tout est bon pour favoriser les statistiques (bon parents/argenté.)
    Si tu as les moyens de payer une école privée (8000€ / an), tu es toujours le bienvenu car tu ne salira pas les statistiques. De même si ton père a une entreprise ou est déjà ingénieur.

    Bidouillage avec la prépa d’à côté pour de nouveau récupérer des loyers à 500€ (une mode de corruption ou quoi!)

    Des doutes

    On nous dit qu’on trouvera de l’emploi ! Mais quel emploi ? Quel horaires ? Nous plaira-t-il ?

    De plus, il y a des secteurs qui ne recrute pas : logisitique, céramique…

    Se poser les bonnes questions / ne pas écouter tous le monde / n'écoutez que les gens qui peuvent répondre à vos questions et surtout posez-les! Leurs réponses vous permettra de faire la part des choses!
     
    #1 Orlogia, 28 juillet 2017
    Dernière édition: 28 juillet 2017
    Seii a BigUpé ce message
  2. Sukye

    Sukye
    Expand Collapse

    Ouah, tu es hyper négative!

    Pour le coup, je ne connais pas les écoles d'ingénieur en post-bac, mais un peu plus les prépas.
    Je suis curieuse de la localisation de ta prépa pour avoir tant de péteux?

    En plus, je suis surprise par ça:
    Tu es la première que je rencontre qui évoque ça (et je suis pas passée par une prépa parisienne).

    Pour les loyers des écoles parisiennes, j'émets quand même des nuances: il y a plusieurs (pas mal d'ailleurs) écoles qui sont hors de Paris intra-muros. Il y a aussi possibilité d'avoir des résidences via le Crous ou autres, et des aides selon ton milieu social (oui, on est d'accord, ça ne sauve pas tout, mais ça aide un peu).

    Les écoles d'ingénieur privées sont loin d'être les plus réputées/les meilleures ;) : la plupart ont des frais d'inscription très en deça des 8000€ - à regarder néanmoins pour chaque école. (Je précise bien, d'ingénieurs, les écoles de commerce c'est pas pareil).
    Et puis il existe beaucoup d'écoles hors de la région Ile De France! Oui, elles sont "moins prestigieuses" (et encore), mais il y a quand même pas mal d'écoles généralistes et spécialistes un peu "partout" en France.


    Effectivement la question du "Quel boulot à la fin?" se pose, et je n'ai pas la réponse... Tu es encore en prépa? Ou tu viens de finir les concours si j'ai bien compris?
     
Chargement...