Bienvenue sur le forum madmoiZelle !

Tu veux participer à la communauté et devenir une Mad ? Rejoins-nous !

Inscris-toi maintenant

Témoignage : j'ai testé pour vous... avoir un père raciste

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Fab, le 22 février 2011.

  1. Fab

    Fab Pouet. Membre de l'équipe

  2. DolceVita

    DolceVita home sweet home

    Wahoo, témoignage poignant.
  3. Une belle claque que ce texte. Merci à toi pour tes mots.
  4. Donowitz

    Donowitz #vieilleconne

    Le summum de la connerie humaine !

    C'est l'hôpital qui se fout de la charité.

    En fait je suis tellement choquée par ce témoignage que j'arrive même pas à exprimer mon avis.
  5. deadpool

    deadpool Katie Cruel

    Ça frappe.
    Ce texte est poignant de vérité : le racisme n'engendre pas nécessairement le racisme et ne naît pas toujours sur des choses fondées, mais parfois tout simplement sur un manque d'éducation. La fermeture d'esprit. Les préjugés. Les ragots. La connerie. Surtout venant de quelqu'un qui est possiblement victime de racisme lui-même par ses origines étrangères ; comme l'a dit Marina_33, c'est l'hôpital qui se fout de la charité (être immigré espagnol marié à une juive et en avoir contre les noirs, les arabes et les gros, c'est n'importe quoi).

    Un témoignage à garder en mémoire.
  6. darlingmania

    darlingmania Lui & Moi

    Tellement bien écrit... J'en suis époustouflée :tears:
  7. yuna

    yuna Heeeeello

    Merci pour ton article

    Ca a pas dut être facile de faire avec tous les jours, et encore moins d'en parler..
    donc Merci beaucoup :)
  8. Iaoranamoana

    Iaoranamoana Fire Girl

    Ce témoignage me touche au vue du sujet abordé. J'apprécie la conclusion sur la possibilité d'aimer ou de se lier d'amitié avec un raciste.
  9. -Kim

    -Kim Alchimie bien complexe.

    C'est un très beau témoignage, très poignant, et surtout très vrai. Merci d'avoir partagé ça avec nous.
  10. Fab

    Fab Pouet. Membre de l'équipe

    je pense que c'est exactement ce que M. voulait dire ;) (en tout cas, je l'ai compris comme ça)
  11. daffy duck

    daffy duck Mélange instable

    j'aime c'est cru, elle ne fait pas dans la figure de style et surtout elle dit les choses frontalement.
    Je pense aussi qu'un raciste n'engendre pas un raciste, car il y a d'autre paramètre qui rentre en jeu dans la construction d'une personne.
    Là où je faisais mon stage l'an dernier, j'en ai entendu des biens bonnes : les noirs ça aiment les rousses car elles ont une forte odeur et le noir lui même ayant une forte odeur. ..Que les musulmans ne vivaient que grâce à leur polygamie et nombreux enfants. et d'autres conneries sur la bourgeoisie. Quand t'es stagiaire et pas trop intégrée à l'équipe, tu ne peux que rester bouche bée, et de montrer aux gens à quel point le raisonnement est faux avec calme (chose difficile moi qui m'enflamme facilement)

    Sinon moi j'ai peur qu'en France le racisme soit banalisé avec leur histoire de politiquement correcte. J'ai vraiment jamais compris en quoi les deux étaient liées, pas besoin d'être politiquement correcte quand tu pars du principe qu'on est tous les mêmes et qu'on aspire tous à une vie heureuse (bon il y a des exceptions mais ils n'appartiennent pas à une catégorie donnée).
  12. Etincelles

    Etincelles Musique Addict

    Merci pour ce témoignage, même si ça n'a pas du être facile tous les jours, on sent que les faits sont exposés sans reproche, que c'est juste un "constat" et c'est ça qui est touchant.

    Le pire c'est qu'il y a beaucoup plus de gens comme ça qu'on le le pense.
  13. miss_caro

    miss_caro Heureuse, simplement.

    J'ai vraiment apprécié ce témoignage. Car oui, il y a beaucoup plus de racistes qu'on ne le pense. J'ai plusieurs amies qui ne veulent pas que je vienne chez elle car leur père/mère est raciste et n'aime pas les noirs. Le racisme n'est pas héréditaire, encore heureux!

    Et c'est vrai que c'est difficile de réagir quand il s'agit de personnes qu'on aime, ou qu'on est censé apprécier. Je vois le grand-père de mon copain qui m'a fait plein de commentaires la première fois que je l'ai rencontré : "c'est vrai que tous les antillais sont comme ça?", etc. Je ne pouvais pas réagir, par respect pour mon copain, mais j'étais sidérée, choquée.

    Encore merci pour ton témoignage!
  14. Je suis assez d'accord, j'espère que dans le cas de son père c'est de la connerie...

    Parce que, ma mère ayant été avec un raciste pur et dur (votant FN et refusant que j'amène mes copines bougnoules à la maison) pendant presque 10 ans... bin, pour lui, je doute que c'était de la connerie. C'était quelqu'un de curieux et d'assez cultivé. Et contrairement à M. son racisme m'a toujours empêché de m'attacher à lui, alors qu'avec nous il était vraiment gentil. Impossible de passer outre cette haine. L'ironie de l'histoire, c'est que sa mère est une "pied-noir" et a vécu au Maroc la moitié de sa vie.

    Ce n'était pas mon père, certes, mais je sais que s'il l'avait été, j'aurai été profondément malheureuse et aurait également eu de gros problèmes, tant au niveau psychologique que pour mon insertion sociale.

    Quand ma mère l'a quitté, là il a craché tout son venin et révélé au grand jour sa méchanceté profonde, en insultant tout le monde. C'était vraiment une haine, contre tout ce qui était différent de lui : les gros, les piercés, les maigres, les voilés, les noirs, les juifs, les chinois, les bouddhistes... Une intolérance démesurée, partout, tout le temps, en public, sans aucune retenue, à la caisse d'un magasin...
    Ce mec était con, con comme ses pieds parce que méchant, raciste et élitiste, mais je peux vous assurer qu'il était loin d'être débile. C'en est même encore plus flippant, quand j'y repense.
    Octopouce a BigUpé ce message
  15. Oblomov

    Oblomov Grognard & Hussard.

    J'ai été touchée par cet article parce qu'il me rappelle un peu ce que j'ai vécu à l'adolescence. Mes parents étaient (et sont) racistes, électeurs de Le Pen aux premiers et seconds tours en 2001, anciens lecteurs de National Hebdo, etc. Pourtant il y a 20 ans ils votaient pour Lutte Ouvrière et avec le recul je ne pense pas qu'ils soient stupides ou particulièrement ignorants mais toute ma vie j'ai entendu à la maison des remarques sur les gay-trop-exubérants-et-trop gay qu'il faudrait enfermer et qui sont des erreurs de la nature, les arabes tous voleurs-menteurs-magouilleurs-faignants et je ne vais pas tout ressasser. Mon père est également un immigré italien et il m'a confié avoir beaucoup souffert du rejet que sa famille a connu lors de leur arrivée en France, mais "eux (les italiens) ils voulaient s'intégrer et travailler, pas comme les Mohamed de la cité d'à côté"

    C'est dur de se construire avec une famille comme celle là, j'ai longtemps eu honte d'eux et je n'en parle que très rarement à mon entourage. J'ai souvent l'impression que ça dégoute les gens de savoir qu'on a des parents "un peu facho", moi je les aime profondément maintenant parce que j'arrive à faire la part des choses, je sais juste qu'il ne faut pas parler politique/société/moeurs moderne avec eux.

    Merci pour cet article en tout cas!