Témoignage : j'ai testé pour vous... avoir un père raciste

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Fab, le 22 février 2011.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Wahoo, témoignage poignant.
     
  3. Elsa

    Elsa
    Expand Collapse

    Une belle claque que ce texte. Merci à toi pour tes mots.
     
  4. darlingmania

    darlingmania
    Expand Collapse
    Miaou

    Tellement bien écrit... J'en suis époustouflée :tears:
     
  5. yuna

    yuna
    Expand Collapse
    Heeeeello

    Merci pour ton article

    Ca a pas dut être facile de faire avec tous les jours, et encore moins d'en parler..
    donc Merci beaucoup :)
     
  6. -Kim

    -Kim
    Expand Collapse
    Alchimie bien complexe.

    C'est un très beau témoignage, très poignant, et surtout très vrai. Merci d'avoir partagé ça avec nous.
     
  7. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    je pense que c'est exactement ce que M. voulait dire ;) (en tout cas, je l'ai compris comme ça)
     
  8. Etincelles

    Etincelles
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Merci pour ce témoignage, même si ça n'a pas du être facile tous les jours, on sent que les faits sont exposés sans reproche, que c'est juste un "constat" et c'est ça qui est touchant.

    Le pire c'est qu'il y a beaucoup plus de gens comme ça qu'on le le pense.
     
  9. miss_caro

    miss_caro
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    J'ai vraiment apprécié ce témoignage. Car oui, il y a beaucoup plus de racistes qu'on ne le pense. J'ai plusieurs amies qui ne veulent pas que je vienne chez elle car leur père/mère est raciste et n'aime pas les noirs. Le racisme n'est pas héréditaire, encore heureux!

    Et c'est vrai que c'est difficile de réagir quand il s'agit de personnes qu'on aime, ou qu'on est censé apprécier. Je vois le grand-père de mon copain qui m'a fait plein de commentaires la première fois que je l'ai rencontré : "c'est vrai que tous les antillais sont comme ça?", etc. Je ne pouvais pas réagir, par respect pour mon copain, mais j'étais sidérée, choquée.

    Encore merci pour ton témoignage!
     
  10. Zaïre

    Zaïre
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis assez d'accord, j'espère que dans le cas de son père c'est de la connerie...

    Parce que, ma mère ayant été avec un raciste pur et dur (votant FN et refusant que j'amène mes copines bougnoules à la maison) pendant presque 10 ans... bin, pour lui, je doute que c'était de la connerie. C'était quelqu'un de curieux et d'assez cultivé. Et contrairement à M. son racisme m'a toujours empêché de m'attacher à lui, alors qu'avec nous il était vraiment gentil. Impossible de passer outre cette haine. L'ironie de l'histoire, c'est que sa mère est une "pied-noir" et a vécu au Maroc la moitié de sa vie.

    Ce n'était pas mon père, certes, mais je sais que s'il l'avait été, j'aurai été profondément malheureuse et aurait également eu de gros problèmes, tant au niveau psychologique que pour mon insertion sociale.

    Quand ma mère l'a quitté, là il a craché tout son venin et révélé au grand jour sa méchanceté profonde, en insultant tout le monde. C'était vraiment une haine, contre tout ce qui était différent de lui : les gros, les piercés, les maigres, les voilés, les noirs, les juifs, les chinois, les bouddhistes... Une intolérance démesurée, partout, tout le temps, en public, sans aucune retenue, à la caisse d'un magasin...
    Ce mec était con, con comme ses pieds parce que méchant, raciste et élitiste, mais je peux vous assurer qu'il était loin d'être débile. C'en est même encore plus flippant, quand j'y repense.
     
    Lunafey a BigUpé ce message
  11. Oblomov

    Oblomov
    Expand Collapse
    Grognard & Hussard.

    J'ai été touchée par cet article parce qu'il me rappelle un peu ce que j'ai vécu à l'adolescence. Mes parents étaient (et sont) racistes, électeurs de Le Pen aux premiers et seconds tours en 2001, anciens lecteurs de National Hebdo, etc. Pourtant il y a 20 ans ils votaient pour Lutte Ouvrière et avec le recul je ne pense pas qu'ils soient stupides ou particulièrement ignorants mais toute ma vie j'ai entendu à la maison des remarques sur les gay-trop-exubérants-et-trop gay qu'il faudrait enfermer et qui sont des erreurs de la nature, les arabes tous voleurs-menteurs-magouilleurs-faignants et je ne vais pas tout ressasser. Mon père est également un immigré italien et il m'a confié avoir beaucoup souffert du rejet que sa famille a connu lors de leur arrivée en France, mais "eux (les italiens) ils voulaient s'intégrer et travailler, pas comme les Mohamed de la cité d'à côté"

    C'est dur de se construire avec une famille comme celle là, j'ai longtemps eu honte d'eux et je n'en parle que très rarement à mon entourage. J'ai souvent l'impression que ça dégoute les gens de savoir qu'on a des parents "un peu facho", moi je les aime profondément maintenant parce que j'arrive à faire la part des choses, je sais juste qu'il ne faut pas parler politique/société/moeurs moderne avec eux.

    Merci pour cet article en tout cas!
     
  12. Elsa

    Elsa
    Expand Collapse

    C'est vrai que, très (trop) souvent, le racisme découle de l'ignorance. Et que parfois, des gens qu'on aime, des gens très biens, peuvent se réveler d'une intolérance ultra violente, par méconnaissance et par peur de l'inconnu.
    C'est le cas, dans mon entourage, à propos de l'homophobie (qui est après tout une forme de racisme). J'ai grandit entourée par des gays, et ça m'a toujours semblé très normal. Mais je connais des gens qui n'ont JAMAIS rencontrés de gays, et qui peuvent tenir des propos complètement cons (il y avait une pub, pour le préservatif je crois, il y a un ou deux ans, avec un couple gay qui s'embrassait, j'ai entend l'une des personnes auxquelles je pense dire 'c'est dégueulasse'). J'avais envie de lui en coller une mais c'est, je crois, l'un des rôles les plus importants des parents, parce que forcément, à un moment donné ou à un autre, l'enfant va demander 'pourquoi la dame elle est noire' (ou n'importe quelle couleur), 'pourquoi les deux monsieurs ils s'embrassent' etc, et c'est dans ce genre de moment clé qu'il faut parler, et expliquer tout simplement les choses. Les racistes n'engendrent pas des racistes, mais je pense vraiment que l'intolérance c'est d'abord de l'ignorance.
    Et c'est un tout, les parents, la société, etc (après, oui, on peut aussi tout à fait voir par sa même que tout le monde est digne de respect).
    Enfin je sais que je m'énerve très facilement devant des détails (par exemple la pub Krys où tout le monde se roule des pelles, je ne sais pas si vous avez remarqué, le seul 'possible' couple de mecs gays ce sont deux laveurs de vitres, mais suffisamment loin -et l'un des deux est beaucoup plus petit- pour qu'on se sache pas si c'est vraiment un homme, alors que deux filles se roulent une pelle en gros plan, et dans la version courte ils ont coupé les deux mecs) (et devant Cold Case aussi, qui, en explorant toutes les périodes du siècle dernier, aborde très souvent des histoires de racismes ou d'homophobie, et je suis là à gueuler devant ma télé que quand même c'est grave de considérer quelqu'un d'inférieur parce qu'il est différent -bonjour les lieux communs, ça doit être fatigant pour mon mec de regarder la télé avec moi des fois...)
    Bref, encore merci pour ce témoignage, vrai, touchant, fort, et très personnel.
     
Chargement...