Tes côtés vilaine fille.

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Estella, le 20 mars 2010.

  1. Estella

    Estella
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Les méchancetés, en acte ou en pensée, c'est mal, oui, mais c'est bon.

    Alors allez, racontez vos petits penchants maléfiques, vos tentations de peste et toutes ces choses fort peu avouables !
     
  2. Romy.

    Romy.
    Expand Collapse
    Graouuw

    J'aime balancer des dossiers. J'ai grave honte mais en même tps, j'adore être au courant du qui se tape qui, et surtout j'adore faire part de mes découvertes ... :d
    C'est ca mon côté fouine!
     
  3. Kaora

    Kaora
    Expand Collapse
    FessebookeuZ

    Je passe mes journées à critiquer, surtout en cours.
    Je mens sans scrupules et dès que l'occasion se présente.
    Par opposition, il m'arrive de dire une vérité même si (et surtout) elle est blessante.
    Je sais moi aussi très bien jouer la pauvresse et pleurer sur commande.
     
  4. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    J'ai souvent de gros fantasmes meurtriers, que ce soit pour des inconnus ou des personnes insupportables. Des trucs tout con; un mec qui passe avec son scooter et fout un bordel d'enfer avec le pot trafiqué, ça va tellement m'énerver que je vais avoir envie par exemple de lui retourner la tête dans l'autre sens et de lui casser la nuque, comme dans les films avec le bruit de l'os qui pète.
    Ma voisine, c'est simple, j'ai envie de lui coincer la tête en tirant sur la poignée de sa porte. Un gosse en vélo qui me regarde avec insolence, j'ai envie de lui jeter le vélo sur la gueule. En fait j'ai des envies de meurtre au moins dix fois par jour. Et je me demande si c'est bien normal (...)
     
  5. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Je suis une peste, je dis toujours pleins de trucs méchants sur tout le monde. Je n'ai aucune pitié, je me moque de toutes sortes de personnes, les handicapés, les gros, les pauvres... A ce niveau là je ne connais pas le politiquement correct. Je suis une vraie langue de pute avec tout le monde. J'adore, ça me détend. Même si je comprends le comportement de la personne dont je me moque, je ne peux pas m'empêcher de le faire. Si je ne supporte pas la personne c'est encore mieux, et quand j'ai un auditoire acquis à ma cause je peux faire ça des heures.
    (Je vais appeler Dieu histoire de me faire absoudre)
     
  6. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Comme Alecto, je pense que je suis plus gentille que méchante. Enfin je suis incapable d'être méchante volontairement avec des gens que j'apprécie (sauf si on me cherche, forcément).

    Par contre j'assume rarement mes conneries. Genre l'autre jour en allant en cours j'avais laissé la lumière du studio allumé, je m'en suis rendu compte en rentrant le soir, mais je l'ai pas dit à mon amour, hum (c'est compris dans les charges, mais c'est lui qui les paye, surtout si y a un dépassement) ..

    J'aime bien ragoter.

    Je sais faire le bébé capricieux pour arriver à mes fins (mais je le fais malgré moi).

    Je suis très jalouse avec mon amour, j'aime pas que quelqu'un passe avant moi, du coup je deviens une grosse peste et je deviens presque méprisante envers les personnes qu'il veut faire passer devant moi (famille, amis) et je leur mets des défauts qu'ils n'ont sûrement pas sur le dos (mais c'est malgré moi encore, et mon amour sait très bien qu'il faut pas me croire et que c'est de la mauvaise foi, et moi-même 2h après j'ai complètement changé d'avis).

    Je peux faire la langue de pute quand je ne supporte pas la personne, mais c'est rarement gratuit, y a quasiment toujours une cause à l'origine de ça.

    Bon j'ai sûrement un côté plus méchant, je vais y réfléchir.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je critique tout et tout le monde (mais en face, cela sauve-t-il mon âme ?)

    J'obtiens ce que je veux en minaudant, du coup, c'est ma spécialité.

    Je pourrais faire tout et n'importe quoi à la fille qui tenterait de saborder mon couple. Vacheries, attaques personnelles, morales, physique, rien ne m'arrêterait.
     
  8. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Je vais rire nerveusement pour des choses pour lesquelles il ne faut pas rire (décès, accident, évènement tragique) et d'autant plus en pleine situation où il faut avoir un comportement digne et discret devant les personnes concernées; et ça peut vite tourner en fou-rire. C'est très honteux et irrespectueux et en même temps ça me fait beaucoup rire même avec le recul. Je peux aussi rire à la gueule de quelqu'un si un détail physique me saute aux yeux et me paraît comique (une grosse verrue, un truc tout con). Je vais essayer de m'en cacher mais ça ne marchera pas. Et étant donné que je ne suis pas quelqu'un de moqueur (j'ai horreur de la moquerie bête et méchante) je lui dirai en face que j'ai un fou rire et qu'il ne faut pas m'en vouloir.

    Je suis quelqu'un de très rancunier. Des années après un évènement, si je croise quelqu'un qui m'a fait souffrir, je trouverai un stratagème pour lui en faire baver.

    Je suis totalement irrespectueuse dans les lieux publics. Je colle mes chewing-gums sous les aliments dans les magasins, je remets n'importe comment les habits sur des cintres, je ramène pas souvent un article à sa place si je le prends plus. Si je peux piquer un truc, je le fais. Je passe à côté des gens qui parlent, je m'intègre un peu dans le groupe et j'écoute ce qu'ils disent. Je pète. Dans le train je m'installe, je me couche, je fais mes ongles, bref. Très sans gêne quoi.

    Si quelqu'un me regarde méchamment, me fixe, je peux être très con et ça peut dégénérer.

    Je peux apprécier quelqu'un tout en me fixant sur un seul défaut inadmissible pour moi et en parler des heures et des heures et m'enfoncer encore plus dans ma colère et ma méchanceté. Et ensuite, tout ce qu'il fera me renverra à son défaut et je serai remontée contre lui sans fin.

     
  9. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Ah, pour les anecdotes de vilaine fille, chez mes beaux-parents, il n'y a pas de tout à l'égout; Il ne faut donc pas mettre de papier cul dans le chiotte, pour ne pas le boucher. Et bien, pour emmerder le père, je me pense "toi tu vas voir connard, toi qui fait ton malin" je mets à chaque fois le papier cul dans le wc avec un plaisir inestimable.

    Et un exemple typique de mes fous-rires inopportuns: Pendant un barbeuc, un copain à ma mère voulait donner une saucisse à notre chien; Au moment de la prendre, le chien s'est trompé; il a attrapé son doigt et insistait dessus pour l'emporter (comme une vraie saucisse quoi) il ne voulait pas lui lâcher et lui hurlait: aie aie aie! J'ai dû aller me réfugier derrière la maison, dans le jardin, tellement mon fou rire était énorme (rejointe par ma mère atteinte des mêmes symptômes).
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je critique et j'insulte les gens pour tout et n'importe quoi, si un petit con se la joue je le lui lance un regard méprisant et je l'insulte tout bas, si je vois quelqu'un de mal habillé ou qui n'a vraiment aucune allure, je critique avec une haine pas possible comme s'ils commettaient un crime. Ça m'arrive souvent aussi d'insulter les gens à la télé, genre les furieuses qui crient comme des malades quand Gérard Vives les sélectionnent au Juste Prix ou quand Laurence Ferrari bafouille et ne sais plus trop ce qu'elle raconte.

    Je hais les gens.
     
  11. Creamm

    Creamm
    Expand Collapse
    gloutonnise.

    Je suis snob. ​

    Je suis incapable de faire semblant : quand quelqu'un me tape sur les nerfs, je ne fais pas du tout l'effort de prétende le contraire. Souvent, je lui dis directement, sans aucun tact, ou sinon, mon body langage va lui indiquer à peu près aussi subtilement. ​

    J'ai été vendeuse durant plus de trois ans : je connais pas toutes les ficelles du métier, mais presque. Alors quand une petite fille de seize ans insiste à fois maladroitement pour que j'achète un putain de pantalon, ou pire, lorsqu'elle veut me faire croire qu'un t-shirt qui me va affreusement mal me va parfaitement, je peux devenir excessivement méprisante. Grosso modo, parce que je bosse avec la clientèle depuis mille ans, je m'octroie le droit d'être une cliente exigeante. Polie et courtoise, mais top chiante. ​

    Bon, j'avoue que je me moque un peu aussi de la fille avec qui mon ex m'avait trompé et qui était venue me 'jurer que c'était des ragots et qu'ils n'avaient jamais couché ensemble', qui a maintenant huit bourrelets, pas de diplôme et deux petits avec un mec qui sort d'un clip d'Eminem ( sauf que lui, ses bijoux sont en toc.) Je me moque trèèèèès souvent des gens, souvent plutôt gentillement, mais lorsque je suis en colère, je peux être vraiment blessante. ​
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis incapable d'être méchante, du genre à enfoncer les gens ou même leur dire les trucs en face. Je suis un peu langue de pute, mais c'est à peu près tout ... Ca m'attriste un peu, d'ailleurs: c'est pas très compliqué de me marcher sur les pieds, je ne sais pas répondre ou insulter les gens. Et je suis péniblement honnête, surtout avec mes parents, je leurs dis toujours où je vais et à quelle heure je rentre ... alors que j'habite à 200 km de chez eux. Yay.

    Ouais par contre, je me fous un peu de la gueule de mes anciennes (salopes) de potes du collège. (mais elles le méritent)
     
Chargement...