« The Bling Ring » : pari gagné pour Sofia Coppola

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Annelise, le 12 juin 2013.

  1. Annelise

    Annelise
    Expand Collapse
    Human pot de crème

  2. Atsugami

    Atsugami
    Expand Collapse
    And surmenage is coming du coup.

    J'ai trouvé que The Bling Ring apportait au contraire pas mal d'éléments de réponse.

    Notamment deux points :

    - les adultes brillent par leur absence (beaucoup de déplacements professionnels et des gamins bien livrés à eux-mêmes) ou sont complétement déconnectés de leurs ados. La mère de Nicki est en déni total, son désir de spiritualité est complétement superficiel et quand elle tente d'inculquer une leçon de morale à ses filles, elle leur parle de la beauté intérieure d'Angelina Jolie, c'est dire le niveau... Les gamins sortent tous les soirs, les parents encouragent leurs ambitions de célébrité sans se soucier davantage des soit-disant producteurs et managers qu'ils se vantent de rencontrer dans les soirées auxquelles ils se rendent. On traîne des ados en justice mais on les infantilise en les déresponsabilisant, en les surprotégeant, et en leur payant des avocats à prix d'or pour les défendre et leur éviter le pire, alors qu'ils ont sciemment dépassé les bornes. Clairement, les adultes ont leur part de responsabilité.

    - Le vide de leur vie. Shopping / voiture / sécher les cours / célébrités.  L"accident" de voiture est une scène très forte, précisément parce que ça ne les perturbe pas plus que ça. Est-ce que c'est si grave de mourir, de risquer le pire quand finalement on n'a pas grand chose à perdre... ? Pas de réelle amitié, pas de culture, passer sa vie à faire des duckface sur les réseaux sociaux. Rien de bien palpitant finalement. Et donc, le grand frisson en cambriolant des stars et en volant des accessoires de luxe...

    Le film m'a beaucoup plu et m'a également mise très mal à l'aise...
     
  3. elrewin

    elrewin
    Expand Collapse
    Aucun swag les baleines.

    Faut être stupide quand même pour mettre le fruit de leurs cambriolages sur internet...
     
  4. oh_chloe

    oh_chloe
    Expand Collapse

    Je n'ai pas aimé ce film. 1h35 sur un fait divers, j’espérais mieux. Bonne mise en scène mais les cambriolages à répétition se banalisent et j'ai attendu tout le film qu'ils se fassent attraper par la police.
    J'aurais qu'on parle de l'après de l'affaire, comme les retombés médiatiques ou la participation à une émission de télé-réalité de Alexis Neiers, incarnée par Emma Watson dans le film. Mais sans doute n'était-ce pas le but du film... ^^'
     
  5. Sisley

    Sisley
    Expand Collapse
    Impératrice Koala

  6. Anne D

    Anne D
    Expand Collapse

    Moi j'ai pas vraiment kiffé ce film... J'irais même jusqu'à dire que j'ai été déçue (oui je vais jusque là !:eek:)

    Trop superficiel, je ne me suis pas attachée aux personnages. Trop clichés, trop faciles, trop trop. J'imagine que c'est voulu, vu comme ils vivent dans un monde d'images, de ne pas creuser plus profond... Mais du coup ça ne m'a pas intéressé. J'ai eu l'impression de lire Glamour pendant 1h30 ou pire, de regarder des gens lire Glamour...

    Ce n'est qu'à la fin du film que j'y ai trouvé un peu d'intérêt. Quand on perce un peu ce monde de paillettes pour trouver l'humain en dessous. Je me suis dit "Ah, enfin !!" Et là... c'était fini !!! :oo:
     
  7. Oblomov

    Oblomov
    Expand Collapse
    Grognard & Hussard.

    Je n'ai trouvé aucun intérêt à ce film, encore moins quand j'ai vu la fin (
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    , pourquoi Coppola n'a pas choisi cet angle de vue depuis le début ? Ça aurait pu donner un début d'intérêt et un lien à la succession de scènes qui composent le film)

    D'ailleurs c'est très lassant, le film est une boucle d'un ennui mortel sur fond de musique hystérique parce que S.C filme toujours les mêmes choses et sans jamais y ajouter un traitement différent, un autre angle ou que sais-je. Et les personnages sont aussi médiocres les uns que les autres, quand il y en a un qui sort du lot, hop on zappe et on passe au traitement superficiel de l'autre.

    J'ai l'impression qu'on va dire que Sofia Coppola est un génie parce qu'elle a compris que cette génération est obsédée par sa propre image et la mise en scène de cette dernière : whaou, gros scoop. Ils se prennent eux même en photo en boite de nuit alors qu'ils rêveraient que d'autres le fassent à leur place; quelle brillante analyse.

    Moi aussi je veux être fille et soeur dans la famille Coppola, pour qu'on produise les navets que je ferai pour m'occuper.
     
  8. Coffeencig

    Coffeencig
    Expand Collapse
    ( . Y . )

    Je sors à l'instant du cinéma, et pour tout dire, je suis plutôt contente de cette soirée ! Après être restée sur ma faim avec Somewhere (qu'il faudrait que je revois je pense sincèrement, enfin autre sujet!) 

    Mais en tout cas The Bling Ring, m'a plu.
    On y voit ces ados grisés par trop de liberté, l'ennui qu'ils tentent de combler par des conduites extrêmes... Et comme l'a déjà dit une Madz, la formidable absence d'adultes, jamais ils ne sont montrés, ou alors sous un jour plutôt douteux (la mère de Nikki)
    Et puis cette escalade du toujours plus qui s'accélère. La fin laisse un gout amer, un gout de chacun pour soit...
    Et comme d'habitude, la patte de Sofia Coppola est là pour parfaire le travail. De belles images, de belles couleurs, le tout avec une BO PARFAITE (oui oui parfaite oui ! D'ailleurs j'ai vu passé sur l'internet un lien pour l'ecouter, et si qqn le retrouve je suis preneuse ! ;))
     
  9. Coffeencig

    Coffeencig
    Expand Collapse
    ( . Y . )

    @Airetsy ouiii merci ! je l'ai trouvée sur Deezer ! J'ai pu la réécouter au calme chez moi :-) , mais effectivement certains morceaux ne sont pas disponibles en France .. Grand mystère :ko:
     
  10. kass

    kass
    Expand Collapse

    J'ai bien aimé ce film moi :) enfin, à la fin j'avais des envies de meurtres, mais ça veut dire qu'on s'investit dans le film, c'est plutôt une bonne chose (d'après moi).

    Certaines ont dit que ce film était "vide", mais en même temps, y avait pas grand chose à tirer de ces ados : ils étaient complètement vides eux-mêmes, à part leur envie de briller et de faire la fête, y avait vraiment rien d'autre à dire sur eux. Justement, à la fin, j'étais complètement révoltée et scandalisée par la débilité le vide des personnages, et je refusais de croire qu'il y ait des gens aussi dénudés de capacité à réfléchir sur leurs actions (mais en fait, si). Si le film avait porté un jugement sur eux, je n'aurai pas été capable d'être aussi scandalisée à la fin.
     
  11. Farfeluue

    Farfeluue
    Expand Collapse

    Je suis pas vraiment d'accord avec l'article ( mais chacun ses gouts hin! )

    Le fait de ne pas avoir traité le procès par exemple, on dirait plus de la flemme qu'un choix vraiment scénaristique. L'histoire n'a pas grand intérêt je trouve, on y voit des jeunes cambrioler des maisons, c'est une sorte de répétition pendant tout le film, ce n'est pas vraiment interessant. Aucune affinité avec les personnages, aucune envie de s'identifier. Et PIRE je trouve qu'Emma Watson n'est pas crédible dans son rôle ( mais ça doit être mon souvenir d'Hermione ). Pour finir, l'incrustation des vidéos d'archives m'a donné l'impression d'un reportage pourri de 50min inside..

    Bref petite déception.
     
Chargement...