The Boys Club #5 - William Réjault : « J’ai dû trouver ma masculinité dans un monde... »

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 8 février 2018.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    #1 Mymy, 8 février 2018
    Dernière édition: 21 février 2018
    ----- Publicité -----
  2. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    J'ai pas encore écouté le podcast mais cette phrase d'intro c'est tellement la beaufitude incarnée je sais pas quoi dire :lunette:
    J'espère que c'est juste pour nous inciter à cliquer sur le podcast et que c'était pas dis sérieusement, je vais écouter tout ça :nerd:

    Edit à 15'' : J'arrive pas à savoir si c'est de l'humour où pas mais recentrer le débat qui parle de l'écriture inclusive (et du fait que il est "plutôt pour" soutenir les combats féministes, en justifiant qu'il est quand même un vieux con pour nous faire comprendre qu'il en fera pas trop quand même) sur "la bite" parce que "c'est ce qui intéresse les madmoizelles" bah... dommage quoi :erf: "J'ai une très belle bite de l'avis général". Bah cool tu veux un pins? Le podcast est intéressant du coup mais pas tant dans ce qui est dit que de ce qu'il révèle je trouve.
    Heureusement le reste est plus intéressant.
    Edit à 30" : "C'est tellement marrant d'être misogyne" et "J'adore les femmes je trouve les femmes très belles". Aucune remise en question, c'est bien de regretter que les standards de beauté irréalisables des femmes ont été importés aux hommes gays mais c'est tout... C'est juste ça qui est naze? Le sexisme c'est juste un problème de femme à entendre ce podcast.
     
    #2 adita, 8 février 2018
    Dernière édition: 8 février 2018
    zazouyeah, Cornélie, Ouestrion et 20 autres ont BigUpé ce message.
  3. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    @adita : Bah c'est cool d'avoir une belle bite non ? Est-ce que tu aurais eu la même réaction sur une femme disant qu'elle est contente d'avoir une belle vulve ? C'est bien d'être fier·e d'une partie de son corps ! Oui c'est juste de l'esthétique, mais c'est un peu de l'anti-complexes, donc moi je trouve ça chouette cette façon d'assumer.

    En réalité le débat sur l'écriture inclusive est plus long, mais j'ai taillé dedans au montage car c'était une totale digression où on a pas mal discuté de choses et d'autres (de François Fillon qui n'a pas rendu l'argent par exemple :yawn: ). Au final je ne trouvais pas ça indispensable. J'ai peut-être eu tort ! C'est la première fois que je monte un podcast moi-même. J'ai encore des choses à apprendre...

    Mais donc je te rassure : ce n'est pas William qui a dit « bon ça me soule tes histoires de gonzesse, revenons à ma bite » :yawn:

    Pour la suite, eh bien, je cherche quand même à pousser William dans ses retranchements quand il dit trouver les femmes très belles. Je lui demande s'il aime aussi les femmes pas belle. Ce à quoi il me répond que oui, car l'intelligence rend les personnes attirantes à ses yeux, et ce peu importe le physique.

    En fait j'ai l'impression que tes retours sont symptomatiques d'un souci qui est présent depuis le début du podcast : une attente de n'écouter que des mecs déconstruits, féministes-en-accord-avec-les-jeunes-féministes-comme-sur-madmoiZelle, etc. Ce qui n'a jamais été mon but !

    Je ne veux pas rester dans ma bulle de gens d'accord avec moi. Je veux avoir une diversité de profils et d'opinions, de parcours et de personnalités. Je ne veux pas convaincre chaque invité que mes opinions sont les bonnes.

    Ce qui ne veut pas dire que je ne cherche pas à les faire réfléchir ou se remettre en question... Simplement, si un invité ne me parle pas du sexisme pesant sur les femmes, je ne vais pas forcément l'y amener (sauf s'il sort un gros non sens du style « le sexisme n'existe plus »). Car le sujet de ce podcast ce n'est pas « le sexisme vu par les hommes ». C'est « un homme parle de masculinité ». Comme il le souhaite, donc :happy:
     
    Cycyrielle, Chazou, Rocksteady et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Fondateur de mad
    Membre de l'équipe

    Écoute jusqu'au bout, peut-être :d
     
  5. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    J'ai écouté jusqu'au bout :lunette:

    @Mymy En fait je suis d'accord avec toi le but n'est pas d'écouter forcement des mecs déconstruits. C'est pour ça que je dis que ces podcasts sont intéressants dans ce qu'ils révèlent (il y a des choses très intéressantes aussi quand il parle des sites de rencontres gays même si perso je connaisssais déjà tout ça).
    C'est super intéressant tout ce que ça révèle mais... j'ai le droit de trouver ça naze en fait, dans tout ce que ça révèle justement :erf: Quand j'écoute ça je trouve ça assez triste et je me dis que le chemin est encore super long... Je sais qu'on a tous nos problèmes, nos vies, nos injonctions et qu'on se dépatouille un peu avec tout ça, mais si on pouvait arrêter de s'autoproclamer vieux cons et avancer un tout petit peu pour rendre une monde un poil meilleur bah je trouverai ça "mieux".

    Ça veut pas dire que le podcast n'est pas intéressants, je les écoute très souvent et justement ils le sont et je trouve cette série très très bien :fleur:
    Mais on peut pas nier qu'ils sont aussi parfois (souvent) assez décourageant dans ce qu'ils révèlent.

    Pour te répondre sur le titre:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Acathe, zazouyeah, Mimi Pinkerton et 27 autres ont BigUpé ce message.
  6. confused bee

    confused bee
    Expand Collapse
    :rainbow:

    "la majorité des hommes sont intéressés par une paire de boobs avant un cerveau."

    Je salue son honnêteté, je trouve ça cool qu'il ait le courage de dire ce qu'il pense sans être hypocrite.

    C'est une vision du monde très triste. Je ne sais pas s'il a raison parce que je suis une fille/femme (rayer la mention inutile) et que je ne peux pas entrer dans la tête d'hommes ( déjà il considère que tous les hommes se ressemblent dans leur tête donc...), mais je pense que si j'étais un gars je me sentirais profondément insulté.

    Inversons la phrase : "la majorité des femmes sont intéressés par une teub avant un cerveau."
    Je peux quasiment dire avec certitude que c'est faux.
    Est ce que les femmes sont plus intelligentes ?
    Je peux quasiment dire avec certitude que c'est faux.
    Donc, je crois que sa phrase est fausse. Or, il a l'air d'un mec intelligent, du coup je ne comprends pas trop pourquoi il dit ça avec l'air d'y croire. Ça m'intéresserait beaucoup de savoir s'il y croit vraiment.

    J'en profite pour dire que j'ai trouvé ce podcast super intéressant (merci Mymy et Fab !) même si pas d'accord avec plusieurs trucs (c'est aussi ce qui le rend intéressant, c'est cool de pas toujours écouter des gens avec les même points de vue que soi). La sensibilité dans vos phrases.

    Est ce qu'un podcast sur la féminité serait envisageable ? j'aime bien ce format parce que 1) le thème est intéressant mais surtout 2) ça permet de s'intéresser pendant 1h à une personne, à des parties de sa vie, à sa vision du monde, à ses points de vue sur plein de trucs, etc. Ça pourrait être vraiment sympa de faire le même format sur un autre thème, genre les relations sociales, le travail, les voyages, la féminité, la notion de liberté, le rapport à soi, etc, avec des gars ou des filles. C'est juste une idée hein, si c'est pas au programme pour vous tant pis, quelqu'un d'autre le fera sûrement un jour (genre moi peut-être).

    Merci pour ces podcasts en tout cas, vous faites un super boulot ! :bain:
     
    #6 confused bee, 8 février 2018
    Dernière édition: 9 février 2018
    Simone castor, Lounala, Onirinaute et 5 autres ont BigUpé ce message.
  7. Anandryne

    Anandryne
    Expand Collapse
    And now the stars they are all angled wrong...

    Pour la teneur de ces propos, vous savez, il y a absolument tout le reste de l'internet ou ils deversent ce genre de purin à longueur de journée, pas la peine d'en faire une tribune audio sur Madmoizelle en plus, hein...

    Pourquoi faut il absolument donner des cookies aux mecs médiocres et barbants qui ont le même discours que 38293829 autres tout le temps ? On les lit partout déjà, leur narcissisme pourri et leur misogynie oklm.

    Aucun magazine masculin ne donne la parole à des femmes, pourquoi faut qu'on soit gentilles et qu'on parle quand même des mecs dans nos espaces féminins, sérieux ? Surtout des mecs raz des paquerettes comme ça.

    Franchement.
     
    Mimi Pinkerton, Cornélie, babooz92i et 22 autres ont BigUpé ce message.
  8. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    @Anandryne : Je ne fais pas ça pour être gentille, avoir un susucre ou leur donner un cookie. Merci de ne pas me prêter des intentions qui ne sont pas les miennes. Je n'attends pas que le grand Mâle me tapote la tête et me dise que je suis une bonne fille.

    Je fais The Boys Club avec motivation et fierté parce que oui, les mecs parlent tout le temps, mais peu d'eux-mêmes, de leur intimité. Parce que la plupart des mecs que j'invite me disent être terrorisés à l'idée de parler ouvertement de leur genre, leurs peurs, leurs complexes. Parce que je pense qu'on n'arrivera pas à l'égalité si la moitié de l'humanité n'est pas à bord du train du progrès, et que comprendre ce que ressentent mes invités m'aide à mettre le doigt sur des problématiques que je ne connaissais pas.

    Si ça ne te plaît pas, pas de souci. Tu peux ne pas écouter. D'ailleurs, je ne sais même pas si tu as écouté. C'est tous les 15 jours, je pense que ça ne prend pas TROP de place dans cet « espace féminin ».
     
    Simone castor, Polaire, Fascialata et 7 autres ont BigUpé ce message.
  9. VertCarotte

    VertCarotte
    Expand Collapse

    Merci @Mymy pour ce podcast !

    Cet épisode a été étrange à écouter. William Réjault a dit des choses qui m'ont beaucoup touchées, et d'autres révoltantes. Je ne sais pas s'il en a conscience, mais certains passages sont vraiment blessants, en fait. Une femme peut être belle, mais la réduire à ça, c'est plus que problématique. Je trouve que William Réjault est dans l'idéalisation de "LA femme", d'ailleurs il répète cette expression à plusieurs reprises, la femme ceci, la femme cela... Il a conscience que La femme n'existe pas et qu'il n'y a que Des femmes ?
    C'est assez contradictoire, voire hypocrite de sa part, de refuser d'être "l'Homme et la Femme" quand une de ses amies se colle à lui pour se protéger, et en même temps, renvoyer relativement souvent les femmes à La Femme qu'elles seraient sensées incarner. Je comprends très bien qu'il n'ait pas envie d'être "L'Homme", mais dans ce cas là, il devrait aussi comprendre que ça dérange les femmes d'être renvoyées à La Femme.
    Je ne vais pas tout lister, mais j'ai senti beaucoup de mépris et de paternalisme envers les femmes dans ses propos. Et c'est vraiment dommage. Si jamais tu passes par là, William, prends le temps de d'écouter le podcast. J'espère que tu te rendras compte que certains de tes propos sont extrêmement blessant.

    Sinon, je te rejoins à propos des rôles modèles. C'est vraiment nécessaire de diversifier les représentations des homosexuels. Il y a heureusement de plus en plus de personnages gays dans les films et séries, mais il y a encore beaucoup de choses à améliorer, notamment ne pas faire que des homos aux corps "parfaits" et prenant hyper soin de leur apparence.

    Du coup, pour conclure, je dirai : courage, continue à ne pas te laisser définir seulement par les clichés sur l'homosexualité masculine et en même temps, je t'en prie, continue et accentue la déconstruction sur les rapports femmes-hommes et notamment ta vision des femmes en tant que "belles". Tu blesseras moins de femmes, sur internet, comme dans ton entourage IRL.

    Pour terminer sur une note plus positive, @Mymy :
    Merci pour cette série de podcast ! Continue comme ça ! :)
    Je rebondis sur un problème évoqué plus haut : la transition entre l'écriture inclusive et la bite. Il y a effectivement un problème de montage parce que j'ai entendu ça comme ça : l'écriture inclusive, c'est pas une lutte importante, parlons plutôt de ma bite trop belle. --' Ça m'a plus que dépitée d'entendre ça.
    Par contre, j'ai trouvé tes interventions, surtout vers la fin, très intéressantes et pertinentes. On sent que tu as essayé de lui faire comprendre l'absurdité de certaines de ses croyances. Ça a apporté des réflexions plus intéressantes. Et le ton chuchoté (je ne crois pas que cela se dise) était une très bonne idée. Ça créait une atmosphère plus intimiste et plus propice à la confidence qu'à la dérision superficielle.
    Donc merci, beau boulot ! :d
    Et merci aussi @Fab !
     
    zazouyeah, Simone castor, Milliepop et 8 autres ont BigUpé ce message.
  10. Trumart

    Trumart
    Expand Collapse

    J'ai adoré ce podcast.
    Je partais pourtant avec un gros a priori négatif au vu des commentaires précédents. On sent effectivement une constante ambivalence dans ses réflexions (le fameux extrêmement pour ET extrêmement contre) qui les rendent justement vraiment intéressantes, j'ai eu l'impression d'être au coeur d'un cerveau à mi chemin dans la déconstruction, tiraillé entre ses ressentis empreignés de codes sociétaux rigides qu'il reconnait avoir intégré, et malgré tout une certaine compréhension des problèmes induits par ces même codes.

    Effectivement il y a de quoi ne pas être d'accord avec lui, ses propos peuvent être discutables, mais j'ai trouvé son honnêteté touchante. J'ai beaucoup appris sur ce que peut être l'expérience d'un homme homosexuel en France (blanc, vivant à Paris, la quarantaine etc.) Je retiens notamment les réflexions autour de l'érection et du passif-actif, qui pourrait être un des symptômes d'une injonction à une certaine idée de la virilité. Sa mise en question du genre et de la sexualité née de son expérience avec le skateur est très belle également, et amène l'idée que parfois, ce qui apparaît comme inné peut aussi être teinté de codes culturels, ce n'est pas incompatible.

    Bon, j'ai simplement mis en exergue certains points de ce podcast, mais l'ensemble m'a énormément plu, avant tout parce que c'est fascinant d'entrevoir des expériences et regards sur la société autres que ce que l'on appréhende soi-même ou par l'entremise de nos proches, mais aussi par ce que...c'était vraiment drôle!:d Beaucoup de ses remarques peuvent paraître choquantes si elles sont prises au 1er degré, mais ici c'est vraiment de l'humour dont il est question. Enfin...c'est ce qui m'a semblé évident, mais bon dieu si ça se trouve je fais totalement fausse route?:dD

    Bref, merci @Mymy pour ce podcast, et si j'ai été au début déroutée par l'idée de donner la parole aux hommes sur Madmoizelle, il s'avère que l'expérience se révèle enrichissante...Mea culpa:d
     
    Mymy et VertCarotte ont BigUpé.
  11. Kettricken

    Kettricken
    Expand Collapse
    Hate is always foolish. Love is always wise

    Le podcast est intéressant mais
    "C'est plus marrant d'être mysogine *rire satisfait* Mais j'adore les femmes, j'aime la beauté féminine"
    :non:
    J'aurais tellement aimé être là pour lui répondre ! Et j'aurais tellement aimé que vous le secouiez un peu plus.
     
    zazouyeah, Ouestrion, Thinocephale et 8 autres ont BigUpé ce message.
  12. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Fondateur de mad
    Membre de l'équipe

    Merci d'avoir écouté jusqu'au bout :cretin:

    Je suis totalement d'accord, mais tu peux voir le verre à moitié plein : le fait que des mecs parlent du sujet, même s'ils ne sont pas aussi déconstruits qu'on aimerait qu'ils le soient, c'est déjà une grosse partie du chemin effectué, je crois. Ce que j'aime avec ce podcast, c'est qu'enfin, on trouve quelque part une parole libérée de mecs. (et comme dit @Mymy dans le premier épisode : elle a attendu que des mecs le fassent, mais hé, bizarrement, personne ne s'en est emparé :d)

    C'est la condition sine qua none pour évoluer : dire les choses, confronter ses idées, écouter, comprendre le point de vue de l'autre, plutôt que d'y porter un jugement emprunt de notre propre "grille de lecture" de l'existence, que l'autre n'a pas (forcément) en tête.

    Je trouve même que les mecs qu'on a eus jusqu'ici sont "trop" déconstruits. On continue à caster :)

    Et je comprends d'autant plus ton ressenti, parce que sur d'autres sujets lancés ici sur le forum (la fessée par ex, ou encore l'éducation des petits garçons par rapport au viol), les commentaires que je peux lire, même ici dans un lieu où beaucoup d'entre vous sont déconstruites (à mes yeux), me découragent aussi au premier abord. Puis je me dis que tout débat permet d'avancer, même s'il ne va pas forcément dans le sens où on voudrait au premier abord.
    Je comprends vraiment. Ça m'a fait la même chose en live, et je pense aussi que Mymy avait envie de le secouer. Sans doute pas de la même façon que toi, ceci dit :) Mais la vraie question est : est-ce que le "secouer un peu plus" l'aurait fait changer d'avis ? Pas si sûr :flappie:
     
    Simone castor, VertCarotte et Rocksteady ont BigUpé ce message.