« The Neon Demon » au cœur d'un débat entre Elle Fanning & Nicolas Winding Refn

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Aki, le 8 juin 2016.

  1. Aki

    Aki
    Expand Collapse
    Devant un musical.
    Membre de l'équipe

  2. Worakls

    Worakls
    Expand Collapse
    Chevreuil qui tape du pied
    Ambassadrice de Ville

    Je suis tombée sur la bande annonce cet après-midi et je me disais que je devais aller le voir absolument Voila
     
  3. Cléo.

    Cléo.
    Expand Collapse
    Lumière.

    Bravo pour cette très belle interview, riche en questions approfondies et variées, vous avez réussi à établir un réel dialogue alors que ce n'est pas souvent le cas je trouve. J'ai aimé voir le duo répondre aux questions et être attentif l'un à l'autre. Le réal est très très posé et intérieur, il montre peu et mesure ses propos alors qu'elle est plus spontanée et "légère", ils m'ont parus très complémentaires en fait.

    J'ai trouvé la BA et le sujet attractifs, assez "bankables" avec l'actrice en plus, plusieurs personnes sur les réseaux sociaux parlaient d'une "pub pour parfum" lol et je pense que c'est le but, pour nous faire ensuite traverser le miroir brisé des égos monstrueux et anthropophages qui règnent dans le milieu. L'interview m'a donné envie de voir le film alors que je n'ai survécu ni à Drive, ni à Only God Forgives à cause de leur violence graphique gratuite et d'une lenteur masturbatoire qui me rendait dingue. Il empreinte beaucoup les codes esthétiques de Kubrick/Lynch/Tarantino qu'il tisse à sa sauce mais je trouve que dans les 2 films cités plus haut ça semble trop "prétentieux" quand c'est allié à cette ultra-violence et cette temporalité interminable... puis comme j'avoue avoir BEAUCOUP de mal avec Ryan Gosling #regardbovin #air(e)d'autoroute ... ça n'aidait pas.

    J'irai le voir pour me faire mon propre avis, en tout cas bravo et encore merci pour cette interview ^^
     
    Aki et haricovert ont BigUpé.
  4. AmbreFdm

    AmbreFdm
    Expand Collapse

    J'aime ce réalisateur et encore plus cette actrice, la bande annonce m'avait enchanté. Je ressors du film et pour être dérangeant il l'est.

    L'esthétique est très travaillée et j'ai beaucoup aimé le début mais à un moment ça bascule pour tomber dans le dérangeant voir le glauque. J'ai même vu des gens quitter la salle. Pour drive ou only God forgive la violence était annoncé dans les bandes annonces mais là je pensais pas avoir ce film là (même si c'est métaphorique etc et qu'une bande annonce ne raconte pas tout).

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Donc je ne suis pas emballée par le film malgré des plans très beaux :/
     
    #4 AmbreFdm, 8 juin 2016
    Dernière édition: 8 juin 2016
  5. Cayzeele

    Cayzeele
    Expand Collapse

    Je ressors aussi du film. Je suis peut être passée à côté, mais je n'ai vraiment pas aimé. Je n'ai jamais posté de critique, mais je vais m'y essayé pour expliquer mon ressenti.

    Pour moi ce film ne dénonce pas du tout le milieu de la mode car aucune "critique" n'est réaliste. Il joue avec les critiques habituellement adressées au milieu mais comme un ressort pour créer de la tension, et finalement du coup les démonte.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Pour moi ce film ne critique pas l'univers de la mode, il l'adule. Seule persiste une dénonciation de l'attitude des femmes du milieu. J'ai trouvé que c'était un autre défaut de ce film : la place des femmes. Les postes de "pouvoir" sont occupés par des hommes (sauf 1), et on pourrait y voir une critique du patriarcat, mais le film se complaît dans une vision de la femme dominée et totalement obsédée par sa propre image.
    Si ce film est plein de symboliques, elles sont pour moi qu'une quête du film pour trouver une profondeur qui n'existe pas. De plus, elles sont souvent vu et revue.

    En résumé, j'ai trouvé ce film profondément vide de sens, sexiste, et attendu. Les scènes qui se veulent transgressives ne sont, pour moi, que de la fausse transgression qui ne remet absolument rien en question. Et pourtant sur le papier je suis plutôt une bonne spectatrice pour ce film : j'aime pas mal de films "d'auteur", avec une double lecture et des symboliques. Mais là, je crois pour la première fois, j'ai vraiment eu une très grande envie de quitter la salle.
     
  6. rubyr

    rubyr
    Expand Collapse

    Je ressors du film aussi et je voulais avoir d'autres avis !
    Personnellement, je l'ai beaucoup aimé ce film mais j'avais adoré Drive aussi faut dire, j'étais le public qu'il fallait car j'adore la patte de

    Nicolas Winding Refn. Je pense que vu la symbolique de ce film, on peut faire mille et une interprétation et pour moi, ce film ne critique pas tellement le mieux de la mode mais les conséquences que cela a sur les femmes et sur leur vision de la beauté.
    Jesse perce dans ce milieu car elle est "parfaite", elle est mince naturellement, elle a une peau pure, elle est jeune et ingénue tout ce que les femmes cherchent à devenir.
    Jesse connait son pouvoir et a fini par être possédée par celui-ci.

    Je suis pas douée pour les critiques, je sais pas comment poser mes idées et mon ressenti à plat mais en gros, je suis tombée amoureuse d'Elle Fanning que je ne connaissais pas trop et j'ai vraiment aimé ce film !
     
Chargement...