Toi et ton enfance.

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Nebraska, le 20 février 2009.

  1. Nebraska

    Nebraska
    Expand Collapse
    She's BACK.

    Oui,c'est un sujet vaste.Oui,c'est nostalgique.Et oui,j'ai eu l'idée grâce à ce nouveau topic et je me suis demandée : comment a été votre enfance ? Comment avez-vous les premières années de votre vie ? et quels souvenirs en gardez-vous ?
     
  2. Choux_farcis_choux_farla

    Choux_farcis_choux_farla
    Expand Collapse
    Completement paumée

    J'étais la petite fille en chemise avec un foulard, bien soignée, bien coiffée, très sérieuse à l'école et très "bande de copines". Je riais beaucoup, comme aujourd'hui.
    J'ai beaucoup aimé mon enfance, je m'amusais beaucoup avec mes deux grands-frères, je n'étais pas un garçon manqué pour autant. Je parlais énormément toute seule. Je m'inventais même une vie ... Je pouvais inventer des histoires de Baries ou de Playmobile pendant des après-midi entière... Je dirais que j'étais dans une bulle aussi.

    Bon, j'étais aussi une sale rapporteuse. Et un peu égoïste, parait-il :sad:
     
  3. Elya

    Elya
    Expand Collapse
    Dirty Little Freak

    Mon enfance était.. compliquée. J'ai perdu mon insouciance très vite, en fait.
    J'ai jamais été très normale. J'avais pas beaucoup de copines, j'étais pas très facile à domestiquer, disons.
    Je m'enfuyais de partout, tout le temps, sans rien dire à personne. Juste comme ça.
    Je jouais beaucoup toute seule, parce que je trouvais ça moins chiant, j'étais plus libre c'était tout ce que je voulais.
    Je me passionnais pas mal, je regardais bon nombre de films, lisais pas mal de livres. J'écrivais des histoires que je ne finissais jamais.
    J'étais très Barbies aussi, mais je n'y jouais qu'avec mes deux meilleures amies, les autres savaient pas y faire. :)

    Oh, et le premier single que j'ai acheté, c'était les frères Hanson, j'avais 6 ans je crois et, bien évidemment, je suis tombée amoureuse d'eux.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'étais une petite fille joyeuse et rêveuse. Très naïve aussi. Mes deux grands frères étaient mes idoles, je faisais tout comme eux. Je regardais leurs films, leurs mangas, jouaient à leur Super Nintendo. J'ai eu deux meilleures amies ; la première a déménagé à Narbonne et la seconde m'a énormément influencé. Cette dernière m'a fait beaucoup de mal.

    Je suivais toutes les modes : la marelle, l'élastique, les pogs, les cartes Dragon Ball Z et Pokemon... J'étais très bonne aux cartes Dragon Ball Z, j'avais une carte plastifiée Satan avec sa petite fille dans ses bras et je gagnais toutes les cartes des autres. Un jour je l'ai perdu, puis on m'a volé tout mon paquet.

    Je m'entendais très bien avec ma cousine à cette époque, on se ressemblait énormément. J'avais une bande d'amies. Notre groupe a subi beaucoup de disputes, car au CP une fille est arrivée et est devenue notre leader - ou plutôt, nous sommes devenus ses larbins.

    On me donnait les figurines Kinder Surprise et un jeu de construction, et je créais pendant un après-midi entier un royaume entier de pingouins et de crocodiles...

    Et...
    Ma meilleure amie m'a abandonné plusieurs fois et a monté mon groupe d'amie contre moi en CM2 peu avant l'entrée en 6e. Puis elle m'a lâché définitivement en 5e. Je ne m'en suis jamais vraiment remise.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'essaye d'occulter cette partie de ma vie, en faite.
     
  6. Sneezewort

    Sneezewort
    Expand Collapse
    Revival

    J'ai passé mon enfance à Nouméa alors je garde surtout le souvenir des hibiscus, de l'école des lys où j'étais, les piscines, la baie des citrons et les requins, les virées sur le bateau de mon papa et le jour où j'ai vu un tricot rayé dans la mer, l'île des pins, moi toute nue courant sur la plage (ça m'a marquée). Les spectacles de l'école, nous déguisés en fraises chantant "un salsifi, passait sans bruiiiit". Je me souviens aussi que ma mère m'écrivait des histoires et me les lisait, on avait un cahier exprès pour ça. J'adorais les Disney, surtout le petit chaperon rouge.

    J'étais une terroriste selon mes parents, une casse-couille, une fille capricieuse, égoïste, bref, une peste. Je jouais toute nue dans la flotte, je m'endormais sur mon pot, je traitais mon frère de "vieux boudin" et de "trou du cul" (ça faisait rire mes parents, où va le monde?), je déroulais les rouleaux de PQs dans la maison, j'étais constamment à poil tout le temps, à croire que la nudité c'était ma passion...

    Puis le retour en France, mon an d'avance, les questions des autres enfants qui savaient pas d'où je débarquais, le froid. Mais je me souviens plus de la suite en fait...

    J'aimerais bien y retourner pour voir si ça a changé, même si je pense pas être capable d'y vivre à nouveau.
     
  7. fiygi

    fiygi
    Expand Collapse
    Melange instable

    Mon enfance !!! :rolleyes: exelente question.

    Elle était assez mouvementée avec une dose de bonheur.
     
  8. Kaliluna

    Kaliluna
    Expand Collapse
    Mélange instable

    en un mot: insouciance
     
  9. Lindépendante

    Lindépendante
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Moi j'ai été adulte plus vite que mon âge.Je n'ai pas eu une enfance heureuse mon père étais en prison et ma mère étais droguée et alcoolique,donc je manquais souvent l'école pour rester avec elle à la maison et elle avait un copain qui se battait souvent avec d'autre hommes devant moi.

    Et la famille de ma mère nous rejetais sans cesse juste parce que ma mère ne travaillais pas et n'avais pas beaucoup d'argent comme mes oncles et mes tantes.

    Mais malgré tout ça j'ai quand même eu on peux dire une enfance comme tout le monde j'avais beaucoup d'amis j'étais très sociable alors il m'était facile d'en trouver.Il y avait des jours ou j'étais sage comme une image et d'autre que je fesais des mauvais coups mais en général j'étais une enfant tranquille.

    J'ai quand même eu une enfance heureuse malgré certain détail.
     
  10. Machaw

    Machaw
    Expand Collapse
    .

    Au début je pleurai tout le temps, au point que la maitresse ne pouvait plus me supporter et j'ai été "renvoyée" de l'école maternelle :rotate:, au bout de plusieurs mois il y a eu une nouvelle maitresse, plus patiente qui m'a réinsérée.
    Après j'ai arrêter de pleurer mais je crois que j'étais toujours comme envahie par la crainte. Puis je suis devenue très calme.
    En fait je ne me souviens pas de grand chose, en tous cas quand je pense à mon enfance je pense tout de suite à ma meilleure amie, qui avait déjà une grande place dans ma vie ^_^
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Mon enfance.. Je m'en souviens comme paisible, simple.

    Petite, je ne pleurais pas. Je ne disais rien, je passais mon temps à déguiser mon fidèle bouvier et à jouer avec mes énormes peluches.

    Puis il y a eu le déménagement lors de mes 2 ans. Nouvelle maison, nouvel entourage. Je restais toujours très sage tout en découvrant la nature, mes petits voisins, des frère et s?ur.. Parce qu'on était trois. La cabane à trois, les danses sur "Banana Split" à trois, l'exposition à papillons à trois, les balades à vélo à trois, les expéditions à la mini rivières.. à trois. Bref, mon enfance, c'était avec eux, le week-end et aux vacances. C'est comme ça que je m'en rappelle.
    Le reste n'a rien de marquant, j'étais la bonne élève qu'on aimait pas trop.

    A côté de ça, il y avait les Barbies, les jouets des Kinder Surprise, mes poupées avec lesquelles je m'étais inventée une immense famille (12 poupées = 12 enfants.. Dont certains trouvés et recueillis, etc..). Cette histoire m'a suivie longtemps, j'y repense encore des fois. D'ailleurs, mon mari s'appelait Brandon ou Brandy, je ne sais plus trop.

    En 2001, nous n'étions plus que 2. Il est décédé, il avait 14 ans, et là j'ai pris une grosse baffe dans la tronche. C'est vraiment là que j'ai grandi, en fait, même si ça avait doucement commencé auparavant.

    Bref, j'en garde un souvenir doux, mais amer sur la fin.
     
  12. Búho

    Búho
    Expand Collapse
    Bioaddict & Hyperactive.

    Une mère guelarde, un père Zen, une soeur suicidaire et une autre soeur angélique. Superbe portrait de famille qui m'a suivi toute mon enfance et qui me suis encore....
    Je suis née quand ma grand soeur avait 2 ans 1/2, aparament j'ai tout de suite été bien accueilli par ma grande soeur M. et par tout le reste de la famille, j'étais "mignione".... jusqu'a ce que je sache parler. Dès mes 3 ans on a vu que j'étais tres differente de ma grande soeur, M. était posée, gentille, douce, obeissante, moi j'étais hyperactive, têtue, "méchante" et rigolotte. Donc là ma famille à commencé un peu à faire la difference : M. est devenue l'ange... moi je suis devenue le démon.
    Mais tout se passait bien entre M. et moi, on était proche et jouait beaucoup mais il a fallu que mes parents mettent en route un autre bébé parce que ma mère devenait vieille. C'est alors que l'année de mes 5 ans, une petite soeur est née, T. , un joli bébé jouflue mais qui ne m'interessait pas beaucoup.... ma grande soeur s'occupait beaucoup de ce bébé et ne jouait plus avec moi, mes parents et ma famille trouvait ce bébé plus interessant que moi donc au final je me suis retrouvée seule, inéteressante.
    A mon avi j'ai du beaucoup hair ce bébé tout en m'en fichant pas mal, donc en grandissant, dès que ce bébé T. a su parler et marcher, nous nous sommes beaucoup disputé parce que en plus, T. était aussi têtue que moi.
    Je n'avais plus ma grande soeur pour moi toute seule donc ça m'enervais et j'ai penser que ce bébé n'étais vraiment pas le bienvenu.
    7 ans plus tard.... bébé n'étais plus un bébé, T. avait 7 ans, moi 12 ans et M. 15 ans.
    Les disputes entre T. et moi se multipliaient, en plus c'était une petite fille angoissée et suicidaire... ce qui a renforcé le stress de ma mère qui devenait de plus en plus gueularde.
    Ma petite soeur me déprimait, je la detestait vraiment parce qu'elle a tout gaché, elle a épuisée mes parents, elle a créé des conflits entre tout le monde et malgré cela c'est devenu la préférée, la petit edernière de la famille.
    Aujourd'hui elle a 11 ans et demi et je rigole bien parce que quand elle en aura 15... mes parents en baveront et ce sera bien fait pour eux parce qu'ils lui ont tout cédé, madmoizelle est un tyran.

    Si je devais qualifier mon enfance je dirais qu'elle a été sournoise, mouvementée et fragile.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Sophie Riche
    Réponses :
    66
    Affichages:
    2271
  2. SchizOphé
    Réponses :
    0
    Affichages:
    512