Top 10 des mauvaises raisons de ne pas voter

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 28 mars 2012.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Tom Larret

    Tom Larret
    Expand Collapse
    dit MERCI <3 aux madmoiZerg ! 

  3. Ciccone

    Ciccone
    Expand Collapse
    I blew up your body, but you blew my mind.

    Je ne suis pas d'accord avec le point 7. Je ne suis pas pour le fait de confier le pouvoir à des incompétents, des ignorants, des moutons et des je-m'en-foutistes.
    Si j'avais le droit de vote, j'aurais tout fait pour savoir de quoi je parle avant d'aller voter, ou, dans le pire des cas, je me serais abstenue.
     
  4. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    FAUX ! (norman inside). En philo pendant le cours sur "qu'est ce qu'une opinion ? Peut on vraiment avoir sa propre opinion ?", on a vu justement qu'une opinion n'en est vraiment une que lorsqu'elle vient d'une réflexion critique, qu'elle a subit le doute, a été remise en cause, pour que finalement, on y adhère vraiment. Ta grand mère n'a pas de convictions personnelles, elle a les convictions de TF1, c'est pas pareil. :shifty:

    (COUCOU LES TL :hello:)(Voilà la pause philo c'est fini.)
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ton article est intéressant... si tant est qu'on a encore un idéal démocratique. À titre personnel, l'état démocratique de 2012, je le trouve aussi liberticide, opaque, et dominant qu'une théocratie (vous ne trouvez pas que la fascination pour le pouvoir politique frise le fanatisme religieux ?).

    En tant qu'invididus, nous jouissons effectivement de droits, légiférés, dont une bonne partie a été obtenue, non pas en votant pour un représentant de l'État, mais soit par des luttes, soit par des référendums.
    Voter aux présidentielles n'a pas d'incidence directe sur nos droits individuels, et les anarchistes ne contestent pas les avancées sociales, ils contestent leurs institutionnalisations étatiques.

    Bon, en gros, je n'irai pas voter, et je ne considère pas qu'être fidèle à mes idéaux, refuser le compromis, et soumettre mon scrutin à un pouvoir dont je ne vois pas tous les tenants et les aboutissants, soit une mauvaise raison.

    Si le bulletin blanc était pris en compte, aurais-tu eu le même discours sur les votants blancs ?
     
    Maia Chawwah et PousseMoussue ont BigUpé.
  6. Lieve

    Lieve
    Expand Collapse

    Pareil pour moi...
     
  7. laulau_croft

    laulau_croft
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    l'Italie de Berlusconi... dans quel sens? parce que c'est plus lui le président là.
    Après il a encore la main mise sur les médias, de ce point de vu la Ok.
     
  8. Candy loves Gee

    Candy loves Gee
    Expand Collapse
    Besoin de rien. Envie de seske.

    je précise avant que j'adore Madmoizelle, les débats qu'on y trouve, tout tout tout.

    Cependant juste un petit truc qui me gène (et pas qui me met en colère, je préfère prendre des pincettes ): c'est que l'article est un poil trop orienté quand même, on comprend clairement l'orientation vers la gauche, ou en tout cas la contre orientation contre la droite ^^. Bien sur après c'est ce qu'on appelle la liberté de la presse etc, je ne suis pas une spécialiste, mais je suis juste un peu gênée par cette orientation. Enfin je te tenais juste à partager mon petit avis =) .

    Mais sinon l'article est génial, vraiment bien écrit, convaincant, et délicat surtout !
     
  9. Lux[Anne]

    Lux[Anne]
    Expand Collapse
    Bouffeuse de livres

    Je trouve qu'il y a un peu trop de clichés (on peut être pour le nucléaire et de gauche, oui oui).

    Mais bon, tant qu'on peut convaincre les gens d'aller voter c'est cool. On oublie un peu que c'est un droit, et que ça devrait être un devoir. Les "pourris" n'auront plus rien à becquetter quand vous mettrez au pouvoir quelqu'un d'autre, et cela ce fait...tada ! en votant
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Un devoir..? C'est plus que mettre un papier dans une boîte, voter. Ça a des conséquences dont peu de gens (si ce n'est personne) savent la réelle répercussion.

    Le vote du moindre pire au nom de la démocratie, c'est sans moi...
     
  11. Sérénade.

    Sérénade.
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    J'aime bien l'article mais il véhicule un peu trop de clichés à mon goût :)
    Et on parle pas du vote blanc ? Je connais quelqu'un qui vote blanc souvent, parce qu'il estime qu'on s'est battu pour avoir le doit de vote, et que c'est très important d'aller voter mais que personne ne le satisfait. Ce point de vue-ci est intéressant c'est dommage qu'il ne soit pas mentionné je trouve.
     
  12. Eden04

    Eden04
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Je suis d'accord avec l'article en général mais ça:

    ça montre quand même un léger manque de culture...

    Effectivement, il y a bien une monarchie en Angleterre. Mais ce n'est pas une monarchie absolue de droit divin... La Reine est apolitique par convention, elle a simplement un rôle consultatif. Et elle ne donne pas son avis comme ça, en l'air. Crois-moi qu'elle passe ses journées dans son bureau à bosser ses dossiers. Et l'avis qu'elle donne, basé sur l'histoire et autres, n'est justement qu'un avis.

    Ce n'est pas un tyran... Elle a des prérogatives royales, certes. Mais quand tu regardes ses prérogatives, justement tu vois que ça n'en est pas réellement... Elle a des prérogatives sous seing du Cabinet, donc en fait, elle ne décide pas. Elle a aussi des prérogatives personnelles, qui sont la nomination du Premier Ministre et l'apposition du Sceau Royal sur les lois passées au Parlement. Sauf que par convention, le Premier Ministre est le chef du parti majoritaire, et ça fait plus de 300 ans qu'un monarque n'a pas refusé une loi passée par le Parlement...

    A part ça, avant le monarque pouvait dissoudre le Parlement, mais ça a été réformé depuis quelques années.

    Donc oui, certes, l'Angleterre est une monarchie. Mais ils sont pas gouvernés par Louis XIV. Ils ont une monarchie parlementaire, et le "parlementaire" compte, surtout quand on sait que le principe le plus important en Angleterre, c'est justement celui de suprématie du Parlement...
     
Chargement...