Topic des amoureuses et des "en couple"

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Hawley, le 21 octobre 2014.

  1. La dilettante

    La dilettante
    Expand Collapse

    @Destiel Mok´ tu vas gérer, ne t'inquiète pas. En plus, si tu connais déjà la boîte, ça ne te rendra la tâche que plus facile. Courage et plein de :caca: :v: :fleur:
    Je pense que tu comprendras mon questionnement, mais depuis que je suis enceinte, j'en viens à me demander où est la limite entre flemme et fatigue ? Quand sait-on qu'on a plutôt basculé d'un côté ou de l'autre ? C'est ça qui me fait douter de moi, à force d'être une loque.
     
    eloylö et Destiel Mok´ ont BigUpé.
  2. -June-

    -June-
    Expand Collapse
    Do it with passion, or not at all.

    Je viens juste dire que @Sélavy ton message me fait trop plaisir (pas du tout creepy :yawn: ) vous êtes tellement choupignou :puppyeyes:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Allitché, eloylö, Sélavy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Andorinita

    Andorinita
    Expand Collapse
    Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ?

    #20883 Andorinita, 17 juillet 2017 à 11:33
    Dernière édition: 17 juillet 2017 à 11:38
    Lysine_ a BigUpé ce message
  4. Backstreet

    Backstreet
    Expand Collapse
    Hope for the best.

    @Andorinita Dès le début on avait décidé de toujours tout se dire, même si ça faisait mal à entendre, pour éviter d'avoir des situations qui pourrissent. C'est ce qu'on fait depuis 7 ans et demi, il me dit toujours tout, positif ou négatif, et pareil de mon côté. Donc j'ai presque envie de dire que c'est naturel entre nous. Bien sûr que c'est difficile quand c'est du négatif parce qu'on a pas envie de blesser l'autre mais pour nous c'est comme nettoyer une plaie qu'on a pas envie de voir mais qui risque de s'infecter si on la laisse cachée sans s'en occuper. Et puis disons que quand tu fais des crises d'angoisse régulièrement par peur de ne plus avoir de sentiments pour l'autre, forcément t'es obligée d'en parler :cretin:
    Le mieux c'est de dire ce que tu ressens, en évitant le "tu (ne) fais (pas) ceci ou cela" qui peut sonner comme une accusation ou un reproche. Et c'est encore mieux si tu arrives à poser des mots sur pourquoi tu te sens comme ça en ce moment, et ce que tu attends, ce qui te manque etc.


    Ah et j'ai oublié de dire quelque chose. Ces phases-là, je crois que je les traversais surtout quand je me cherchais. J'avais 18 ans quand on a commencé à se voir, forcément j'ai grandi (mentalement juste, dommage :cretin:) entre temps, et j'ai traversé comme tout le monde sans doute, des périodes où je ne savais pas vraiment qui j'étais, je ne me connaissais pas encore vraiment et je ne savais pas "qui" je voulais être. Ça parait peut-être bizarre mais du coup j'avais besoin de me distancier un peu de lui pour me trouver moi.
     
    #20884 Backstreet, 17 juillet 2017 à 11:46
    Dernière édition: 17 juillet 2017 à 11:54
    Heran., Rocksteady, RedHunterGirl et 4 autres ont BigUpé ce message.
  5. Destiel Mok´

    Destiel Mok´
    Expand Collapse
    "-You can fly? -I'm a bird Poh..."

    @La dilettante

    Merci pour cette question que je me pose aussi. Je pense que objectivement la flemme commence quand tu pourrais faire la chose sans que cela ne te coute physiquement. Sans ressentir de vertiges/de maux de tete/ de nausees recurantes par exemple. Dans notre cas c'est plus complexe du a la chronicité de l'etat avant grossesse qui tronquait pas mal le truc vu que même pas enceinte on avait du mal a faire le distingo puisque je ne sais pas pour toi mais moi physiquement je peux tout faire, c'est juste que ca m'est constament penible. Du coup j'ai intégré le fait que les choses se faisaient meme quand on etait pas a 100% de sa forme. Or de base c'est une vision tronquée. La comme l'état de grossesse "empire" ponctuellement ou pas l'etat general mais qu'au final c'est toujours un peu les memes sensations, avec lesquelles on compose d'habitude, on se dit que c'est la flemme vu que d'habitude on serait passé au dessus. Du coup même si vu de l'extérieur ca peut ressembler a de la flemme je trouve le terme injuste parceque il sous entend qu'il suffit de se bouger le fion or nous si on se bouge le fion on va pas necessairement se sentir très bien et c'est donc normal qu'on soit réticentes.

    @eloylö merci :) c'est dur la... puis c'est pas la forme :sad: j'ai l'impression que si j'assure pas un minimum il va se tirer. C'est bête mais c'est si frais nous deux que je me dis qu'il peut encore changer d'avis.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #20885 Destiel Mok´, 17 juillet 2017 à 11:57
    Dernière édition: 17 juillet 2017 à 12:17
    Fealynn, Nebullulaby, Phoenix Person et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. eloylö

    eloylö
    Expand Collapse
    I don't want this moment to ever end, (..) I'll wait here forever just to, to see you smile. Cause it's true, I am nothing without you... <3

    @Destiel Mok´ Vous avez une petite cacahuète en route, vous avez passé de superbes vacances, de ce que tu dis, il prend soin de toi et est fou de toi... En même temps je le comprends, tu es adorable et unique !
    Les chances qu'il change d'avis sont nulles voir inexistantes si tu veux mon avis ! :jv:
     
    Belle-de-nuit, Ally-wonderland, RedHunterGirl et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Kaeloolagrenouille

    Kaeloolagrenouille
    Expand Collapse

    Aujourd'hui ça fait un an qu'il est dans ma vie :jv:
    Un an qu'on s'est rencontré et qu'on s'est pas lâché. On s'est toute suite fait confiance, on savait pas où on allait. ni à quoi notre rencontre rimait mais on savait qu'on se sentait bien ensemble. Je pensais plus refaire confiance dans ma vie et puis notre rencontre a tout changé. Quelqu'un de respectueux, féministe, avec les mêmes valeurs que moi, qui a toujours été franc-jeu et honnête avec moi, qui a su m'apporter du soutien, qui est toujours là quand j'en ai besoin, en un an il m'a jamais déçu, on a toujours parler de tout ensemble, on a aussi beaucoup ri ensemble, il m'a aussi laissé beaucoup de liberté. On a surmonté la distance aussi, se parler des heures au téléphones nous a rapproché. J'aurais jamais pensé pouvoir avoir un lien aussi fort avec quelqu'un qui est loin mais toutes nos discussions au téléphone, nos messages, s'apportant du réconfort mutuel de manière inconditionnelle a été la preuve du contraire. Il m'a épaulé quand j'en avais besoin, j'ai passé des heures à lui parler de mes études, préparant inconsciemment mes écrits et mes oraux en lui parlant de tout ce qui me passionnait et il m'a toujours écouté. J'ai eu des super résultats et je sais que c'est en parti grâce à lui et ses memes de chats quand j'avais plus la force de me concentrer. J'aime qu'on ne se prend jamais la tête, qu'à chaque fois que quelque chose pose problème, on prend le temps d'en parler ensemble et de trouver une solution ensemble. Il a su aussi être là quand ça n'allait pas. Mais aussi pour partager toutes mes joies. Avec lui j'ai appris à aimer.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Et j'ai hâte de le revoir ce soir, j'ai hâte de ces prochaines semaines, du week-end qui vient, de nos premières vacances qui n'inclut pas aller visiter l'autre. On va visiter un pays tout les deux ensemble. Je sais pas trop ce que le futur nous réserve mais avec lui je suis confiante. Je savais déjà que je pouvais compter sur lui mais la semaine dernières deux évènements m'ont montré à quel point c'est quelqu'un de bien qui se soucie toujours de mon bien être même s'il s'agit de se lever en plein milieu de la nuit. Samedi quand j'étais chez lui, je lui ai dit ça, je sais pas trop comment, je lui ai fait une sorte de déclaration par rapport à tout ça et à quel point il me rendait heureuse. Il m'a écouté sans rien dire, avec un grand sourire, pour me dire à la fin qu'il ressentait aussi tout ça et que chaque jours il me trouvait encore plus formidable que le jour d'avant. Et chaque jour, quand je lis un message de lui, entend sa voix au téléphone ou sens ses bras me serrer fort contre lui, je souris.
     
    just_in_case, AStarShinesBright, Sélavy et 17 autres ont BigUpé ce message.
  8. La dilettante

    La dilettante
    Expand Collapse

    @Destiel Mok´ j'aime comme tu dis les choses. C'est vrai que la maladie et mes horaires de travail ne m'ont jamais aidé à être à 100% de ma forme. Depuis la FC et cette nouvelle grossesse, j'ai remis beaucoup de choses en question. Mais je pense que, malgré tout, le plus dur reste de ne pas être dur avec soi-même. On fait ce qu'on peut. Et on ne sera pas enceinte tout le temps alors autant en profiter. Mais c'est dur, autant moralement que physiquement, d'avoir mal aussi souvent. Alors enceinte ... Mais s'ils sont toujours là, c'est bien qu'ils nous aiment plus que nous nous aimons nous-mêmes ?
     
    RedHunterGirl, eloylö et Destiel Mok´ ont BigUpé ce message.
  9. Destiel Mok´

    Destiel Mok´
    Expand Collapse
    "-You can fly? -I'm a bird Poh..."

    @La dilettante oui je suppose même si des fois je me dis que si ca se trouve il a cru que j'étais d'une certaine manière et qu'il réalise que je suis autrement. Pas forcément moins bien, juste que ca lui convient moins mais j'admets que mes doutes ne reposent sur rien de concret, juste sur un manque de confiance dans les gens et un weekend éprouvant. Je dirais plus que pour eux "ce n'est pas si grave".
     
    Ally-wonderland, eloylö et La dilettante ont BigUpé ce message.
  10. Radovan Kraguly

    Radovan Kraguly
    Expand Collapse
    Man it feels good, everything is right, energy is strong enough to brighten city lights.

    Belle-de-nuit, Nevica, Lenehän et 7 autres ont BigUpé ce message.
  11. Adagio.

    Adagio.
    Expand Collapse
    J'adore essayer des chapeaux pas toi ?

    En fait moi j'ai jamais été dans une relation où je squatte chez mon copain quand je veux et où on fait des trucs "banaux" genre cuisiner tous les 2. J'l'ai déjà dit plus haut, cuisiner c'est un truc qui me stresse à mort donc si je le fais c'est toute seule même si c'est pour manger avec quelqu'un / Cuisiner pour lui, mais alors lui, il a envie qu'on fasse ça tous les deux, alors j'lui ai enfin lâché que c'était super compliqué pour moi :ninja: même la semaine dernière j'lui ai fait des galettes, il voulait m'aider, je voyais pas comment , il avait boudé. Alors on a retenté hier, il a rajouté plein de trucs dans les galettes il était avec moi, et il était content.

    PAS CITER
     
    Belle-de-nuit, Anwen, Enthalys et 5 autres ont BigUpé ce message.
  12. Grumpy Bunny

    Grumpy Bunny
    Expand Collapse
    "Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui" Saint Ex

    Heran., greenapple, Chambray et 4 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...