Touchez-vous, ça rend heureux !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 2 octobre 2017.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    #1 Justine_, 2 octobre 2017
    Dernière édition par un modérateur: 20 mars 2018
  2. Chess Fenrir

    Chess Fenrir
    Expand Collapse

    Un article très intéressant !
    Pour ma part, je fais pas mal de Free Hugs sur Paris. Toujours dans le respect, bien sûr : je me balade avec ma petite pancarte, et si jamais des personnes en envie... Eh bah venez faire un câlin :hugs:! Et après ça, les gens repartent souvent avec un sourire grand comme ça, ou en riant, ou en disant que c'était sympa... Et puis, faire un bon gros câlin, ça a effectivement des aspects positifs, que ce soit pour le corps ou pour le mental ! Je vous jure, après 2h à étreindre des gens, je me sens tellement bien : un gros boost de bien-être !
    Une expérience que je retiens, notamment : c'était après tout les attentats. Avec quelques camarades free-hugueurs, on étaient aller aux rassemblements. On avait nos pancartes, et on déambulait (de façon respectueuse hein, quand même). Et là, il y a une dame qui avait perdu son compagnon, il me semble, dans les attentats, qui a craqué sur mon épaule. Pendant 10 min, elle a pleuré, elle m'a serré fort... Et à la fin, elle m'a dit que ça lui avait fait énormément de bien et que ça l'avait aidé. Émouvant !
    Voilà voilà, câlins à tous ! :bouquet:
     
    BastetAmidala, PoussiM, Farfeluue et 12 autres ont BigUpé ce message.
  3. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Intéressant comme article même si j'avoue que mon esprit (peut-être un peu pervers pour le coup) a interprété différemment le titre :yawn:
     
    Nebullulaby, severuspotter, AprilMayJune et 12 autres ont BigUpé ce message.
  4. Lovely_Sunshine

    Lovely_Sunshine
    Expand Collapse

  5. ZumAnt

    ZumAnt
    Expand Collapse

    Quand j'étais étudiante, en classe, j'ai fait un malaise un jour. Je me suis sentie mal et je n'arrivais plus à parler et j'ai paniqué. Ma voisine de table m'a posé la main sur l'épaule et l'a laissée là jusqu'à ce qu'on m'emmène à l'infirmerie. Je crois que ça m'a apaisée au-delà de tout ce que j'aurais pu imaginer. L'angoisse est partie, restait juste l'attente.
     
  6. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    Je fais partie de ces gens qui n'aiment pas le contact physique car souvent on me l'impose (j'aime pas trop faire la bise, des câlins, sauf avec des gens que j'aime beaucoup ou avec lesquels j'ai une vraie connexion physique), je ne suis pas certaine d'être l'exemple parfait dans cette étude :cretin:
     
  7. Farfeluue

    Farfeluue
    Expand Collapse

    Je suis une personne très tactile avec les gens que j'aime et aprecie. Je crois que je tiens ça de ma mère qui est très tactile et qui me prend tout le temps dans les bras (contrairement à ma grand mère qui n'est pas du tout tactile). Je prend très souvent dans les bras ma famille, je met une main sur l'épaule, le bras, bref il me faut du contact (pas avec tout le monde je le fais pas aux gens qui n'aiment pas ça Hin et pas à n'importe quel moment non plus). Lorsque quelqu'un ne va pas bien, je fais souvent en sorte d'avoir un contact avec lui. Pour moi c'est un geste supplémentaire pour montrer mon soutien. Bon par contre je suis avec un garçon qui n'aime pas trop ça alors je me fais violence, mais il sait que tôt ou tard ma main va finir par se balader sur sa tête ou ses bras :ninja: C'est devenu un running gag un peu !
    Bref les câlins c'est trop bien :d
     
    PoussiM a BigUpé ce message
Chargement...