Tous ces hommes qui ne m'ont pas violée... quel est leur point commun ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 11 octobre 2018.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Rédac chef adjointe, lien rédac/forum, adoratrice du sel, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Chips, Elkaria, Moonwyn et 5 autres ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. MarieFreckles

    MarieFreckles
    Expand Collapse

    J'avais presque oublié ce constat très simple, on entend tellement ces derniers temps l'idée que tous les hommes sont des violeurs en puissance (utilisée dans plein de sens différents). C'est vrai, ça m'a fait repenser aux gens bien croisés au fil de ma vie et ça fait du bien à lire.
     
    7Tangerine6, Chazou, Chouette-Culotte et 20 autres ont BigUpé ce message.
  3. Shadowsofthenight

    Shadowsofthenight
    Expand Collapse
    Ne recherche pas la perfection, vise le succès

    Après, ce n'est pas parce qu'ils ne l'ont pas violé, elle, à l'instant T, que ce ne sont pas des violeurs pour autant.
    Ils ont peut être déjà violé ou violeront peut être d'autres personnes qui dans leur tête le méritent même si c'est horrible à dire
    Je ne crois pas en plus que les violeurs violent toutes les personnes de leur entourage (quoique ça peut exister).
     
    Camaeleon, Trémazane, Selyse et 28 autres ont BigUpé ce message.
  4. MowPens

    MowPens
    Expand Collapse

    Pourquoi un mec qui a renoncé parce qu'il voyait bien que la fille n'en avait pas envie, une fois, forcerait et profiterait de la situation si c'était une autre fille?
    ça n'a aucun sens..
     
    7Tangerine6, Sayress, Mome19 et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. haricotbleu

    haricotbleu
    Expand Collapse

    J'aime le message et le principe. Bien sur qu'il faut dénoncer les mauvais comportements, mais ça fait aussi beaucoup de bien de parler des hommes de façon positive pour changer. De valoriser ceux qui respectent les autres. On aurait presque l'impression que les agresseurs sont bien plus nombreux, or je suis persuadée du contraire (c'est qu'on m'accuserai presque d'optimisme là XD). Sans doute parce que je n'ai pour ma part jamais eu de mauvaises rencontres. J'espère que celles qui ont vécu de mauvaises expériences ont eu la force et le recul de ne pas mettre tous les hommes dans le même sac ; )

    C'est un angle intéressant pour rappeler qu'il ne faut pas couvrir et surprotéger les filles, ça ne fait pas et ne doit pas faire la différence, mais éduquer les garçons. Que c'est possible et qu'une tonne de mecs peuvent être pris en exemple pour ça.
     
    Lord Griffith, 7Tangerine6, Whitemountain et 17 autres ont BigUpé ce message.
  6. Azala

    Azala
    Expand Collapse

    Et si on retournait la situation ?

    Je pense en particulier à l'un de mes agresseurs, qui se trouvait être un pote. Il m'a agressée. Est-ce que ça signifie qu'il a agressé toutes les autres filles avec qui il a été un jour en relation ? Non.

    Il suffit d'une fois pour devenir un agresseur.
     
    Camaeleon, Trémazane, Selyse et 23 autres ont BigUpé ce message.
  7. Efe'

    Efe'
    Expand Collapse

    J'aime beaucoup le message!
    J'ai été agressée, et je trouve ça bien d'autant plus important de voir un peu de positif..
     
    Lord Griffith, 7Tangerine6, Chazou et 6 autres ont BigUpé ce message.
  8. Flowercream-

    Flowercream-
    Expand Collapse
    Aux chiottes le libéralisme

    Des violeurs mariés, en couple, qui ne s'en sont jamais pris à leur épouse ou copine, y'en a, j'en ai connu, le mec qui m'a violée a eu d'autres meufs et elles n'ont pas subi la même chose que moi... Vraiment, c'est pas parce qu'un homme ne vous a pas agressé vous, que ça veut dire qu'il ne l'a jamais fait avec d'autres avant et ne le fera jamais de sa vie. Et la plupart des violeurs en série condamnés était des hommes mariés, au moins en couple sérieux avec une femme avec qui ils avaient une vie sexuelle normale.
    Johnny Depp n'avait jamais frappé Vanessa Paradis. Le juge Kavanaugh n'a pas violé son épouse et pourtant le Dr Ford a témoigné contre lui d'une tentative de viol!
     
    Camaeleon, Trémazane, Selyse et 28 autres ont BigUpé ce message.
  9. RedSPINE

    RedSPINE
    Expand Collapse

    J'allais répondre un "c'est marrant, c'est sur des sites féministes que je vois le plus souvent des *les hommes sont tous des violeurs*, pas dans les défenses de violeur". J'étais presque contente de voir que ça dépendait des endroits. Mais je vois bien dans les commentaires que c'est quand même ce que quasi tout le monde pense ...
     
    UranusMarie, RoseDesVents, Wopky et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. MystRune

    MystRune
    Expand Collapse

    Comme dit dans l'article la distinction fondamentale se trouve dans le fait qu'une personne s'accorde, ou non, le droit d'abuser/forcer/violer une une autre personne. Les gens qui ne s'accordent pas ce droit ne peuvent pas devenir des violeurs (par définition). Par contre, ceux qui s'accordent ce droit peuvent, a tout moment, devenir un ou une violeur. Cela ne veut pas dire qu'ils ou elles vont violer toutes les personnes qu'ils ou elles rencontrent, j'imagine que lorsqu'il y a passage à l'acte, cela dépend du contexte, de leur état du moment, de leur perception des personnes rencontrés, des possibilités, etc.
    Le problème est qu'il est quasi impossible de savoir si une personne s'est accordée ce droit ou non (sachant que, souvent, la personne elle-même n'en est probablement pas consciente, que cela peut évoluer au cours du temps et surtout qu'on est pas dans sa tête ! ), donc difficile d'avoir des certitudes.
    Finalement, on en revient toujours au même point: comment faire intégrer au plus grand nombre qu'il ne faut pas abuser/forcer/violer une autre personne ? Parce que si dans la théorie tout le monde est à peu près d'accord, dans les faits... c'est pas encore ça.
    Je pense que valoriser les comportements respectueux, comme montré dans l'article, peut aider dans ce sens (et cela contribue à atténuer la culture du viol).
     
    Sopika, CaraNougat, Flottenlair et 5 autres ont BigUpé ce message.
  11. Azala

    Azala
    Expand Collapse

    On n'a pas dû lire les mêmes commentaires.
     
    Maia Chawwah, Poacée, Chromatine et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. Valentina-

    Valentina-
    Expand Collapse
    La gosse chiante qui demande toujours "Pourquoi ?"

    "la personne elle-même n'en est probablement pas consciente", honnêtement, au début je pensais la même chose, qu'ils ne se rendaient pas compte qu'ils violaient, et plus je lis sur ces sujets/vois des documentaires/lis des témoignages, plus j'ai l'impression qu'en fait, si, ils en ont conscience.
    C'est comme s'ils avaient conscience que c'est interdit mais qu'ils le faisaient quand même, comme s'ils avaient surtout pas assez conscience du mal qu'ils causent en faisant ça (certains ont l'impression que la victime en fait des tonnes, ne s'attendaient pas à ce qu'elle porte plainte, ou commettent le viol en groupe comme un délire entre potes :eh:). Je crois que c'est un problème moral (un meurtre c'est assez perçu comme grave pour qu'ils n'en découlent pas de délires entre potes :lol:), et de sexisme de base (peu d'empathie envers les femmes), qu'ils ont pas suffisamment conscience que c'est un crime atroce qui peut briser la personne. (Je sais qu'il y a des cas de réels pervers sadiques, mais dans plein de cas les violeurs me semblent surtout basiquement abrutis, c'est ouf.)
    (Bon, je suis clairement pas experte du sujet donc prenez pas mes paroles au mot, c'est qu'une impression personnelle.)

    Le fait que les violeurs ne violent pas toutes les filles qu'ils connaissent me fait beaucoup réfléchir et me donne une impression encore plus malsaine, dans le sens où ça confirme un peu cette "conscience" (et ça me fait émerger des questions horribles comme "pourquoi unetelle est considérée comme violable par un homme ?" :sick:)
     
    #12 Valentina-, 11 octobre 2018
    Dernière édition: 12 octobre 2018
    Trémazane, Selyse, Chromatine et 12 autres ont BigUpé ce message.