Travailler dans un cinéma — Job d'été #6

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Gingermind, le 26 juillet 2013.

  1. Gingermind

    Gingermind
    Expand Collapse
    Je fais des apparitions fugaces quand les planètes sont alignées

  2. Ana-Esperanza

    Ana-Esperanza
    Expand Collapse
    Nope.

    J'ai bossé dans un complexe et c'était pas du tout pareil. Déjà on avait de la musique à fond dans les caisses et on entendait pas les gens quand ils disaient le nom du film. Donc la moitié du temps tu te trompes, mais tu as entre 5 et 10 minutes pour annuler la place, ou sinon elle est perdue et tu dois la payer (ou un avertissement). Donc pendant la vente d'une séance tous les caissiers se hurlent dessus ("tu veux pas une place pour shrek j'en ai sorti troooop?") et ça rend les choses encore plus compliquées.
    Par contre c'est clair qu'annoncer les prix (même celui des places, ou la place en 3D, aïe) c'est toujours gênant, et on passe toujours pour le responsable. Souvent j'étais prise de crises de conscience et je donnais des places à 5€ à tout le monde.

    edit :
    par contre je conseille ce taff pour les mêmes raisons que le mosieur, et moi pour ma part (peut-être parce que c'était un complexe), on bossait tous 18h par semaine et c'était payé le smic de 35 heures. Pas de prime de pop corn par contre (à part si on entend la "prime" que les employés s'octroyaient d'eux mêmes en empochant l'argent à la caisse).
     
  3. pepparshoes

    pepparshoes
    Expand Collapse
    Pas assez de boulot !

    Moi je trouve que ça donne envie de taffer dans un petit complexe du coup :) Ca a l'air vachement mieux que serveuse dans un bar/discothèque (ce que j'ai fais pendant 6 mois avant de jeter l'éponge, et pourtant je suis de bonne volonté).
     
  4. Apaloosa

    Apaloosa
    Expand Collapse

    J'ai pensé la même chose, et si j'avais été à la place du madmoizeau, je crois que j'aurais appelé la police direct. J'aurais eu trop peur que le gosse tombe sur une personne malveillante ou décide de se barrer on ne sait où en plein milieu de la séance.

    Enfin bon, peut-être que je sur-réagis...
     
  5. Tabouret

    Tabouret
    Expand Collapse
    I lost my shoe.

    Ouais ben autre son de cloche de mon côté aussi : bosser dans un multiplexe de 15 salles c'est loin d'être un job pépère.
    Alors ok, ya bien certains jours où c'est plus calme. Mais quand on fait partie des CDD (pas que pour l'été, ça vaut pour toutes les vacances scolaires + les moments de folie genre La Fête du Cinéma + les remplacements de CDI en congés), on se tape surtout les moments de grosse affluence, et donc monde fou aux caisses + stand confiserie, salles remplies à bloc et donc super agréables à nettoyer (quand tu as 15 minutes chrono pour nettoyer 8 grandes salles jonchées de popcorn, tu pleures).

    C'est un job pour lequel il faut avoir les nerfs bien accrochés (ce qui n'est pas vraiment mon cas, ce qui explique sûrement pourquoi je déteste devoir y prendre des contrats) : entre les clients qui te gueulent dessus pour X raison (c'est trop cher, t'es pas assez rapide à leur goût, ils doivent attendre longtemps devant la salle (mais qui leur a demandé d'arriver avec 40 minutes d'avance, hein ?), ya un problème technique en salle et c'est forcément la faute de celui qui contrôle les tickets, ou autres "comment ça mon gamin de 18 mois ne peut pas rentrer dans la salle avec moi ? Mais c'est un SCANDALE !"), ceux qui sont gentils mais qui te tiennent 20 ans à la caisse parce qu'en plus de leurs places ils te font énumérer toutes les boissons, les types de chips ou te demandent ce qui leur revient moins cher niveau formule confiserie (et quand t'es pas copine avec les chiffres, tant pis pour toi), le tout alors que la file d'attente derrière s'allonge de plus en plus, et qu'il y a que deux pauvres caissiers pour gérer tout ça…

    En fait, c'est presque toujours une course contre la montre : en caisse il faut aller vite pour que les clients ne ratent pas le début des séances, en nettoyage des salles encore plus et tu finis en nage. Et quand tout ce beau ptit monde est rentré dans les salles, tu as à peine le temps de passer la balayette dans les couloirs/hall/escalators pour ramasser tout le popcorn tombé, nettoyer les toilettes, remettre du stock de popcorn/boissons/autres confiseries, faire un versement intermédiaire pour pas laisser des centaines d'euros dans ta caisse + en option le mardi : changer toutes les affiches de films, bref tu as à peine le temps de faire tout ça que déjà ya de nouvelles salles à nettoyer/de nouveaux clients qui arrivent, parce que dans les multiplexes les séances sont toutes à des horaires tordus dans un souci de rentabilité.

    Alors quand en plus tu as un responsable casse-burnes toujours sur ton dos pour te stresser encore plus, que le personnel est de plus en plus réduit et que tu dois faire toujours plus de choses dans un minimum de temps, que tu crèves de chaud ou de froid en fonction de la saison, que les clients te facilitent pas la vie en dégueulassant les toilettes et/ou les salles (l'auteur de l'article parle de capotes, ce qu'a connu une collègue. De mon côté, j'ai eu droit à un énorme caca entre les sièges, et je me suis encore sentie chanceuse que ce soit pas SUR le siège), eh bien, oui, c'est un job pénible.

    Et même si on est censé avoir un certain temps de pause pour manger ou simplement se reposer, c'est pas toujours possible de le prendre en entier, et si on arrive à se trouver 5 minutes pour aller voir un bout de film, c'est beau.

    Niveau sous, chez moi c'est payé un chouilla moins que le smic, compensé par la prime confiserie (répartie équitablement entre les employés selon le chiffre d'affaire du mois et leur nombre d'heures), avec de temps en temps, la chance de tomber sur quelques pièces sur un siège voire un billet (plus rare). (Edit : chez moi il n'y a que les jours fériés qui sont payés double, pas les dimanches. Etant donné que c'est ouvert 7/7 365j/an, travailler le dimanche n'a rien d'exceptionnel et donc pas de raison de payer double.)

    Alors, HEUREUSEMENT, dans le tas il y a des clients polis, sympas, souriants, qui te souhaitent bon courage, qui comprennent qu'on n'est pas des machines et qui trouvent normal de jeter leurs déchets dans la poubelle au lieu de tout laisser traîner sur les sièges ou le sol. Mais franchement, ça fait trois ans que j'y bosse à intervalles plus ou moins réguliers, et je peux affirmer sans exagérer que la majorité des gens sont des gros porcs irrespectueux. (Évidemment, je parle de mon cas, mais je suis certaine que ça s'applique à plein d'autres boulots dans la restauration, les supermarchés et j'en passe.)

    Pardon de mon message bien trop long et pas toujours très clair, mais il fallait que ça sorte :sweatdrop:
     
    #5 Tabouret, 26 juillet 2013
    Dernière édition: 26 juillet 2013
  6. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    MAIS ENFIN :halp:
     
  7. Tabouret

    Tabouret
    Expand Collapse
    I lost my shoe.

    Ouais… C'était ya deux ans mais je ne suis pas près de l'oublier. Je comprendrais jamais comment le client a fait son compte, la salle était quasi pleine et il y avait très peu de chances pour que ce soit un enfant, c'était une séance du soir pour une comédie à l'humour plutôt gras (avec Adam Sandler, si mes souvenirs sont bons)
     
  8. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Mais comment est-ce que les gens ne l'ont pas vu/senti ?? Il l'avait amené dans un sac plastique pour le déposer en partant ou quoi ? :halp:
     
  9. Ahvana

    Ahvana
    Expand Collapse
    I'll cut your little heart out cause you made me cry

    Ce job a l'air génial !
     
  10. Tabouret

    Tabouret
    Expand Collapse
    I lost my shoe.

    Justement, c'est le gros WTF avec mes collègues et mon responsable après cette histoire. De temps en temps, j'y repense et je me pose encore des questions…

    Surtout que, comme évidemment pour nettoyer les salles on part avec juste une balayette et un sac poubelle, j'étais pas équipée pour nettoyer ça, et j'ai dû demander à un collègue de me ramener du sopalin et des lingettes. Du coup, j'ai demandé ça par talkie, sachant que tous les employés sont sur le même canal et que donc certains sont forcément entourés de clients - je devais donc faire gaffe à mon vocabulaire et j'ai bredouillé un truc du genre "c'est parce qu'il y a… euh… un client qui a… comment dire… déféqué entre les sièges" "… C'est une blague ?" "Non non…"
    Après coup, les collègues m'ont dit que certains clients étaient plus très sûrs de vouloir aller dans cette salle-là :shifty: (vu le film, c'était pas une grosse perte de toute façon :moqueur:)
     
  11. HCSS

    HCSS
    Expand Collapse
    Vivante

    Ce boulot me donne juste trop envie !
    Dommage que l'article n'ai pas été écrit avant, je pense que j'aurai tenté d'écrire au ciné de chez moi, mais l'idée ne m'a jamais traversé l'esprit avant.
     
Chargement...