Trés choquée par le comportement de cette prof

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Astéria, le 3 juin 2009.

  1. Astéria

    Astéria
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Voilà, je vous expose le sujet de ce topic :

    Je suis en fac de Droit, et voici l'histoire qu'a véçue une copine de cours l'année dernière :

    Son père était mourrant, à l'hôpital. Ma copine de cours passait donc le maximum de son temps auprès de son père, avec le reste de sa famille, avant qu'il s'en aille.

    Comme l'hôpital ou son père finissait ses jours était à 2 pas de la fac, elle allait tout de même aux TD. Mais elle n'allait pas en CM, préfèrant plutôt profiter des derniers moments de la vie de son père avec celui-ci, et n'avait de ce fait pas le temps non plus de faire les devoirs demandés, ni même la tête à ça de toute façon.

    Si presque tous les chargés de TD ont été parfaitement normaux face à cela, c'est à dire humains et compréhensifs, la réaction d'une prof a profondément choquée ma camarade :

    Cette prof lui a dit (en gros), après les explications de ma camarade sur sa situation, c'est à dire son père en train de mourrir à l'hôpital, qui expliquait donc le fait qu'elle ne fesait pas ses devoirs, que ce n'était pas une raison, et que quand même, elle aurait du faire son travail ! Tout cela sur un ton sec. Bon elle ne l'a quand même pas sanctionnée pour ne pas avoir fait son travail. Ma copine de cours était tellement choquée et surprise de la réaction de cette prof qu'elle n'a pas réagit à ce moment là.

    Je me demande cependant si cette prof, pour avoir parler de cette façon à une èlève dans une situation pareil, aurait pu avoir des sanctions.

    Je sais que le statut des chargés de TD à la fac est différent de celui des prof classique au lycée ou au collège, mais tout de même, je pense qu'une personne comme ça ne devrait pas exercer ce métier ni même être en contact avec d'autres personnes dans son travail avec de telles réactions !

    Qu'en pensez-vous ? Avez-vous déjà eu à faire à autant d'incompréhension ?
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ben.. Je vois rien de choquant là-dedans. C'est pas très très sympa, mais comme tu le dis toi-même elle ne l'a pas sanctionnée pour autant et euh, voilà, ce sont des choses qui arrivent. Je veux dire par là que certains profs considèrent que la vie personnelle des étudiants, aussi grave qu'elle puisse être, n'a pas à rentrer en compte et je pense que c'est leur droit. Pour moi elle a surtout eu la chance d'avoir une majorité de profs compréhensifs et humains, je doute honnêtement qu'on puisse sanctionner un prof parce qu'il manque de compassion..
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je comprends qu'elle ait été choquée mais peut-être que cette prof a fait ça pour la faire réagir plus que pour l'embêter.

    Evidemment ce qu'elle vit est terrible et c'est logique que son entourage la "ménage" dans une situation aussi compliquée à gérer. La prof n'a peut-être pas envie qu'elle rate son année et s'enferme dans son malheur, elle a peut-être essayé de lui faire comprendre qu'elle ne peut pas s'arrêter de vivre pour autant, qu'elle doit poursuivre sa route et ne pas mettre sa vie entre parenthèses. Elle l'a sûrement fait d'une manière maladroite...


    Bon ou alors c'est juste une garce sans coeur et sans empathie qui voulait la faire chier!
     
  4. Astéria

    Astéria
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Je ne pense pas que les profs aient le droit de totalement ignorer la vie personnelle des étudiants, lorsqu'il s'agit de choses aussi graves.

    Pour moi le comportement des autres profs est normal, et cette prof là, c'est pas juste un manque de compassion dont elle a fait preuve, elle est carrément handicapée des relations sociales avec les autres à mon avis.

    Koubi22 : Ta théorie n'est pas mauvaise, cependant je penche tout de même + pour ta 2e solution.
     
  5. Mojito

    Mojito
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Elle a manqué de tact c'est indéniable. Par contre je ne vois pas en quoi elle pourrait être sanctionnée.
    Tu dis qu'elle n'a pas pris en considération la situation de ton amie mais en ne la sanctionnant pas d'une certaine manière c'est ce qu'elle a fait. Elle aurait très bien pu la considérer comme un étudiant X, mais elle ne l'a pas fait au final.

    Les enseignants ont le devoir "moral" de prendre en considération (et de signaler) les difficultés d'un élève (que ce soit des difficultés perso, familiales ou liées au contexte scolaire) dans le primaire et le secondaire, je doute que ce soit le cas dans le supérieur. Je n'ai rencontré aucun prof du supérieur qui fasse preuve de compassion pour ses élèves. Et pour nombres d'entre eux nous ne sommes que des têtes parmi d'autres et un certain nombre d'entre eux se plait à prendre les étudiants pour des ptites merdes, j'ai pas du aller dans la bonne fac !
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Oui la prof a été dure selon moi. A la place de ton amie, je pense que j'aurais fondu en larmes et que j'aurais eu envie de lui cracher au visage.

    Je crois quand même que j'aurais dit la même chose si je m'étais trouvée dans la position de son enseignante. C'est horrible, mais les raisons pour lesquelles les devoirs ne sont pas rendus ne regardent pas les enseignants. Il me semble qu'il ne faut pas tout mélanger. Vivre un deuil ou passer des moments difficiles n'empêche pas de suivre des études, même si c'est beaucoup moins facile. J'ai connu une amie qui a perdu une amie proche durant l'année scolaire, et elle n'a loupé que les cours qui se déroulaient durant l'enterrement, pourtant elle était réellement très triste, sous le choc, et malheureuse. Je l'ai vue à tous les cours et faire ses contrôles.

    Être malheureux n'empêche pas de travailler ou de prendre ses responsabilités. Si elle fait le choix de continuer la faculté en parallèle, il faut bien qu'elle assume les réflexions pas faciles à entendre des professeurs qui attendent leurs devoirs. Tout le monde passe par des moments très difficiles dans sa propre vie, je ne vois pas en quoi c'est incompatible avec "faire ses devoirs pour l'université".
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis d'accord avec la majorité des autres : cette prof a abusé mais je ne vois pas pourquoi on la sanctionnerait. Les enseignants débiles et handicapés des sentiments sont partout ; de plus le mal est déjà fait ... Enfin contrairement aux profs de collège et lycée, les chargés de TD ne sont absolument pas (même pas un petit peu pour faire semblant) choisis en fonction de leurs capacités pédagogiques ou humaines, il s'agit de critères strictement universitaires.
     
  8. Astéria

    Astéria
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Moi je ne vois pas comment il est possible de se concentrer sur ses devoirs avec un truc aussi grave.

    Enid : A mon avis tu dois être particulièrement courageuse et forte, mais je doute que beaucoup de gens auraient réussient ce que tu as fais.

    Le décès d'une personne trés proche, c'est un état de choc immense, avec médicaments trés forts pour pas devenir fou, pour dormir... ensuite la phase d'immense tristesse avec depréssion, la personne pleur sans cesse... je vois pas comment travailler dans un état pareil.
     
  9. Alizuko

    Alizuko
    Expand Collapse
    Ready, full & loaded >:)

    Ok la prof n'a pas voulu s'étendre sur le cas de ton amie etc peut-être par manque d'empathie sûrement, mais je rejoins un peu l'opinion général en disant que ce n'est pas vraiment choquant certaine personnes sont touchées par le sort des autres et d'autres non tout simplement. Elle en l'a pas sanctionné c'est déjà un bon point après voilà elle peut rien faire de plus. Alors la santionner pour ça je ne vois pas l'interêt ni le but. C'est dommage pour ton amie mais voilà c'est pas la 1ère ni la dernière. Puis je ne pense pas que la compation de cette prof aurait changé qq chose à son chagrin donc vaut mieux ne pas s'arrêter et ça et continuer d'avancer tant bien que mal, voilà.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je pense au contraire que la prof a été compréhensive (certes sèchement) puisqu'elle ne l'a pas sanctionnée. Vivre un deuil en pleine année scolaire n'est pas facile, mais les profs ne sont même pas tenus de connaître la vie/les difficultés/les perturbations de leurs étudiants. Il y a une frontière entre les études/profs et la vie personnelle de tous les étudiants. Parmi eux je suis persuadée que certains vivent des difficultés perso et assument autant qu'ils le peuvent leurs cours malgré le manque de concentration, l'ennui ou la tristesse.
     
  11. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin


    Cette prof, et je le dis sans réfléchir à autre chose est une connasse, voilà tout. Ce n'est pas une raison, Cette phrase me choque.
    Quand tu vis un deuil, surtout celui d'un de tes parents, je sais pas si tu as vraiment la possibilité de pouvoir te concentrer à fond sur autre chose que sur les derniers moments avec la personne qui meurt à côté de toi. Bon je sais pas comment sont les devoirs à la fac (je ne suis jamais allée à la fac), si c'est du boulot lourd, qui demande du temps, mais encore heureux oui qu'elle ne l'ait pas sanctionnée. Il manquerait plus que ça. Y a des fois où, dans la vie, tu as des à côtés, des trucs qui font que tu decroches et la mort de quelqun en fait partie.

    En bref je comprends que ton amie ait été choquée, comme si elle avait besoin de ça en plus.
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je commente assez rarement un sujet sans parler en connaissance de cause. Je sais ce qu'est la perte d'une personne très proche, d'où ma participation à ce débat. Il y a une (deux) chose qui me met mal à l'aise dans tes discours, c'est vraiment le côté "victimisation". De plus, tu entremêles passage difficile à vivre dans la vie et responsabilité des professeurs, comme si tu voulais faire passer cette enseignante pour un monstre. Tu joues sur l'émotionnel, peut-être parce qu'il s'agit d'une amie à toi, je peux comprendre. Néanmoins tu m'excuses, j'ai perdu plusieurs membres de ma famille, proches, dont un parent, et je n'ai jamais été "sous médicaments très forts" "pour ne pas devenir fou" ou "pour dormir". Faut arrêter deux secondes. Personne n'a dit que c'était facile de perdre un proche. Je suis allée en cours à chaque fois, j'ai fait mes devoirs, et j'ai même réalisé mes contrôles ! Je ne suis pas Superwoman ! Des milliers de personnes continuent leur vie quotidienne, assument leurs responsabilités et règlent même leurs problèmes en vivant un deuil ou la perte d'un de leurs proches. Stop à la victimisation quoi. Son enseignante, bien que maladroite ou n'ayant pas fait preuve d'empathie n'est pas un monstre. Pourquoi ouvrir un sujet pour cela ? Pour lui cracher au visage ? Dire que c'est vraiment très mal ? Si c'est ça c'est sans moi.
     
Chargement...