Tribulations d'une doctorante en physique

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 28 juin 2014.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Poupao

    Poupao
    Expand Collapse

    Je me trompe ou les physiciennes aiment Georgia Nicholson ? :d
     
  3. Boetia

    Boetia
    Expand Collapse
    Guest

    :shifty:

    C'est exactement ce que je vise à faire...
    Je ne peux qu'être heureuse que cette Madz y arrive <3

    Tout ce qu'elle dit m'a déjà été dis, et j'y ai réfléchis moi aussi mais je me laisserai pas faire. J'y bosserai parce que les sciences c'est magique. C'est beau, c'est violent, c'est surprenant c'est tellement VIVANT!
     
  4. Whiisper

    Whiisper
    Expand Collapse

    Peut-on savoir le sujet de ta thèse ? Ca m’intéresserait fortement. :fleur:
     
  5. Math32

    Math32
    Expand Collapse

    Moi qui suis en ce moment en train de m'interroger sur la suite de mes études.. cet article tombe à pic ! J'ai l'impression que j'ai plusieurs points communs avec l'auteur et ça rassure de voir qu'on est pas seul(e) à avoir les mêmes craintes de se lancer dans l'aventure " thésard " ! Il me reste encore quelques années pour faire un choix, mais je trouve que c'est bien de lire des témoignages de personnes qui sont passées par là avant nous pour se faire petit à petit une idée de ce qui nous attend si on choisit de prendre ce chemin..
    En tout cas, vive les sciences ! :)
     
  6. Meynna

    Meynna
    Expand Collapse
    Un peu absente (mais je vous aime toujours)

    Pourquoi  "Pseudo : Melissa" en début d'article ? :hesite:
     
  7. Marine Prunier

    Marine Prunier
    Expand Collapse

    Oh mon Dieu, cet article était juste merveilleusement intéressant !
    Je suis moi aussi passionnée de sciences et d'astronomie-physique, et j'avais complètement abandonné l'idée de me lancer dans ces loooongues études de chercheur pour faire de cette passion un métier... Je me disais que 8 ou 9 ans d'études hyper pointues avec doctorat ect seraient beaaacoup trop dur et au dessus de mon niveau et je pensais que ceux qui y arrivaient était des véritables génie.
    Mais ce témoignage me rassure vraiment !
    Je crois que je ne vais peut être essayer cette voie si je m'en sort encore bien en Math (les maths :fear:)

    Merci encore à l'auteure de cet article :)
     
  8. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    C'est Mélissa qui s'occupe des témoignages, et donc publie les articles :) La plupart sont soit anonymes, soit des lectrices qui ne sont pas forcément sur le forum, donc on garde le pseudo de la rédactrice qui a récolté les infos et mis en page l'article. Donc effectivement non, Mélissa n'est pas Agnès !
     
  9. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    C'est une indication que Melissa met au début de chacun de ses articles pour dire sous quel pseudo publier l'article, et j'ai oublié de l'enlever avant de le publier -_-
     
  10. Tsitsho

    Tsitsho
    Expand Collapse

    En étant dans un domaine d'étude essentiellement masculin (Game Design, deux femmes sur l'ensemble de la promotion, deux classes et ensemble des professeurs compris), je me suis beaucoup... Beaucoup reconnue dans cette remarque.
    C'est moche d'en être à se censurer comme ça... ;_;
     
  11. Azeban

    Azeban
    Expand Collapse

    Ouiii une thésarde :) Bravo pour ton article très complet !

    Moi je suis en 2ème année de thèse de maths, mais je ne continuerai pas dans la recherche après. J'ai fait cette thèse parce que j'en ai eu l'occasion, je n'avais pas tellement l'intention de faire ça toute ma vie (mais 3 ans, ça me branchait bien), et maintenant au moins je suis vraiment sûre de ne pas en avoir envie.
    Pour diverses raisons. Bon déjà j'ai pas envie de faire 50 post-docs pour trouver un poste, le recrutement non-local m'empêcherait de continuer à vivre dans la meilleure ville du monde (ça paraît un peu bête comme ça mais bon, outre le fait que j'aime vraiment l'endroit où je vis, j'ai envie d'un minimum de stabilité dans ma vie). Ensuite, bon, c'est vrai que j'ai un peu l'impression d'alterner les périodes où je désespère parce que rien ne marche et que j'arrive à rien montrer, et les périodes où je désespère parce que j'ai paaaas envie de rédiger (je grossis un peu le trait, et faudrait aussi rajouter la période de déprime "papier refusé" parce que non seulement c'est pas agréable de se faire refuser mais en plus ça veut dire qu'il faut le réécrire). Bon, je dis ça mais je ne regrette pas du tout d'avoir fait une thèse, si c'était à refaire je referais, et en plus mes chefs sont vraiment super.
    Bref, de toutes façons, pour des raisons qui n'ont rien à voir avec ma thèse en elle même, je flippe un peu de réussir à la terminer un jour (mais bon, au pire tant pis, ça m'aura quand même apporté des choses même si je ne fais qu'une demi-thèse) (mais j'espère la finir hein).
     
  12. William Lee

    William Lee
    Expand Collapse
    Je fais pipi sur Harry Styles

    de trois choses l'une:
    1. cette demoiselle a trop lu Georgia Nicholson dans sa vie (mais comment lui en vouloir, et puis c'est drôle de repérer les sistas par leur expressions inopinées)
    2. dingue encore une fois de voir que le sexisme est désespérément présent dans absolument tous les secteurs professionnels et toutes les étapes de nos vies
    3. durant toute la lecture de cet article j'ai eu l'impression que c'était Cosima ou Delphine de Orphan Black qui écrivait.
     
Chargement...