Trois astuces psychologiques pour devenir de meilleures sportives

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 11 décembre 2014.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    #1 Justine_, 11 décembre 2014
    Dernière édition par un modérateur: 11 décembre 2014
  2. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    Pile la semaine où je me suis remise au vélo (et me suis rendu compte que Bruxelles et Plat Pays sont deux choses bien différentes)
    Je sais que musique + trafic routier est dangereux, alors je mets le son beaucoup plus bas que si j'étais sur le trottoir/dans les transports en commun pour me donner du rythme sans cacher le bruit de la circulation. Je ne peux plus faire de sport sans musique, ça aide tellement à caler ses efforts et sa respiration !
     
  3. Lulu-bellule

    Lulu-bellule
    Expand Collapse
    Angoissée

    "de meilleurEs sportives" ;-)
     
  4. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  5. Balakazam

    Balakazam
    Expand Collapse
    If you are ever looking for me, in a crowd of people, look for the girl with the biggest smile.

    Le souci quand je fais du sport avec la musique c'est que.... je chante avec. Vous me direz que le mode playback ne fait pas de mal mais non, je crie chante à gorge déployée, vide mes poumons deux fois plus vite, attrape des points de côté, continue de chanter (Show must go Ooon !) et finis essoufflée au bout de la chanson. Fin de l'entraînement.
     
    #5 Balakazam, 11 décembre 2014
    Dernière édition: 11 décembre 2014
    Romilly et MookieA ont BigUpé.
  6. Romilly

    Romilly
    Expand Collapse
    Süße Sopran

    J'ai repris le sport après plusieurs mois à l'hopital et 20kg de plus... Ca a été dur. Mais heureusement que y a la musique, je me perds dedans et j'oublie que je suis en train de perdre un poumon (voire deux). Et puis au fur et à mesure, je suis devenue addict, et j'y vais 4 à 5 fois par semaine...
     
  7. candyclown

    candyclown
    Expand Collapse

    Je n'aime pas du tout faire du sport en musique, parce que ça détache de l'effort et des sensations corporelles. C'est comme un leurre, et je n'aime pas du tout couper la communication avec mon corps. Après, peut-être que certains sports sont tellement... tellement bof, qu'il faut leurrer son corps et son cerveau. Comme pédaler dans une salle de sport, courir sur un tapis ou en rond dans un stade...
     
  8. Lilou la licorne

    Lilou la licorne
    Expand Collapse
    Wit beyond measure is man's greatest treasure.

    Copineeeee :highfive:! Moi je suis une malade de la chanson, je chante tout le temps partout (en cours ça va parce que j'écoute hein, mais en bibliothèque je prends sur moi, vraiment). Dès que je connais la chanson et surtout si elle est bonne, je suis à donf'.
    Du coup pour le sport, moi aussi la séance et mon soufflent tournent court... :sweatdrop:
    Alors que d'un point de vue psychologique je me rends tout à fait compte du bien que ça me fait. Un bien fou, même.
     
    Balakazam a BigUpé ce message
  9. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    @candylove peut être que pour toi la musique équivaut à te couper de ton corps, mais ce n'est pas le cas de toutes :fleur: Par exemple, moi qui ai toujours eu du mal à gérer ma respiration, me caler sur un rythme musical est bien plus efficace. Je m'oblige vraiment à écouter mon corps et maintenir un rythme sain grâce à la musique. Comme j'essaye également de pédaler au rythme de la musique pour éviter d'éventuels à-coups, accélérations/décélérations, et être plus endurante. Est ce se couper de son corps ? Pas dans mon exemple.
    L'on peut tout aussi bien ressentir l'effort physique en musique ou en silence. Ou apprécier le sport en salle - cela peut te paraître inutile ou "bof" mais d'autres peuvent apprécier. Pour plein de raisons ! La encore, c'est à chacun de faire au mieux pour soi, et de choisir ce qu'on aime !
     
  10. Louarn

    Louarn
    Expand Collapse
    Be fucking polite.

    Sans écouteur dans les oreilles je serais un peu comme un foetus sans cordon ombilical , sans énergie :cretin:
     
    Susi et Abécédaire ont BigUpé.
  11. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    @Miodvla :calin:
    Y'a une bonne dose de hasard. Les grèves de transport m'ont tout bêtement fait reprendre le vélo...
    Commence peut être par de petites choses ? L'escalier plutôt que l"escalateur ? Une longue marche à pied ? Accompagner quelqu'un pour voir ce que cela donne?
    Surtout va à ton propre rythme !!
     
  12. Philibelle

    Philibelle
    Expand Collapse
    Comme l'aiguille d'une boussole pointe le Nord, le doigt accusateur d'un homme trouve toujours une femme. Toujours.

    J'adore faire de la muscu avec de la musique mais pour la course c'est totalement impossible pour moi. Comme l'a dit @candyclown, ça me coupe totalement de mes sensation corporelle, et personnellement j'ai besoin d'écouter ma respiration, mon cœur battre ou le bruit de mon pas sur le sol pour être en pleine conscience de mon effort et tout ce qu'il implique.
    Sinon, je me remet au jogging lundi et je commence Insanity vendredi :frotte:
     
Chargement...