Trois Femen condamnées à 4 mois de prison ferme en Tunisie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 13 juin 2013.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Monies

    Monies
    Expand Collapse
    Bouquet mystère

    Certes, la peine est trop sévère... Mais je trouve un poil exagéré de dire que les Femen ont un mode d'action non-violent. Quid de leur anti-cléricalisme ? Il se comprend quand on sait que le mouvement prend racine en Ukraine (pays où le religieux est bien plus présent qu'ici), mais opposer féminisme et religion me paraît hasardeux : on peut très bien être croyant-e et plaider pour l'émancipation des femmes. Quid de leur volonté de défendre un seul mode de libération (l'opposition aux valeurs traditionnelles) ?

    Et jusqu'à présent, je n'ai pas vu les Femen travailler la pensée de leur mouvement comme le font d'autres féministes. Ici l'action semble être une finalité et occulte les idées de fond qu'elles pourraient soutenir.

    (En bref, je rejoins le point de vue donné par Mona Chollet dans cet article :cretin:)
     
  3. Titien

    Titien
    Expand Collapse

    Qui a flouté les tétons?:moqueur:


    bref je suis assez partagée sur les questions. Evidemment je ne suis pas pour les mettre en prison, pas du tout! et la peine est lourde... mais je ne suis pas certaine que leur mode opératoire soit si pertinent que ça en Tunisie... et je suis plutot d'accord avec @baron-saturday: je trouve que certaines actions sont violentes sinon physiquement au moins symboliquement.
     
  4. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    On ne peut pas faire n'importe quoi dans n'importe quel pays sans en respecter les coutumes.
    Je voyage beaucoup et même si ça me fait mal à mon égalité homme femme je me couvre là où la coutume veut que je me couvre.
    Les Femen n'ont fait preuve d'aucun respect envers le peuple tunisien, il s'agit d'occidentale à la confiance typique occidentale qui sont venu imposer un mode d'action sans penser une seconde à l'effet défavorable qu'il pourrait avoir sur la cause des femmes en Tunisie.
    Comme les parisiens qui parlent fort à l'étranger pour dire à quel point c'est mieux paris, elles ont fait preuve d'égocentrisme et d'un manque évidement de diplomatie, de politesse, de tact, qualité qu'on se doit d'avoir à l'étranger.
    Le faire pour plaider la cause d'une autre femme n'est absolument pas une excuse ni même une raison. Elles s'en sont servis dans un objectif médiatique tout à fait critiquable au service d'intérêt économique, ceux de leurs financeurs.
    La justice tunisienne est libre et il est normal qu'on la respecte, certe influencé par un contexte islamique que je réprouve ce n'est pas à nous de leur apprendre comment rendre la justice.
    J'ai beaucoup de peine en pensant aux jeunes filles qui se battent au quotidien dans ces pays pour se faire respecter et qui se voient dévalorisée par les Femen et qui doivent en payer les pots cassés sans pouvoir ensuite rentrer au chaud en europe.
    Bref, une peine qui ne me choque pas, elles savaient très bien que leur mode d'action serait perçu comme une violence aux yeux de l'opinion tunisienne, on ne fait pas la révolution au chaud chez soi, qu'elles assument d'en payer les conséquences si elles sont si "rebelles" que ça.
     
  5. moule

    moule
    Expand Collapse
    YO BITCH

    question conne mais pourquoi les tétons sont censurés?
     
  6. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Parce uqe les photos viennent de facebook qui censure les boobs :d
     
  7. Oeildelynx

    Oeildelynx
    Expand Collapse
    Guest

    Ce n'est pas qu'une coutume, c'est beaucoup plus fort que ça. Autant je suis d'accord, il y a des lieux à respecter niveau habillement et comportemental - mais à ce qu'il me semble, ces jeunes femmes n'ont pas montré leurs seins à l'intérieur d'une mosquée.

    Je ne suis pas une fan des femen, pourtant. Souvent je trouve leurs actions ridicules (ou du moins inefficaces), parfois je trouve ça juste - là, je pense qu'elles s'y sont mal prises, mais la situation est très délicate. De mon côté, ça me choque vraiment, 4 mois de prison ferme. Je comprends ton point de vue, mais 4 mois, ce n'est pas comme 4 heures.
    C'est long, très long. Je n'ose même pas imaginer les conditions de vie en prison. Alors oui, leurs méthodes sont discutables...mais quatre mois de prison ferme pour avoir manifesté en montrant leurs seins ? Ce n'est pas normal.
     
  8. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Moi aussi j'ai du mal avec l'idée d'aller dans un autre pays pour "faire sa loi" sauf que quand il s'agit de défense des droits humains je comprends un peu plus le geste. Est-ce que si ça avait été pour une autre cause on aurait réagi de la même manière?

    Parce que ducoup l'argument c'est qu'elles ne "respectent pas les coutumes du pays"... Mais de quelles coutumes on parle? est-ce que les coutumes sont plus importantes que le droit des femmes (accessoirement des êtres humains?)
    Par ailleurs j'imagine que cette vision "occidentale" est peut-être aussi partagée par des femmes sur place puisqu'Amina a utilisé les même méthodes. D'ailleurs méthodes similaires ou pas, si la tradition c'est d'enfermer les jeunes filles qui montrent leur seins, peut-être qu'il est légitime de défier la tradition.

    Finalement, même dans le discours féministe on frôle le slut shaming en disant que dans certains espaces elles auraient du s'y prendre autrement, se faire moins voir etc etc

    Et pour l'argument de la religion c'est un peu pareil. Évidemment qu'on peut être religieux ET pour le droit des femmes, sauf que ce n'est pas tout à fait ce que dicte la religion, c'est même carrément le contraire. Et puis il ne faudrait pas s'en prendre à la religion quand on veut obtenir des droit mais par contre pour expliquer que les femmes doivent être obéissantes, même le gouvernement y fait appel, alors faudrait savoir...
     
  9. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

    Je suis d'accord pour l'aspect "on ne peut pas toujours dénoncer qqch en en respectant les principes" sauf que là c'est de la provoc pure et dure. Elles pensent vraiment réussir à faire sortir qqn de prison en faisant EXACTEMENT ce pourquoi la personne a été condamnée ?
    C'est juste de la provoc, et même si je comprends leur motivation, je pense que tout ce que les Femen arrivent à faire, c'est donner une image agressive et irrespectueuse du féminisme (oui parce que la plupart des gens font des généralités).
    Ce genre de chose me met toujours très mal à l'aise.
    (Mais oui evidemment 4 mois de prison c'est énorme).
     
  10. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Je comprends bien mais c'est ce qu'on appelle de la résistance et revenir sur le fait de montrer leurs seins par exemple, pour moi ça revient exactement à la même chose que de dire à des filles qui portent plainte pour viol de se rhabiller. Donc non c'est pas "juste de la provoc" c'est une façon de dire qu'elles ont raison.
    Et puis à quand bien même ce serait de la provoc, ce n'est pas pour ça que ça annule tout ce qui va autour.
    De toute façon je ne vois pas trop comment elles pourraient faire autrement, il y a déjà des mouvements pour les droits des femmes en Tunisie, mais évidemment ça bouge très lentement, et l'histoire d'Amina c'est la preuve que malgré les millimètres qui ont été fait vers l'avant, on peut vite se retrouver dans un mouvement régressif.

    Je comprends que les gens soient choqués, mais je suis contre le fait de dire à des gens "vous voulez libérer une population oppressée, bien sur, mais alors si vous pouviez le faire avec moins d'armes, moins de bruits et en respectant les codes de la population qui les opprime. Ah oui et aussi si vous pouviez éviter d'offenser qui que ce soit, vous comprenez les gouvernements qui font appel à la charia pour brimer les femmes sont de petites choses fragiles, il ne faudrait pas les blesser".

    Je rappelle qu'elles ont juste montré leurs seins, elles n'ont tué ni agressé personne, alors que l'autorité au pouvoir, si.

    Donc à la limite je peux comprendre que les gens trouvent ça "brutal" (même si - encore une fois - ce qu'elles font est 1000 fois plus pacifiste que ce qu'on veut faire subir à Amina par exemple) mais je ne dirai jamais qu'elles ont tort de faire ce qu'elles font.
     
  11. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Je suis d'accord avec l'intégralité de ton message, et d'autant plus avec ce passage. :test

    Les Femen ne sont pas allées en Tunisie en mode "tiens, si on allait provoquer des barbus, pour voir c'que ça fait, lol". Elles y sont allées parce qu'une tunisienne a été "inquiétée" (le terme est faible par rapport à tout ce qui s'est passé, cf l'article de SPP) pour avoir simplement revendiqué son droit à disposer de son propre corps, sur Internet. 

    Je comprends celles et ceux qui trouvent les actions Femen violentes, parfois il y a beaucoup de violence symbolique, ça choque énormément (c'est leur but en même temps). Mais dans le cas de l'action en soutien à Amina, ce n'était pas le cas. Elles n'ont rien brûlé, elles étaient simplement seins nus dans l'espace public. 

    4 mois fermes pour ça, c'est disproportionné par rapport à l'offense, donc ce n'est pas juste, c'est politique. 

    Et si c'est politique, ça veut bien dire que le problème n'est pas 3 filles-les-seins-à-l'air. Le problème c'est la contestation. D'ailleurs ça transparait tout à fait dans la citation de l'avocat : "que ça serve de leçon", "attaquer les valeurs de l'Islam".  

    :sick2:
     
  12. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    @DestyNova
    Je crois en te lisant que tu confonds croyance et religion(je me trompe peut être).
    Pour prendre une autre religion,on peut croire en Jésus fils de Dieu sans reconnaître l'autorité du pape ni les préceptes de l'Eglise catholique tout en étant catholique.
    La religion englobe la croyance  mais la croyance n'englobe pas la religion.
    Donc par définition, les gens qui vont à l'encontre des préceptes d'une religion  ne sont pas religieux mais croyants .
     
Chargement...