Trois « mamies » du yaoi pour découvrir le genre

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 18 novembre 2014.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    Merci pour cet article ! Je m'intéresse beaucoup aux premières mangaka (je débute une collection de vieux shojos bien vintage), et j'ai appris quelques trucs. C'est dommage que ces auteures-là ne soient pas davantage publiées, alors que le yaoi va assez bien, en France (Enfin, il y a beaucoup de publication. Reste à savoir si c'est de la qualité...).
    Les éditions Blackbox ressortent de vieux shojos. Peut-être qu'ils pourraient publier ces trois mangaka ^^
     
  3. Tom Chaton

    Tom Chaton
    Expand Collapse
    Experte en choupitude

    Ça l'air trop bon cette comédie (avec une "Oscar" pas sérieuse) ! Je n'ai lu que les larmoyants Kaze to ki no uta et Le coeur de Thomas (Nous étions onze aussi mais je me suis ennuyée comme un rat mort).
     
  4. Gressinni

    Gressinni
    Expand Collapse

    Je suis vraiment pas réceptive à cette esthétique
    :annoyed: voilààà, commentaire bien constructif :)
     
    MidnightPoison a BigUpé ce message
  5. Annesol

    Annesol
    Expand Collapse

    Tu... tu... tu as volé le pape!!!! *gros gros fou rire*
    Je n'aime pas ce genre de dessin mais si je peux un jour je lirais le dernier!
    Merci! =^^=
     
    aurore-boreale a BigUpé ce message
  6. Bibifocus

    Bibifocus
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    J'ai jamais ouvert un yaoi de ma vie, mais là, la beauté des dessins me donne super envie. Et puis "You stole the pope?", ça m'a convaincue. :paillettes:Par contre j'imagine qu'il y a une erreur dans l'article sur le titre d'un manga: (Zankoku Ga Kami na Shihai Suru). Ca ne veut rien dire, ça devrait être: Zankoku NA kami GA shihai suru. :hello:
     
  7. Greeen

    Greeen
    Expand Collapse
    My body, my mind, my rules.

    Personnellement, mon mangaka numéro 1, c'est Junko. Et c'est une auteur de yaoi ! Elle est géniale cette écrivaine, ses histoires sont très douces et drôles ^^
     
  8. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    Personnellement j'ai eu ma période Yaoi, mais la difficulté d'avoir des scénarios qui se renouvellent, l'improbabilité des histoires racontées (Je demande pas des histoires réalistes hein, loin de là. Simplement, pour des trucs sensés se dérouler au Japon, je trouve que les personnages assument bien trop facilement leur homosexualité, alors qu'on va dire que c'est pas spécialement bien vu là bas), le sexisme et l'homophobie omniprésents teeeeellement bien représentés par le schéma seme/uke (parce que c'est bien connu "Y'en a toujours un qui doit faire la femme", n'est ce pas, y'a pas de changement, c'est toujours le même qui pénètre et le même qui est pénétré, et celui qui est pénétré ben c'est le plus sensible, le plus frêle, le plus "efféminé" quoi... :facepalm:), les hétéros qui deviennent homos en claquant des doigts sans se poser de questions sur leur orientation sexuelle et qui s'assument direct, puis qui découvrent par la suite que la quasi-totalité de leur entourage est homo aussi, les scènes de viols totalement banalisées (sérieusement, comptez le nombre de fois où le "uke" -non pardon, la femme- commence par dire non puis finit par dire oui :mur: - Oui Le Jeu du Chat et de la Souris, je te regarde, oui.), et les prix de plus en plus élevés m'ont vachement lassée et aujourd'hui j'en lit vraiment plus que de temps à autre.
    Je pense que j'ai pas fait le tour des clichés du genre, mais c'est ces trucs qui sont beaucoup trop récurrent qui me posent problème. A la limite, je préfère le Shonen-Ai, qui, puisque sans scènes de sexe, nous épargne pas mal de ceux que je viens de citer.
    Bon après on est d'accord pour dire que chaque genre a ses codes, et la présence de clichés ne définit pas la qualité de l'oeuvre ! De nombreux shonens très bons ont recours au fan service régulièrement (One Piece, Soul Eater...), Tohru de Fruit Basket est l'archétype de l'héroïne niaise de shojo que je hais jusque dans les tréfonds de mon âme, et pourtant le manga est de très, très bonne qualité (je le relit d'ailleurs régulièrement), et elle est quand même suffisamment travaillée pour que l'on s'y attache malgré sa personnalité un peu... voilà quoi... x)
    Mais si certains de ces clichés sont tout au plus agaçants par moment (personnellement celui qui m'énerve le plus c'est celui de l'entourage entier qui révèle son homosexualité subitement après que le héros ait commencé à s'assumer) d'autres sont vraiment problématiques (je pense surtout aux scènes de viols banalisées et présentées quasiment comme une preuve d'amour, et au schéma type seme/uke que l'on retrouve dans beaucoup de yaoi. Même si je suis consciente qu'il s'agit sans doute d'une démarche visant à aider la lectrice -car le yaoi vise surtout un public féminin et relativement jeune- à s'identifier au uke, je ne compte plus les fois où mes amis gays en couple se sont mangés des "c'est qui qui fait la femme ?" :facepalm:).

    Après bien évidemment il existe des exceptions, et certains Yaoi jouent de ces clichés avec brio (Cafe Latte Rhapsody par exemple), voir même n'en usent pas du tout (Je garde un très bon souvenir de Lover's Doll de Mishima Kazuhiko à ce niveau là d'ailleurs), donc je ne désespère pas d'un jour en retrouver des bons en flânant dans le rayon manga de la Fnac ! Du coup, merci pour cet article, ça me donne deux-trois idées comme ça ^^
    J'espère quand même ne pas avoir plombée l'ambiance avec mon rabajoieisme x)
     
    #8 PousseMoussue, 19 novembre 2014
    Dernière édition: 19 novembre 2014
    MidnightPoison et Annesol ont BigUpé.
  9. Annesol

    Annesol
    Expand Collapse

    Gros bigUp PousseMoussue!
    Je trouve que la plupart de la production de yaoi est assez navrante. ._.'
    Personnellement je garde en bonne mémoire :
    -Hydra (à lire en scan) et sa suite Rules, de Miyamoto kano. C'est le seul yaoi que je connaisse où deux personnages principaux sont bisexuels et où un fini avec une fille et non un des deux mecs qu'il a aimé (d'un amour charnel et l'autre d'un amour spirituel) . Je trouve qu'il va pas mal au delà des clichés et certaines situations sont assez justes! Après, vu que ça se veut assez réaliste c'est pas toujours la joie, les persos sont trés humains pour leur bons comme leur mauvais côtés. Ce sont des ados un peu cons qui se cherchent quoi u_u ça pourrait être une histoire entre hétéros ça ressemblerait à la même chose... Il reste néanmoins un peu le côté uke/seme mais en moins choquant qu'à l'habitude ...
    Bref, j'ai beaucoup aimé et les dessins sont plutôt beaux ( bien qu'un peu moche au début -longuet- d'hydra)

    -Acid Town, C'est un shonen-ai mais en fait ça pourrait presque être plus être un seinen. C'est pas super joyeux non plus mais les persos sont chouettes!...

    - http://www.scan-manga.com/lecture-en-ligne/Bus-Hashiru-Chapitre-7_9554.html#830.9554.276216 Petit Shonen-ai adorable et super court (les autres nouvelles du one shot (couple hétéro/famille...) sont vraiment sympas aussi! De toute façon j'adore Sahara Mizu! (elle a fait My girl et our happy hours qui sont géniaux *^*)
    - les mangas de Est-Em. Je trouve le graphisme trés beau et les histoires sont plutôt originales bien que trés trés courtes (une moyenne de 20 pages!)
    j'ai beaucoup aimé
    -Red Blinds the foolish (entre un matador et un boucher). C'est super sensuel je trouve...
    -Lumiére (trés poétique mais je suis pas sur qu'on puisse même appeler cela du shonen-ai)
    -La sauge et le barbier ( entre deux hommes de 55-60 ans... mais c'est ptét plus une belle amitié assez forte pour qu'ils veuillent passer la fin de leur vie ensemble... bref je gagate à mort)
    -Local Y visitante . Un espagnol un peu looser qui décide de s'expatrier au japon. Je n'aurais qu'une chose à dire : huhu... c'est trop chou comme shonen-ai! )
    Tout cela on peut les trouver en scans en français! j'attaquerais les VA plus tard!

    Aprés, pour celles qui lisent aussi de la BD franco-belge, il y a le trés trés bon Muchacho de Lepage, où gerilla, quête identitaire et homosexualité non assumée se mêle. Et les blanches sont superbes!

    Il y a aussi des webcomics "yaoisants" trés biens!
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  10. aurore-boreale

    aurore-boreale
    Expand Collapse

    alors en tant que grande fan d'Eroica Yori Ai o Komete j'ai ri (surtout pour les nez, c'est trop vrai) XD Je suis contente d'enfin trouver un article sur ce manga (en français en +!). Ce que je préfère c'est bien sur l'humour mais aussi la subtilité de la relation entre le Compte Gloria et le Major (qu'on constate très bien au fur et à mesure des volumes^^). Juste une dernière remarque à propos de ce dernier, concernant ce qu'il aime, il adore les frites!^^ Et je m'insurge, Dorian est très adroit! Il peut effectivement faire des erreurs mais l'erreur est humaine^^

    Sinon pour ceux qui sont tentés de lire le manga je voudrais juste vous avertir que le volume 1 n'est pas du tout représentatif des 38 autres volumes : la plupart des personnages disparaissent définitivement après ce volume (ouf parce qu'il y en avait plein que j'avais pas aimé XD) ! De plus, le style, la qualité des histoires et l'humour ont évolué sur une plage d'environ 40 ans (et oui!^^).
    Bref, le volume 1 est plein de légèreté, ce qui change des autres volumes! :d
    Par contre, pour trouver certains volumes en ligne ou à acheter, bon courage !!><
     
    Annesol a BigUpé ce message
  11. finch

    finch
    Expand Collapse
    Cause i'm self made, Ain‘t no body ever made me

    c'est vrai que c'est mieux de commencer doucement, j'ai commencer par des mangas yaoi léger à 19 ans trouver sur un forum et je regrette pas , même si au début ( a 15 ans) je trouvais ça bizarre quand je voyais une fille que je connaissais en lire maintenant je comprends mieux
     
Chargement...