Trois meufs cool qui ont forgé l'adulte que je suis devenue

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Margaux Palace, le 8 mars 2017.

  1. Margaux Palace

    Margaux Palace
    Expand Collapse
    Je cuisine en pyjama
    Membre de l'équipe

    Furie Nocturne a BigUpé ce message
  2. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    Je peux dire que Florence Foresti a aussi influencé sur l'adulte que je suis devenue. Natoo aussi.
    Pour le style, je dirais que c'est plus Christina Cordula personnellement, je me suis intéressée à la mode qu'à ce moment précis.
    Dans le milieu pro, c'est ma tutrice qui m'a forgée sur ma façon d'être (et je lui dois beaucoup).
    Et enfin dans mes reves, j'aimerais m'inspirer de Lara Croft, OK elle est virtuelle, mais j'aime son côté posée, mais dans la vraie vie je n'arriverai pas (enfin pas pour tout de suite) à être moins nerveuse.
     
    Ptitepousse et Lord Griffith ont BigUpé.
  3. soph63

    soph63
    Expand Collapse
    Draco dormiens nunquam titillandus

    Très très dur de choisir. Moi aussi j'écoutais Diam's en boucle quand j'étais au lycée, ses textes me parlaient (alors que rien ne m'y prédisposait vu que j'étais sûrement la seule personne à la maison qui aimait ses chansons).
    Après, dans les personnages fictifs, j'ai toujours été très inspirée par les personnages féminins principaux de HP, comme Hermione (j'étais un peu la nerd-raide-sur-le-règlement à l'école), Ginny (figure d'empowerment), Luna (qui m'a fait comprendre que c'était tout à fait OK d'être "borderline" et pas comme tout le monde) et le professeur McGonagall (archétype de la prof sévère-mais-juste que j'avais connue "en vrai"). Matilda, personnage de Roald Dahl, qui lit Dickens et Hemingway dès l'âge de 4 ans, est une des héroïnes de mon enfance aussi, tout comme Lyra Belacqua de La Croisée des Mondes, une fille assez grande gu... et déterminée, mais pas (du tout) parfaite, comme je les aime quoi. :puppyeyes: J'aimais aussi Ginger, la petite poule rousse de Chicken Run, parce qu'elle n'a peur de rien, a un mental de meneuse, tente absolument tout pour s'évader, et botte le derrière de ses semblables quand ça s'impose, y compris les rares coqs de sa basse-cour.
    J'en ai un tas en fait, et c'est sans compter les personnages inspirants que j'ai connus plus tard : Tiphaine Patraque, Angua von Uberwald et Suzanne Sto Hélit dans Les Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett, Sansa Stark (la survivante) et Brienne de Tarth (la guerrière badass et intègre) de Game of Thrones...
    Après, dans les personnes réelles, mon héroïne reste ma môman <3 oui je sais c'est cliché, mais elle me donne toujours l'envie d'avancer et d'être quelqu'un de meilleur. Et ma meilleure copine, parce que je connais pas de personne plus droite et plus débrouillarde qu'elle. <3
     
    Ptitepousse a BigUpé ce message
  4. Nathanielle

    Nathanielle
    Expand Collapse
    Renouveau

    En lisant l'article, la femme qui m'est venue à l'esprit, même s'il s'agit d'un personnage, c'est Buffy. J'étais ado quand la série passait sur M6 et plus tard j'ai continué à la regarder.
    Ca faisait du bien de voir une héroïne fille, qui sait se battre, qui a des hauts et des bas, en amitié et en amour et surtout qui évolue (on la suit pendant de longues années). Elle est faillible, sensible mais n'en reste pas moins forte et courageuse.
    Donc j'ai toujours eu une certaine idée de la femme combattante dans un coin de ma tête ^^
     
    OxsanaBCN, Kiyona, Mandorle et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    Si j'ai réussi à me forger un tel caractère (qui s'effrite un peu en ce moment à cause de l'entrée en Master 2...) c'est grâce à ma coach sportive qui me suit depuis que j'ai 10ans. Elle a un fort caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds et m'a appris à m'affirmer et à m'imposer. Je le dois aussi en partie à maman et à une amie de collège très extravertie =)
    Cella qui m'a fait découvrir ma voie, ma vocation, mon amour de la psychologie, c'est ma prof de philosophie en Tle. Elle nous faisait un peu de psycho pendant ses cours et m'avait passé quelques bons bouquins qui m'ont fasciné. Mon seul regret c'est qu'elle soit partie pour l'étranger l'année où je suis rentrée en L1.
     
  6. Alouwan

    Alouwan
    Expand Collapse

    J'etais tellement perdue dans mes livres que ce qui me vient à l'esprit, cest Ellana (persinnage eponyme de Bottero :jv:) C'est elle qui m'a appris a vivre ma vie sans me laisser influencer paq les imbeciles, a ne pas me laisser impressionner par ceux qui me renvoyaient ma "difference" a la gueule comme un defaut . J'ai admiré son independa'ce et sa liberté, j'ai voulu la suivre sur cette voie, et dans tous les cas, ca m'a beaucoup fait reflechir et a contribue a la formation de ma vision du monde pour longtemps.
     
    Ptitepousse, Kiyona et Lord Griffith ont BigUpé ce message.
  7. Destiel Mok´

    Destiel Mok´
    Expand Collapse
    "-You can fly? -I'm a bird Poh..."

    Diams <3
    15 ans apres elle reste MA référence, mon doudou, et la seule meuf dont j'ai eu l'impression qu'elle pouvait me comprendre. Quand je vais mal l'ecouter est un des seuls trucs qui m'appaisent. Et pourtant rien ne nous "rassemble" (je me considere comme une bobo gauchiste laicarde, athee et condamnant les stéréotypes de genre).
     
    Margaux Palace et Lord Griffith ont BigUpé.
  8. Klorayn

    Klorayn
    Expand Collapse
    I'm fascinated by the bright light of your beauty.

    Je dois vous avouer que moi, j'me suis toujours sentie plus proche des garçons que des filles niveau mentalité, attitude, tout ça... Parce que j'ai jamais été coquette et tout le tralala, mais j'étais pas non plus garçon manqué. J'avais juste pas besoin de mettre des jupes/collant pour me sentir fille, et ma priorité c'était d'être dans le confort le plus total. En plus de ça, j'ai pas vraiment de formes, alors j'avais rien à mettre en valeur... Bref ! Du coup j'me suis identifiée aux filles/femmes très tard et je crois bien que celle qui m'a le plus aidée à assumer cette part un peu garçonne en moi a également été Florence Foresti ! Décidément, elle aura marqué une sacrée tranche de génération :)
    Il y a aussi eu Keira Knightley, qui m'a permis d'accepter mon corps, quelle que soit la bonnet de mon soutien-gorge ou mon tour de taille, parce que finalement, elle n'en avait pas plus que moi et pourtant elle restait (et reste toujours) très belle et féminine. Pas plus, pas moins qu'une autre. Et ça m'a vraiment fait du bien de réaliser que si je pensais ça d'elle, il y aurait forcément quelqu'un pour penser ça de moi aussi !
    Et en vieillissant je pense que j'ai fini par m'ouvrir beaucoup plus aux femmes, sûrement aussi parce qu'aujourd'hui on nous laisse un peu plus la parole qu'avant, qu'on ose les rôles de pouvoir plutôt que celui des greluches écervelées (c'est vraiment un gros point pour moi, cinéphile que je suis), et que quelle que soit notre style et notre façon de penser et d'agir, on se bat pour s'assumer et s'aimer toutes entre nous, et c'est magnifique. J'espère qu'on continuera d'évoluer et d'inspirer les générations futures comme on l'a fait avec nous :)
     
    OxsanaBCN et Lord Griffith ont BigUpé.
  9. lapi4x

    lapi4x
    Expand Collapse

    Samantha Carter dans stargate, parce qu'au sein de cette équipe, elle n'était pas une femme, mais un membre à part entière (de même que teal'c n'était pas un étranger d'ailleurs)
    J'ai grandit en voyant ces 4 personnes former une équipe soudée, leurs caractéristiques étant basées sur leurs compétences et leurs caractères respectifs et pas sur leurs genres ou origines ou places dans la hiérarchie.

    Et après j'ai découvert le reste du monde tel que nous le connaissons...
     
    Lal.W et SinShara ont BigUpé.
Chargement...