Trois raisons de dédramatiser les insomnies (même si c'est super chiant)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 5 avril 2017.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    N'empêche parfois faire des insomnies j'aime bien, ce que je n'aime pas c'est m'endormir sur le canap' a 23h00. C'est l'heure des poules pour moi ! J'aimerais pouvoir lire jusqu'à pas d'heure sans m'endormir ou binge watcher ! ^^
     
  3. hatalide

    hatalide
    Expand Collapse

    Au moyen âge c'était normal de dormir en deux fois durant la nuit. Les insomniaques d aujourd'hui ont peut être hérité de nos ancêtres.
     
    véganistaa, Lord Griffith, Syehl et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Enimo

    Enimo
    Expand Collapse
    Vous emmerde occasionnellement

    À chaque fois que ça m'arrive je me dis qu'il faudrait que j'en profite pour faire des trucs genre LIRE ou autre mais je suis tellement dans la flemme et le déni ("nan mais j'vais bientôt m'endormir LAÛL") que je passe trois heures à essayer d'évaluer quel côté de mon oreiller est le plus confortable...:sweatdrop:
     
    Sinistre Lombric et Syehl ont BigUpé.
  5. ben quoi ?

    ben quoi ?
    Expand Collapse


    Ah bon ? Je ne savais pas... mais peux-tu m'expliquer pourquoi les gens dormaient en 2 fois !?!
     
  6. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    @ben quoi ? J'ai trouvé cet article, ça devrait répondre à ta question : http://www.allodocteurs.fr/actualit...-d-affilee-serait-il-contre-nature-_6367.html

    Sinon, j'ai dû mal à ne pas être frustrée par les insomnies et à ne pas m'en foutre. La semaine dernière, j'ai assez mal dormi : 2 nuits quasi-blanche et le reste des nuits pas tiptop sauf qu'étant épileptique, je dois avoir un sommeil réparateur sinon j'ai un risque de crises plus important que d'habitude.
    Bon, je n'ai rien eu la semaine dernière mais là, je suis fatiguée et stressée donc à chaque insomnie que je fais, c'est un risque de faire une crise. Voilà pourquoi je n'arrive pas à dédramatiser quand je fais des insomnies ^^
     
    Black Phillip, Matouh et ben quoi ? ont BigUpé ce message.
  7. ericna catangels

    ericna catangels
    Expand Collapse

    Perso,je suis arriver à un point que je considère que quand je ne me réveille que 3 fois dans la nuit et que si je dors 5h,j'ai fait une très bonne nuit ^^. Effectivement,les insomnies c'est super chiant (et c'est surtout un bon cercle vicieux), mais malheureusement faut parfois s'adapter (surtout que dans mon cas c'est de famille et ça dur depuis le collège!)...Je prend des médicaments léger pour dormir mais,comme justement ils sont léger,ils ne suffisent pas toujours et j'ai bien trop peur de l'addiction si je me met à prendre des somnifères! Du coup,bah j'assume mes cernes!
     
  8. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    Le soucis c'est que quand je dors mal ou que je ne dors pas je fais un malaise dans la journée. Et comme cette année je suis en plein stress à cause de ma vie étudiante (et de locataire...) il a fallu que je fasse un malaise pendant un partiel (qu'au final j'ai réussi). Mais depuis ce malaise (et les 3 autres qui ont suivi) je suis dans l'angoisse de ne pas dormir, donc je dors mal, donc j'angoisse, donc... Faire une nuit complète sans me réveiller au moins deux fois dans la nuit ça ne m'est pas arrivée depuis septembre.
    Mais dès que je suis en vacances tout va bien. Alors je relativise en me disant que dans 3 mois c'est fini, et qu'en plus je change d'appart' pour un appart' mieux INSONORISE ! J'ai au moins cette chance de savoir pourquoi je ne dors pas.
    Et puis mes valises sous les yeux je les ai depuis que je suis petite. Je n'ai jamais beaucoup dormi dans ma vie, mais mon drame c'est que j'ai besoin de dormir 8h environ pour être bien.
     
  9. Enimo

    Enimo
    Expand Collapse
    Vous emmerde occasionnellement

    @Kounette bienvenue au club ^^
    Ceci dit t'as de la chance de pouvoir faire de temps en temps une nuit où tu te réveilles moins de deux fois, moi ça m'arrive tous les 29 février à peu près :ko:
     
    Kounette a BigUpé ce message
  10. Matouh

    Matouh
    Expand Collapse
    Je suis le cliché de moi-même

    J'aimerai trop en profiter pour faire des trucs que j'ai pas le temps de faire mais dormant avec Monsieur (qui s'endort comme une pierre dès qu'il le souhaite) bah c'est pas forcément possible. Ça le réveille quand je me lève car je suis somnambule ( :hello:) et il a toujours peur que je fasse un truc style tomber dans les escaliers en colimaçon...
    Après c'est vrai qu'une insomnie c'est pas grave mais cette semaine j'en aurai fait 4 d'affilées (depuis dimanche soir en fait) où je dors entre 2h30 et 4/5h et pas forcément d'affilée. (je suis une grosse dormeuse j'ai besoin d'au moins 8/9h de sommeil pour être pas fatiguée le lendemain).
    Résultat j'ai des cernes pas possible et ça me rétréci les yeux c'est moche en vrai :rire:. Je prends pas de médicaments pour dormir, j'ai vraiment ultra peur des addictions qui peuvent en découler. Je me gave de café/guronzan/red-bull ce qui n'est pas du tout la solution.
    Après je suis aussi épileptique et étant dans un état de stress en ce moment bah ça va vite devenir compliqué (heureusement je suis en week-end ce soir :banana:).
     
    Kounette et Khyra ont BigUpé.
  11. véganistaa

    véganistaa
    Expand Collapse

    Mes insomnies (les vraies, les grosses, pas les petits réveils de la nuits ou tu repionses 10 min plus tard) ont commencées après ma rupture (la grosse, la vraie, pas celle ou t'es sur tinder 10 min plus tard...)
    Des heures à restée les yeux ouverts dans le noir, à repasser les moments d'amour avec mon ex, à me répéter "mais putain qu'est ce que j'ai fait! Mais putain qu'est ce que j'ai fait!..." et à chialer. Beaucoup.
    Et puis, j'ai commencé à travailler sur moi. Et ces insomnies sont devenues mes rdv avec moi même de la nuit. 80% de mon introspection s'est effectuée entre 2h et 5h du mat'.
    Aujourd'hui, moi aussi j'arrive à appréhender les raisons, ce qui me permet de continuer à bosser dessus. Et puis j'ai trouvé des trucs à faire, et d'autres à éviter.
    Avant j'avais tendance à m'enfermer dans ma "vie dans ma tête". Vous savez, cette deuxième vie qui se passe dans votre tête (pitié dites moi que vous aussi vous avez une deuxième vie dans votre tête ou votre chat est toujours vivant, ou vous avez une maison en centre ville et ou votre ex vous demande en mariage...) (non? ... et meeeerde...) Bref, je m'enfermais la dedans, à revivre des scènes, à recréer des situations.... et ça durait des plombes. Aujourd'hui je ne fais plus ça en phase d'insomnie (mais plus en phase d'endormissement) et cas d'insomnie, je me lève, allume une clope, me fout à la fenêtre et je respire un peu l'air du dehors, et après soit je chope un bouquin (je vous conseille Guerre et Paix, rien qu'à tenir le bouquin ça fatigue!) ou bien, si vraiment l'insomnie arrive avec une grosse phase de stress négatif, hop je me fait une séance d'auto-hypnose ou de méditation. (il y a des appli gratuite sympa pour ça) et ça me sauve quelques heures de sommeil. Mais je force jamais, sinon c'est là que ça coince.
     
    ben quoi ? a BigUpé ce message
  12. Destiel Mok´

    Destiel Mok´
    Expand Collapse
    Les autres y disent comme ça qu’elle est trop belle pour moi...

    La derniere fois que j'ai fait une nuit d'un coup c'etait... ben jamais. Si je dors 5 heures d'affilee je suis contente! Des fois je suis crevee et je suis trop une ouf donc je vais dormir six heures d'affilee (alors que j'ai besoin de huit heures) et ca arrive environ 3 ou 4 fois par ans. Je me reveille en moyenne toutes les 2/3 heures. Mais j'ai l'habitude donc pour moi l'insomnie c'est quand je ne peux pas me rendormir facilement. Avant ca m'arrivait quasiment toutes les nuits ou je restais eveillee de quatre a six heures mais depuis deux, trois ans plus trop et ca correspond au moment ou j'ai commence a vraiment me sentir mieux dans ma vie (y a pas de mystere). Aujourd'hui je me reveille toujours autant mais je ne reste reveillee que si j'ai vraiment des soucis ou un truc stressant sur le feu, comme tout le monde en fait.

    Mais en fait c'est "marrant" car a force de dormir comme ca j'ai developpe un genre de peur de dormir huit heures d'affile.
     
Chargement...