Trois romans (et un poème) pour découvrir la Beat Generation

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mircea Austen, le 7 août 2014.

  1. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

  2. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse

    Merci pour l'article, j'adore tes conseils de lecture. Très appréciable aussi le lien vers placedeslibraires.fr. :top:

    Par contre la vidéo qui se lance automatiquement (quand tu viens d'ouvrir 10 onglets en même temps évidemment sinon c'est pas rigolo) :
    [​IMG]
     
  3. Adelythe

    Adelythe
    Expand Collapse
    En recherche de modèles pour mes différents projets. Come and see :) [URL]http://www.adelythe.fr[/URL]

    Hiiiii !! Howl, l'amouuur de ma viiiiiie <3 A lire en anglais, sans s'arrêter, comme une longue litanie. C'est beau, c'est puissant, c'est magique, c'est probablement un de mes morceaux de littérature préférés. D'ailleurs, le meilleur moyen de découvrir ce poème c'est probablement de se le faire lire, et si on s'endort c'est pas bien grave, c'est un des effets de la torpeur dans laquelle ce poème nous plonge quand on en comprend les paroles –et si on ne les comprends pas, les mots se transforment en une mélodie qui, bien dite, devient une berceuse aux rythmes tantôt langoureux, tantôt hachés, toujours appréciés.

    (Qui, moi ? Fanatique ? Meuuuh nooon !)
     
  4. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Actuellement en road trip en Grece :)

    Merci beaucoup pour cet article, j'ai entendu parler de Bukowski mais je ne l'ai jamais lu, et là je suis convaincue :)

    Sinon, je conseille vraiment le film "Howl" avec James Franco. Des images d'animation accompagnent la lecture (inspirée) du poème par l'acteur et c'est franchement très beau et très vivant :happy:
     
  5. Fouphy

    Fouphy
    Expand Collapse

    Je conseille vivement "Sur la route" de Jack Kerouac ! (et même tous ses autres en fait! )
    Il a vraiment changé quelque chose au fond de moi, et c'est le seul roman pour lequel je peux dire cela.
    Il faut néanmoins faire attention à ces genre d'auteurs, car il faut être vraiment dans une période où ce type de livre peut marcher : je l'avais commencé une première fois et pas vraiment accroché, et puis je l'ai recommencé un peu après et là boum! coup de foudre ! (il faut dire que j'étais dans un coin paumé au Maroc dépaysement total, et que j'étais dans le période charnière de "j'ai fini mes secondaires mais je ne suis encore inscrite nulle part, je n'ai pas de projet rien")
    Bref, ce livre est une véritable ode à la liberté, à la liberté totale, que ce soit dans l'espace, le temps, mais aussi dans les conventions sociales. Il va à l'opposé de nos conceptions occidentales qui sont de "méfie toi des gens" blablabla. C'est un livre ouvert et qui ouvre des possibilités.
    Après celui-là, j'ai dévoré d'autre Kerouac, et je ne m'en lasse jamais !
    <3
    Par contre, si je peux faire une petite remarque : il y a beaucoup de morceaux de musique qui sont cités, et je conseille vraiment vraiment vraiment beaucoup (!!!!) de faire une petite recherche et de les écouter en lisant
    :puppyeyes:
    Oui, je fais un peu fan inconditionnelle sur le coups, mais je ne vais pas vous mentir.
     :free:


    (en fait après réflexion, j'ai adoré les autres ouvrages de l'article aussi mais je ne vais pas réécrire une tartine dessus... )
    :unicorn:
     
    #5 Fouphy, 7 août 2014
    Dernière édition: 7 août 2014
  6. Freyga

    Freyga
    Expand Collapse
    DREAM ONNNNNNNN !

    La Beat Generation :gnih:
    Mon mouvement littéraire préféré. je voue un véritable culte a William Burroughs :worthy:<3<3
    et ou que j'aille j'emporte toujours avec moi Howl, Sur la route, Le festin Nu, Sucre de Pastèque de Brautigan et l’attrape Cœur de Salinger (ça fait que j'ai toujours un sac plein et un peu lourd).
    Ce sont mes bibles, je les connais par cœur mais ça fait rien je les lis et les relis encore et encore.
     
  7. joulic

    joulic
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Ah merci d'avoir mis des liens autres qu'Amazon!

    (bon par contre moi j'avais trouvé Sur la route, atrocement chiant, mais faudrait peut-être que je retente)
     
  8. Ginsberg

    Ginsberg
    Expand Collapse
    Happiness is inside !

    Cet article tombe à point ! Je suis tellemennnt passionnée par la Beat Generation, personnellement j'ai lu Sur la Route et le recueil de poèmes Howl, à la fois en anglais et en français.
    Sinon, j'hésite à lire Le festin nu parce qu'il est vraimennnt vraimennnnt bizarre, il me semble qu'il a été adapté en film, et d'après ce que je me souviens les images sont pour le moins étonnantes (euphémisme).

    Niveau bebop j'aime Slim Gaillard, notamment la chanson Hit that Jive Jack, qui apparait dans le film Sur la route (que j'ai vu et adoré, mention spéciale à Garrett Hedlund qui interprète vraiment bien le rôle de Neal Cassady) il me semble !

    J'envisage de lire les clochards célestes de Kerouac, et quelques oeuvres de Cassady, je pense qu'il a un style intéressant (du moins je l'espère, vu la manière dont Kerouac le décrit).

    Cette époque de la Beat Generation est l'époque durant laquelle j'aurais dû naître, pfff. J'aime tellement en parler, me documenter dessus, et encore je me restreins parce que sinon je pourrais en parler des heures entières ^^

    J'suis un peu déçue que les jeunes ne connaissent pas le mouvement Beat, mais bon j'imagine que ce n'est pas ce que l'on va enseigner à l'école, entre les paradis artificiels, le cul, l'alcool et la route, les caractéristiques de ce mouvement culturel ne doivent pas rentrer dans les critères de l'éducation nationale haha ^^

    Sinon j'suis mariée à Jack, Neal, Marylou et Allen à la fois. Même si ce dernier était gay, rien à faire, ils sont miens ! Niark ! :jv:

    Edit : J'me rends compte que mon post est complètement déconstruit, mon amour pour la Beat Generation me rend débile faut croire :eh:
     
    #8 Ginsberg, 8 août 2014
    Dernière édition: 8 août 2014
  9. Shield

    Shield
    Expand Collapse
    Guest

    Je pense pas que ça soit une question de censure de la part de l'Education Nationale :fleur:
    Je vais être prof d'anglais à la rentrée, et c'est tout à fait le genre de mouvement que j'envisage de présenter à mes élèves! Et a priori, rien ne m'interdira de le faire, du coup ça tombe bien.
    Non, à mon avis, c'est surtout qu'un certain nombre d'enseignants eux-mêmes ne sont pas hyper familiarisés aux auteurs de la beat generation. Et puis, il faut avouer que certains textes sont difficilement accessibles en termes de langue (j'ai beaucoup aimé on the road et "Howl", mais c'est pas évident à lire, pour des questions de rythme et la syntaxe souvent désaxée!), du coup c'est pas évident à inclure en classe, faut trouver des stratégies qui permettent de comprendre les textes malgré la difficulté de la langue.
     
  10. Pepitozcrokett

    Pepitozcrokett
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    J'ai découvert le Festin Nu il y a peu (oui honte à moi) et en effet j'y viens et j'y reviens sans arrêt... Par bribes, par chapitres... Je les écoute aussi en audio, tu dois connaître, lu par Burroughs himself. Une plongée dans un esprit éminemment sensible, écorché, habité, inspiré, celui d'un poète et d'un rebelle... Bref, le même choc que lorsque j'ai découvert Verlaine et Baudelaire adolescente (la comparaison s'arrête là). ça vaut le détour! et Howl idem
     
  11. Ginsberg

    Ginsberg
    Expand Collapse
    Happiness is inside !

    Personnellement j'ai lu sur la route en français, pour mieux appréhender l'oeuvre, même en français il faut tenir le bouquin quoi...
    Je pense que c'est une très bonne idée de proposer ça à tes futurs, élèves, j'ai commencé à lire Sur la route l'été de mes 15 ans, et je l'ai fini cette année (j'ai pris le temps pour le lire), à 16 ans. Et je suis tombée amoureuse de la culture beat ! J'ai beaucoup d'amis de mon âge qui sont tombés sous le charme comme moi, car c'est une ode à la jeunesse et à la liberté, et à cet âge là on court souvent après.
    C'est dithyrambique, puissant, spirituel, et je pense que les jeunes peuvent se sentir concernés par la rébellion de la jeunesse américaine des années 50, voire même s'identifier.
    Mais étant dans un lycée catholique je me demande vraiment si le directeur laisserait passer cela...
     
  12. MsOriginalDoll

    MsOriginalDoll
    Expand Collapse
    Originalement vôtre !

    Un sujet qui amène vraiment à cultiver notre esprit sur les anciennes générations et qui pourra peut-être nous permettre de construire la nôtre ou la future !
     
Chargement...