« Trop noire pour être française », un documentaire sur le racisme ordinaire en France

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Naya Ali, le 2 juillet 2015.

Statut:
Fermé aux futures réponses.
  1. Naya Ali

    Naya Ali
    Expand Collapse

  2. laureth sulfate

    laureth sulfate
    Expand Collapse
    ambivalente

    Merci @Naya Ali pour cet article
    Je suis en train de le regarder sur le site de Libération. Je me reconnais dans la vie de cette dame,(métisse élevée dans un milieu pas privilégié pour moi, mais blanc, et qui pensait donc être protégée du racisme) et c'est bien qu'elle ait fait une petite rétrospective sur les sketchs de Michel Leeb (j'en reviens pas qu'on pouvait parler des noirs comme ça à la télé dans les années 80), le discours de Sarkozy (ce mec a un culot pas croyable) (Rama Yade a du être BIEN mal à l'aise) et les propos de M.Guerlain qui avaient pas suscité beaucoup de réactions, et pourtant c'était en 2011 ! Les interventions de Pap N'Diaye, Achille Mbembe sont très pertinentes aussi :v:.
    Juste par curiosité, je suis allée voir les réactions sous l'article sur la page facebook de Libé .... les commentaires sont juste à gerber (d'ailleurs sur la page d'Arte c'est pareil.....Arte quoi ! Et même la y'a des commentaires qui viennent défendre la colonisation...affligeant)).
     
    #2 laureth sulfate, 2 juillet 2015
    Dernière édition: 3 juillet 2015
    The Dean, Oh, Lilou la licorne et 9 autres ont BigUpé ce message.
  3. laureth sulfate

    laureth sulfate
    Expand Collapse
    ambivalente

    @Xenophilius Lovegood oui il met mal à l'aise ce passage..

    Y'a un truc tout bête qui m'a fait tiqué c'est à la 24ème minute, elle est face à un homme blanc (le socio-démographe) qui lui dit qu'elle n'a pas beaucoup d'accent (je sais pas trop s'il disait ça sur le ton de l'humour), et elle lui répond "merci". Et j'ai pas trop compris pourquoi elle le remerciait parce que je sais pas, c'est pas une tare d'avoir un accent quoi :dunno:

    Sinon seul point négatif pour ma part : le doc est quand même trop court (même pas 1h). Certains aspects auraient pu être un peu plus approfondis
     
    #3 laureth sulfate, 2 juillet 2015
    Dernière édition: 2 juillet 2015
    Oh et Maia Chawwah ont BigUpé.
  4. laureth sulfate

    laureth sulfate
    Expand Collapse
    ambivalente

    @Xenophilius Lovegood
    Ah oui, certains blancs qui essaient de relativiser ta situation en t'expliquant que eux aussi sont discriminés parce qu'ils sont alsaciens ou autres et que à Paris ils se prennent des remarques par rapport à ça. Oui bien sur que ça existe, mais franchement c'est vraiment minime par rapport à ce qu'une personne noire (et non-blanche en général je dirais) va subir. Mais presque tout le temps ils le font inconsciemment. J'ai une petite anecdote : j'avais essayé d'aborder ce sujet dans ma famille blanche en leur expliquant qu'il m'arrivait de subir ce "racisme ordinaire". Et une de mes cousines (blanche, donc) m'a sorti tout naturellement "oui mais tu sais c'est pour tout le monde comme ça, les roux aussi sont discriminés et ils n'en font pas tout un plat". Que veux tu répondre à ça.... Je pense que tout simplement ils ne peuvent pas pleinement ressentir ce qu'on vit parce qu'ils ne sont pas à notre place, mais des documentaires comme celui-ci peuvent déjà les sensibiliser à la question. Même si malheureusement, je pense que cette problématique n'intéresse qu'une partie infime des français. Parce que beaucoup minimisent quand même la situation (parfois sans s'en rendre compte) et te sortent la carte de la "victimisation permanente" dès que tu oses parler des difficultés que peuvent connaitre les noirs dans ce pays.
    Je trouve que ce doc remet aussi en cause "l’efficacité" de l'intégration/assimilation. Et je trouve ça bien parce que j'entends beaucoup de gens dire "les noirs/africains n'ont qu'a s'intégrer à notre pays et ils seront considérés comme français", ben oui mais non c'est pas aussi simple que ça. Parce que la, même si dans ce cas-ci cette dame n'a pas eu besoin de "s'intégrer", ça montre quand même que, malgré le fait qu'on ait été élevé dans un milieu blanc (et privilégié de surcroît), qu'on parle français sans accent, qu'on ait fait des études prestigieuses ect, ça ne suffit pas pour être considéré comme français à part entière aux yeux de beaucoup de gens. Parce qu'on est noir et que, qu'on le veuille ou non, la couleur à une importance quand même. Elle-même le dit "on me demande toujours d'ou je viens" et c'est loin d'être anodin dans ce contexte.

    Je n'ai pas entendu parler du doc d'Amandine Gay, je vais me pencher dessus
     
    #4 laureth sulfate, 3 juillet 2015
    Dernière édition: 3 juillet 2015
    Demetria_, littlecassy, philatela et 21 autres ont BigUpé ce message.
  5. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Night Owl

    C'est absolument génial (sarcastiquement parlant) de se rendre compte à quel point la majorité des blancs intervenant dans le docu disent de la m***. Pas forcément tout le long de leurs interventions respectives, mais y'a quasi toujours un moment où ça dérape. Facepalm général tout le long du visionnage. :facepalm:
    Du coup j'ai bien aimé, on se prend une bonne claque dans la gueule et ça fait toujours du bien. :d
     
    Oh et Maia Chawwah ont BigUpé.
  6. keel

    keel
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Je suis pour la distillation régulière de ce genre de documentaire dans le PAF afin de faire réfléchir petit à petit les consciences! :top:
     
    Naya Ali, Oh, samya et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. laureth sulfate

    laureth sulfate
    Expand Collapse
    ambivalente

    C'est quand même dommage qu'il ne passe que vers 23h. A une heure de grande écoute ça aurait été mieux (surtout en semaine). Mais bon, je salue quand même Arte pour avoir pris ce genre d'initiative (décidément j'aime cette chaîne). C'est toujours mieux que rien on va dire XD

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #7 laureth sulfate, 3 juillet 2015
    Dernière édition: 3 juillet 2015
    Maia Chawwah, Thedreaming et Catatonic Sex Toy ont BigUpé ce message.
  8. laureth sulfate

    laureth sulfate
    Expand Collapse
    ambivalente

    @Xenophilius Lovegood merci :) (et BigUp pour la vidéo du lien "la pédagogie c'est fini !", elle a tout dit !)
     
    Xenophilius Lovegood a BigUpé ce message
  9. Agnès80

    Agnès80
    Expand Collapse

    J'en ai ras le bol de ce genre de reportage. En Afrique, le racisme anti blanc est omniprésent et normal. La plupart des pays africains restreignent ou interdisent la nationalité au personnes qui ne sont pas d'ethnie africaine, donc aux blancs, personne n'en parle.
    Et en France, quand vous vivez dans une cité où il y a un nombre croissant d'africains et de musulmans, vous avez intérêt à vous barrer si vous êtes blanc et surtout si vous êtes une femme.
    De tout cela personne ne parle.
     
  10. Janis Harvey

    Janis Harvey
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Bon alors là j'hésite entre éclater de rire devant tant de bêtises et de mensonges ou me terrer au fin fond de mon lit de désespoir... Franchement, si tu es un.e lectrice.teur de Madmoizelle, va voir les articles de Naya, va sur le forum veille permanente racisme et xénophobie, va lire des blogs ( par exemple: https://mrsroots.wordpress.com/, ou le site du collectif afro-féministe MWASI), lis Angela Davis... histoire de te renseigner un peu avant de balancer ce genre de propos (qui sont racistes ! ), Et un article (qui contient une vidéo géniale) qui explique que le racisme anti-blanc.. ça n'existe pas !
    https://negreinverti.wordpress.com/racisme-anti-blanc-ou-mon-cul-sur-la-commode/
    Enfin tu fais bien ce que tu veux, hein... sauf si tu propages des clichés racistes... ça va pas le faire.
     
    Uryuu, Lunafey, Daredevil. et 22 autres ont BigUpé ce message.
  11. Awdrey

    Awdrey
    Expand Collapse
    A girl who's fighting for equal rights with her makeup slaying at the same time

    Pour vous dire la vérité, j'avoue ne pas trop m'être reconnue dans ce reportage. Tout d'abord, je trouve que la réalisatrice racontait beaucoup sa vie et son histoire, alors que malheureusement, elle est opposée à celle de plusieurs victimes su racisme en France. Je pense que (même si elle l'a fait) que faire parler ses personnes d'une milieu moyen voire modeste aurait été plus enrichissant pour son reportage car ce sont ces personnes qui sont majoritairement isolées et discriminées ! Je ne comprend pas du tout pourquoi la réalisatrice s'est concentrée sur les élites bourgeoises qui adopteront des réponses très loin de la réalité de la population Française actuelle.
    Sinon le reportage était assez bien, j'ai bien aimé les intervenants, surtout celui qui a évoqué le profil dominant de "l'homme, blanc, hétérosexuel".
    Mais je trouve dommage que certains faits sont dénoncées sont pousser l'analyse au maximum, comme par-exemple l'intervention de cette femme politique en Russie, qui évoquait la vie des familles en banlieue comme dans des "Villages d'Afrique" :facepalm: . La réalisatrice aurait pu analyser ces paroles et faire comprendre comment les politiques ont pu arriver à dénoncer "l'Apartheid"" ( je mets ce mot entre guillemets car je n'aime pas trop l'utilisation de ce mot dans ce contexte)

    Je suis une jeune fille de la jeune génération (années 90), Française, de parents d'origine africaine, née en banlieue et j'avoue, comme plusieurs jeunes enfants d'immigrés, avoir une bonne vision de la France, sans se sentir à part, car nous sommes nés ici et nous nous sentons Français. Beaucoup de jeunes désirent entreprendre ici, les grandes institutions l'ont bien compris (ex Sciences Po et ses Conventions d'Education Prioritaires).

    Je pense que la confrontation au racisme (brut, par des paroles, qui est celui évoqué dans le reportage) est générationnelle. Les personnes des générations précédentes ont davantage connu le racisme que la nôtre, cela doit être pour cela que je ne me suis pas reconnue dans ce reportage.
    Ce reportage est très loin de la victimisation et je pense qu'il traite bien du quotidien d'une partie de la population.
     
    #11 Awdrey, 4 juillet 2015
    Dernière édition: 6 juillet 2015
    philatela, Oh, Pseudo-Original et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    @Agnès80 Tu dis que tu en a ras le bol de ce genre de reportage comme s'il y en avait beaucoup. J'aimerais que tu m'en cités d'autres diffusés à la télé. Vraiment, j'aimerais beaucoup. Pour le reste je rejoins @Janis Harvey et t'invites à te renseigner sur le racisme en France.

    @Awdrey J'aimerais etre d'accord avec toi mais je pense sincèrement que le racisme n'est pas moins subi aujourd'hui que pour la génération precedente. On le voit avec l'augmentation des voix du FN qui n'existait quasiment pas il y a 30 ans.
    Et je trouve ça interessant de voir le racisme dans les milieux bourgeois parce que je pense que ce documentaire à un but de pédagogie. Les noirs dans l'esprit des gens c'est le banlieusard pas éduqué qui vend du shit et ça justifie presque qu'ils subissent le racisme. "C'est pas parce qu'ils sont noirs, c'est parce que ce sont des délinquants." Dans ce cas précis, cette excuse ne marche pas.
     
    Daredevil., The Dean, Oh et 11 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...
Statut:
Fermé aux futures réponses.