Twilight : féminisme, adolescence et psychologie sociale

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 2 avril 2012.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Steve Zissou

    Steve Zissou
    Expand Collapse
    bien dans ses Vans

    Le côté "mormon" de Twilight m'a toujours frappé, mais j'avoue que j'ai pas lu les livres et regardé les films pour le message que ça transmettait. Je veux juste voir un beau mec, une nana mignonne et une histoire cul-cul à souhait pour me reposer les neurones.
    Cela dit, je comprends que vu l'ampleur du phénomène, cela mérite d'être analysé d'autant que bcp de fan sont des ados et donc prennent exemple sur ce qu'elles/ils voient (logique quoi).

    Voila, pour d'autres analyses de précision, appelez moi ;)
     
  3. Mandorle

    Mandorle
    Expand Collapse
    In the afterglow of the rapture

    Comme dit plus haut, je ne vois pas trop ce que Bella a à voir avec le Girl Power, même défini comme mise en avant sexualisée du corps des filles : après tout, dans les livres (pas vu les films), c'est Edward et son torse marmoréen finement musclé à paillettes qui sont présentés comme des objets de désirs. Pas pour dire que c'est particulièrement révolutionnaire et féminste, mais je ne pense pas que Bella soit sexualisée dans ce sens là... ?

    D'ailleurs, j'ai vraiment été frappée à la lecture de voir à quel point Bella était un non-personnage. On est dans sa tête pendant des centaines de pages, mais personnellement je n'ai strictement rien retenu de sa personnalité, à part qu'elle aime Edward. D'ailleurs, j'avais souvent l'impression qu'elle ne faisait pas grand chose d'elle même et qu'elle se laissait porter par les événement. C'est cette absence complète d'individualité de l'héroïne qui m'a le plus frappée et semblé anti féministe, en fait (bon, ça et Edward le stalkeur qui contrôle tout de sa vie) : j'ai vraiment été mise très mal à l'aise par le fait qu'elle ne semblait absolument pas contrôler sa propre histoire.

    Ceci étant, je me sens pleine d'indulgence envers les adolescentes qui kiffent Twilight : j'aurais probablement adoré à 14 ans, et je pense qu'avec l'âge on peut acquérir une distance critique. Après les adultes qui regardent/lisent sans aucun recul j'ai déjà plus de mal
     
  4. VII

    VII
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Justement! Il fallait préciser (enfin je pense que c'est utile à l'analyse) que l'auteur est mormone :) (=patriarcat, anti IVG etc)
    D'ailleurs en lisant les bouquins ça m'avait frappée et du coup j'avais fait des recherches, moi ce que je trouve fun c'est de mettre l'auteur (mormone) et "l'oeuvre" en parallèle, ce qui me semble intéressant c'est la fonction de ces monstres au travers de la religion (on est tous attirés par le mal, le mal avec mariage devient le bien etc)
     
  5. Fizzgig

    Fizzgig
    Expand Collapse
    Je statute donc je suis.

    HAAAAAN Lestaaaaaat

    Dans la même veine j?étais fan de La Solitude Du Buveur de Sang (je sais, quel titre magnifaiiique) qui parle aussi d?adolescence, de mort et de sexualité mais hyper mieux et en un seul petit tome.
    L?héroïne est anorexique, sa mère se meurt d?un cancer à l?hôpital, son père est paumé, le vampire de service ne scintille pas et vit plutôt comme un punk clodo que comme un fifils à papa dans une villa vitrée.

    (Surtout ne pas se fier a la couverture francaise qui est ridicule et racoleuse) (a mon gout)
     
  6. Gilmorified

    Gilmorified
    Expand Collapse
    Unbowed Unbent Unbroken

    Il y a pas déjà eu un article sur twilight il y a ~un an de ca? (ou est ce que c'est le même?) Enfin bon dans tous les cas, et même si je rêve, il est temps de passer a autre chose et de laisser cette immondice mormone pourrir dans l'oubli~

    The Hunger Games viens de sortir, pourquoi ne pas faire un article dessus? (Enfin si c'est pour dire que c'est une copie de Battle Royal passez votre chemin. Je n'en avait quasi jamais entendu parlé avant de le voir hier mais je comparerai ca plutot aux jeux du cirque et à la mythologie greco-romaine...) Bref. Là il y a du ""Girl power"" (si encore cet expression a un sens) et c'est dans la directe lignée des romans pour ados retransmis sur grand écran..

    Ou tiens, sur le féminisme bafoué de Game of thrones :d
     
  7. sixteen

    sixteen
    Expand Collapse

    (je veux pas créer de polémique, mais le sexe est pas forcément sale dans la religion. Après je suis pas une spécialiste, donc bon.... ;) )

    Sinon, personnellement, j'ai lu les livres il y a deux-trois ans je crois (au début de l'engouement quoi). Je les ai dévorés, et j'ai pas vraiment fait gaffe aux messages que l'auteur fait passer dedans (mais ça, c'est valable pour la plupart des livres en fait, je remarque pas souvent le message sous-jacent). Mais c'est vrai qu'en y repensant, on retrouve pas mal la dimension "mormon" au fil des pages... Après, danger ou pas, je n'ai pas trop la connaissance pour me prononcer.

    En tout cas, article intéressant !!
     
  8. lunalovegood

    lunalovegood
    Expand Collapse

    De toute façon ça a toujours été vrai que l'écrivain y met de son expérience ou de sa foi dans un bouquin (la série le monde de Narnia par exemple)
    Et pour ma part ça me choque un peu, car j'ai un peu peur que certaines adolescentes influençables en mal d'amour ou de repère prenne les livres au 1er degré.
    Mais ça ne m'a pas empêcher de regarder les films et de les apprécier même si Kristen Stewart fait la gueule pendant tout le film ^^
     
  9. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    Ben j'suis toujours amoureuse de Lestat moi :shifty:

    (je donnerais pas mon avis parce que je suis une vieille conne qui va voir Twilight au cinéma pour me moquer)
     
  10. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    @Khamsin
    J'avoue d'emblée, je n'ai pas lu Twilight et je n'ai pas vu les films non plus.

    Mais je ne peux pas m'empêcher de réagir à ce passage de ton post en particulier :

    Ca n'est pas parce qu'il n'est pas ouvertement question de religion que cette dernière n'a aucune influence...Toute oeuvre peut être abordée selon divers degrés de lecture, les auteurs font des choix qui peuvent être analysés à la lumière de leur histoire personnelle, de leur engagement politique ou religieux, d'une certaine philosophie de vie, du message qu'ils veulent délivrer, etc.

    Certains contes de fées ont des sens qu'on ne perçoit pas forcèment au premier abord. Dans la Belle au Bois Dormant, le psychanalyste Bettelheim voit une mise en garde contre la perte prématurée de la virginité par exemple. La princesse de 16 ans se pique le doigt sur un rouet (forme phallique) et perd une goutte de sang (déchirement de l'hymen).

    Pour revenir à Twilight, tirée par les cheveux ou pas, je trouve que l'analyse mérite d'être menée, d'autant plus que ces livres remportent beaucoup de succès. Les ado ne ressortiront sans doute pas de cette lecture avec les mots "abstinence" et "gloire au patriarcat" dans la bouche, mais je pense qu'elles peuvent y puiser une sorte de ligne de conduite qui les guidera dans leurs rapports au sexe, au corps et aux hommes. Si pour ces filles Bella incarne un idéal de féminité, il est très probable qu'elles s'en inspireront de manière plus ou moins distanciée, de la même façon que d'autres générations de filles ont été formatées entre autres, par les Disney et ont calqué leur vision de la séduction et du couple dessus (homme conquèrant et protecteur, femme passive).
     
  11. SallyVonHolle

    SallyVonHolle
    Expand Collapse
    Psychedelic Mind

    C'est plus ou moins une technique littéraire pour que le lectorat le plus large s'identifie justement à ce personnage sympathique mais insipide. On projette ce qu'on veut sur cette surface lisse. C'est d'ailleurs pour ça que ça marche autant !
    Moi ça me fait penser à "Invasion of Body Snatchers" hahahaha, du coup c'est un peu flippant quand même !
     
  12. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    D'où l'intérêt de ce type d'analyse! C'est bien en ayant une lecture premier degrè qu'on risque de tomber dans les "pièges", pour reprendre le terme utilisé dans l'article. On prend l'histoire comme elle vient, on gobe les valeurs et principes qu'elle véhicule sans chercher à lire entre les lignes, et c'est comme ça qu'on y puise la ligne de conduite que j'évoquais plus haut...

    Quand on n'a pas l'expérience ou les armes culturelles/intellectuelles suffisantes pour prendre du recul, c'est important d'accèder à d'autres point de vue, plus objectifs et éclairés...
     
Chargement...