« T’y arriveras jamais… Je dis ça pour toi. »

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 6 décembre 2016.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    lunimya, MésangeBleue, TheEvilMarmotte et 3 autres ont BigUpé ce message.
  2. Volatile

    Volatile
    Expand Collapse
    J'aime le goût des timbres

    Bravo pour cet article !!
    Il tombe vraiment à pic, et je me retrouve beaucoup dedans ...
    Mon mec me dit sans arrêt "mais tu es tellement dure avec toi-même !!" et moi je pense "non justement je suis trop laxiste je me laisse ouin ouin" ... alors que bon, en vrai, je pourrai me traiter avec plus de bienveillance, me parler comme je parle à ma meilleure amie. Et c'est complètement vrai, ça me paralyse et ça m'empêche d'avancer et de faire ce à quoi j'aspire. Enfin, j'en ai de plus en plus conscience et j'y travaille, donc on est sur la bonne voie ! :)
    Et ce genre d'article me rassure, me motive, c'est thérapeutique, merci. :fleur:
    Je pense que je vais écouter le TED talk dès que j'ai le temps !
    Mille big up et soyez gentils avec vous-même !
     
    lafillelabas, Mlle C., soph63 et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    Oooh bravo pour cet article ! Le retournement à la fin ça m'a fait tomber sur les fesses :halp:. Cela ne fait pas très longtemps que je pratique la pensée positive et la visualisation, purée ça change la vie, même si j'ai des gros moments de doutes.
     
    #3 Biscottine, 6 décembre 2016
    Dernière édition: 8 décembre 2016
    GabyMoose, Mlle C., Black Phillip et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Chambray

    Chambray
    Expand Collapse
    Sometimes being inside my own head is so exhausting it makes me want to cry.

    Guy Winch <3 <3 <3

    Son TED talk est un de mes préférés.

    Merci pour cet article, les critiques méchantes et pas constructives, c'est juste un moyen de se défouler sur quelqu'un de plus vulnérable que soi, donc un procédé absolument méprisable. Elles ne sont JAMAIS utiles.
     
    Shurto, Mlle C., Manea et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Ptitepousse

    Ptitepousse
    Expand Collapse
    J'aimerai débrancher mon cerveau de temps en temps et le laisser se reposer tandis que j'irai manger des gauffres au sucre

    Au début de l'article, j'étais en train de me dire "mais c'est pas possible, ils sont vraiment horribles tes collègues/tes potes/ta famille @Clemence Bodoc , faut pas les laisser te parler comme ça !" puis après la chute, je me suis reconnue dans le fait de se déprécier constamment et de manière beaucoup plus dûre que ce qu'on dirait à nos amis ou à nos proches dans les mêmes situations, ce qui n'a vraiment pas de sens au fond :dunno: j'ai d'ailleurs eu une grosse prise de conscience là-dessus il y a peu de temps et j'essaie d'évoluer doucement là-dessus mais le chemin est encore long ... :erf:
     
    Biscottine, Fire_Kay, Mlle C. et 5 autres ont BigUpé ce message.
  6. clairebelgato

    clairebelgato
    Expand Collapse
    "Where there's tears, there's hope."

    Un super article feel-good ! C'est déjà très dur de faire taire cette petite voix mesquine dans la tête… alors si l'entourage (que ce soit professionnel ou personel) s'y met aussi, il y a vraiment de quoi donner des claques ! Surtout le "je dis ça, c'est pour toi !" Sous couvert d'aider la personne, on la fragilise encore plus ! Et le pire c'est que ce n'est pas forcément volontaire !
     
    MésangeBleue, Mlle C., Manea et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. Mullipa

    Mullipa
    Expand Collapse
    Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient

    Moi c'est mon père, quand je lui dis que je suis pas bien dans mon travail, qu'au moins une fois par semaine j'ai une telle bouffée d'angoisse que j'ai juste envie de me barrer en courant, qu'il me dit "mais attends, qu'est-ce que tu crois, c'est la vie de tout le monde ça ! Moi c'est tous les jours !". Je trouve ça inquiétant et pas constructif (même si c'est rare de sa part), et ça m'angoisse pour la suite...
     
    Morgalys, Shurto, MarionDphotography et 13 autres ont BigUpé ce message.
  8. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    @Mullipa : Et ben, il est motivant ton père ! :lalala:
    Je ne comprends pas ces personnes qui disent ce genre de choses. Qu'on se sente mal par rapport à son travail, ses études, etc ... je le comprends mais qu'on accepte de se sentir mal parce que c'est la vie, c'est comme ça, je ne comprends pas. C'est bien la preuve qu'il y a un gros problème dans notre société vis à vis du travail. Non, se sentir mal au travail pendant 40 ans n'est pas normal, être angoissé tout les jours n'est pas normal et heureusement ce n'est pas le cas de tout le monde.
     
    Morgalys, ChansonMuette, Burial et 11 autres ont BigUpé ce message.
  9. Lysette

    Lysette
    Expand Collapse
    never give up, never give in

    Une fois je me suis enfoncée toute seule après une rupture en etant vraiment négative et en pensant que c'était normal qu'on me quitte, j'ai fini par aller voir une psy, qui a mis le doigt sur ce problème, et ça va vachement mieux depuis niveau compassion pour moi même, même si ma première tendance c'est toujours plutot vers l'auto-critique et que ça me prend un effort d'éviter ça.

    Mais bon le monde est bien assez dur et plein de jugements négatifs, si on s'y met aussi avec soi-même, on s'en sort plus.
     
    Mlle C., Manea, Ptitepousse et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. ben quoi ?

    ben quoi ?
    Expand Collapse


    Oui mais, c'est pas parce que ton père et que tout le monde le vit, que t'es obligée de l'accepter et de le vivre aussi... Si ça ne te convient pas et que tu en souffres alors tu as le droit de vivre autrement et de trouver un job dans lequel t'épanouir !
    Allez, courage ! Tu peux le faire !
     
    Shurto, Mlle C., Ptitepousse et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. Bleu pastel

    Bleu pastel
    Expand Collapse

    Ca fait flipper. Je me suis vraiment reconnue la dedans. Dès mes 3 ans j'ai reçu des critiques violentes et méchantes de mes camarades et il y avait deux profs de primaire aussi. Du genre "tu pues, on dirait que t'as grandi dans une poubelle", ta robe elle est moche d'abord comme toi", "tais toi ! Personne veut entendre ce que t'as a dire parce que tout le monde s'en fout" ou "pffffff, mais nan c'est pas la bonne réponse réfléchi un peu !", "arrêtes de pleurnicher espèce de sale gamine et va au coin !". Aaaaaaah, la douceur de l'enfance fraicheur citron un vrai plaisir :unicorn:
    Bon, ensuite ca s'est arrêté. Mais je me suis toujours auto critiqué super violemment (tout ce que je dis est vrai, c'est au cas où certaines me croiraient pas) "putain, mais arrêtes de t'exprimer, tu fais chier tout le monde a donner ton avis là !", "arrêtes de faire la gueule t'as l'air conne (comme d'habitude d'ailleurs mais tu es trop stupide pour comprendre bien sûr) ... nan finalement arrêtes de sourire, tu ressembles a une debile mentale, tu fais vraiment pitié ma pauvre !", "dis, t'es au courant que tu vaut pas un sou j'espère ? Nan parce que t'as vraiment cru qu'il s'intéresserait a toi ? Mais sois réaliste un peu sale pute, t'es pas intéressante, t'as une voix insupportable, t'as pas d'humour et t'es moche.", ""quoi ? Tu oses demander de l'aide ? Mais t'as quel age ?", "tout le monde a eu plus de 14 et toi seulement 8 ? Quelle conclusion peut tu en tirer ? Que tu es une merde ? BRAVO, tu as trouvé ! Tu as beau être conne, tu sais être réaliste c'est bien !"
    je pourrais continuer pendant des heures tellement je suis inspirée. Mais, je crois qu'y aurais pas la place.

    EDIT : C'est marrant, depuis que j'ai posté ce message, je m'auto-critique (quoique à ce niveau là, c'était plutôt de l'auto-clash) presque plus ... mmmh, tout cela mérite réflexion :hesite:
     
    #11 Bleu pastel, 6 décembre 2016
    Dernière édition: 5 mars 2017
    Shurto, ChansonMuette, Victoria Grace et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. soph63

    soph63
    Expand Collapse
    Draco dormiens nunquam titillandus

    Même si j'ai pas beaucoup d'exemples sous le coude, je me souviens du jour où des auteurs de mon harcèlement scolaire m'ont doctement expliqué que c'était de ma faute parce que je m'habillais comme un sac et parce que j'étais "bizarre"... Quand j'y repense, je me dis qu'il y a des claques qui se perdent.
     
    Shurto, ChansonMuette, TheEvilMarmotte et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...