Typologie des soirées pourries

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lise F., le 9 janvier 2014.

  1. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Typologie des soirées pourries.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis
     
  2. magjie

    magjie
    Expand Collapse

    Oh oui la soirée ou personne n'est bourrée sauf toi. J'ai fait ça.

    Un bon petit apéro à mon appart'. Pendant l'aprem je fais un punch exotique (je le goute de temps en temps pour bien doser). Puis je prépare les toast. Un pote vient du coup je lui propose un petit verre (j'en prend un aussi).
    Les premiers invités arrivent on prend un verre en attendant les autres. Tout le monde est là et c'est parti on trinque, je fais le service, je bois, mais je ne mange pas, trop occupée à discuter, à faire passer les plateaux et à boire.

    Bam 22h et des poussières j'étais pompette.
     
    #2 magjie, 9 janvier 2014
    Dernière édition: 9 janvier 2014
  3. BLS19

    BLS19
    Expand Collapse

    Ah la bonne vieille soirée où personne n'est bourré sauf toi (et qu'en plus c'est la soirée de ta meilleure pote qui t'avait prévenue qu'elle ne voulait voir personne bourré). Coucou qui c'est qui se tape la honte :hello:

    Je ne sais pas quel est le meilleur moment: celui où ton pote est à moitié obligé de te porter pour que t'ailles vider le pack de 6 que t'as dans l'estomac ou celui où ton père vient te chercher en moto et que t'en es toujours à 10 sur l'échelle du bourrage. Ou encore le lendemain au réveil... :sick2:
     
  4. CassandraHyde

    CassandraHyde
    Expand Collapse
    Amoureuse de l'idée d'aimer.

    Être la seule ivre à une soirée, j'ai donné...  Fête d'anniversaire de mon copain et plusieurs de ses exs qui s'invitent... Je me sens mal à l'aise, je bois en hochant sagement la tête et brusquement, je suis ivre, le sentiment de super pouvoir et moi qui rigole.
    Là, il y a deux visions de cette soirée, la mienne:
    Je suis spirituelle, j'ai chaud, je suis charmante, tout le monde me soutint, une ex de mon copain m'embrasse ( alors qu'elle est sobre) je m'insurge et hurle au scandale, je bois un dernier verre et je sombre avant de me réveiller au lit...

    La vision des autres:
    Je hochais la tête violemment en riant fort, je suis vulgaire, je monopolise la conversation pour dire à quel point moi je ne laisserais pas mes exs entrer chez moi, je clame avoir chaud et je commence à enlever ma robe moulante et abandonne montrant ma culotte petit poney, je ne cesse de me resservir, ultime verre de rhum, je me lève en renversant à moitié la table et je commence à vomir, mon copain nettoie, me met en pyjama et m'emmène me coucher...

    Qui a dit qu'il n'y avait qu'une version dans une histoire? N'empeche, je préfère ma vision ah ah.
     
  5. Kaindaty

    Kaindaty
    Expand Collapse
    On the road again !

    Que du vrai, et si t'as vraiment de la chance il peux t'arriver de faire un combo d'au moins deux de ces raisons !
     
  6. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    Holàlà, la soirée où tu es la seule bourrée, ça m'arrive tellement :yawn: Surtout avant d'aller aux soirées avec des gens qui aiment vraiment pas l'alcool, alors j'me fais un p'tit (gros :lunette:) before avec des amis et quand j'arrive, on me regarde pas mal de traviole. :yawn: (Bon en même temps, si on était sur VDM, j'écoperais de pas mal de "Tu l'as bien mérité" :rire:)
    Par contre, les soirées où je suis la seule fille, ça s'est toujours incroyablement bien passé de mon côté. On va dire que j'suis pas très "fille" (attention terrain glissant je le sais bien, mais on va dire que mes centres d'intérêts/mon type d'humour/ma façon de faire la fête se rapprochent plus de ceux de mes amis garçons que de mes amies filles, c'est pas du tout une généralisation, c'est juste comme ça dans mon entourage) et du coup j'me fonds assez bien dans la soirée. Mais même en général dans mon groupe d'amis, on fait pas trop attention au sexe de la personne en face, on est tous juste "amis", pas d’ambiguïté.
    Par contre, à l'inverse, les soirées où l'un de mes amis était le seul mec avec pleins de filles qu'il ne connaissait pas étaient juste mémorables :yawn: Il savait pas quoi dire, ni où se mettre, si il pouvait faire telle blague ou telle blague... Fort amusant. :lunette:
    Mais les pires soirées pour moi, ça reste celles où on est le seul pas bourré. Parce qu'encore les soirées où j'étais la seule bourrée, bha au pire je m'en fichais comme j'étais bourrée (no shit Sherlock), alors que quand on est pas bourré, le temps est tellement long. Et des fois, ça veut juste pas, je peux boire autant que je veux, j'arrive pas à être dans cet état. C'est p'tête du aux énormes kebabs qu'on s'enfile avant les soirées, l'enquête reste ouverte. :cretin:
     
  7. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    Moi c'est plutôt l'inverse: tout le monde est bourré sauf moi (je ne bois pas). C'est vrai que très vite on passe pour la rabat-joie, celle qui ne sait pas "profiter de la vie" et qui est donc laissée à part. Ambiance.
     
  8. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    La soirée qui est censée commencer à 21h chez moi.
    Une seule personne arrive à l'heure, bien sûr c'est celle avec qui j'ai le moins de sujets de discussion. Les autres débarquent à 23h et repartent à minuit parce que "il se fait tard n'est-ce pas :lunette:". Une des soirées les plus difficiles de ma vie. Qui explique pourquoi je détestais organiser des trucs chez moi (alors que mon appart il était trop bien :gonk:).

    Pourquoi y'a des gens comme moi qui réussissent jamais à faire des chouettes soirées ? :gonk: Pourtant je prévois toujours trois tonnes de trucs et tout... :sad:
     
  9. Apaloosa

    Apaloosa
    Expand Collapse

    DU RHUM. DANS. LA. CHICHA. :oo:

    J'arrive pas à savoir si c'est diabolique ou juste génial. En tout cas de nouvelles perspectives s'ouvrent à moi ^^
     
  10. Veganistorm

    Veganistorm
    Expand Collapse

    J'ai l'impression de retourner dix jours en arrière en lisant l'article...
    Soirée chez un copain de mon homme, 5 garçons, 1 fille, mon copain et moi dont un garçon et la fille que je ne peux pas saquer.
    Tous bourrés sauf mon chéri et moi, normal.
    La pièce remplie d'une épaisse fumée (arrrg, pas de chance d'être asthmatique) et l’apothéose, repas servi à 2h du matin.

    Je crois que je m'en souviendrai longtemps de ce nouvel an ! :top:
     
  11. Destiel Mok´

    Destiel Mok´
    Expand Collapse
    Les autres y disent comme ça qu’elle est trop belle pour moi...

    Ou des fois la soiree ou t'es la seule meuf et ou aucun gars te calcule.
     
  12. Zumba38

    Zumba38
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Ado, j'allais souvent à des soirées où j'étais la seule à ne pas boire. Le but étant de vomir le plus rapidement possible après avoir mélangé tous les alcools, je n'étais pas du tout dans le délire et je me sentais bien seule au milieu de ces éclaboussures de gerbe et de ces cadavres de bouteilles. Au bout d'un moment, j'ai quand même laissé tomber ...

    Aujourd'hui, je ne rencontre plus ce problème mais je n'ai pas été à l'abri de tomber dans des soirées où des copines un peu caractérielles règlent leurs comptes à leur copain devant tout le monde. C'est franchement gênant. Sans oublier les soirées où tu tombes sur quelqu'un qui ne peut plus de saquer sans que les autres et toi-même ne sachent pourquoi et qui t'envoie en pleine face des réflexions gratuites et désagréables.
     
Chargement...