Typologie des sources de stress des examens, et comment y remédier

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 4 juin 2015.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Pitachok

    Pitachok
    Expand Collapse
    INFP donc... bien bien... je vais méditer là dessus. et changer de boulot bordel!

    hehe... sinon,moi aussi je suis en plein examen (bonjour la reprise des études à plus de 30 ans... je n'aime toujours pas ça. Apprendre oui mais étudier?? beurk) et donc mon truc à moi, c'est le complexe de fleurs de bach pour les examens. Pour la difficulté de concentration, l'impression d'etre bête et de jamais pouvoir y arriver, le trou noir et la panique,.. Bref, personnellement ça m'aide beaucoup à rester focus. Même si là, je sature... vivement les vacances!!!

    http://www.clairenature.com/s/20393_105683_fleur-de-bach-examens-biofloral-spray-bio#prd-onglets
     
  3. LunaaaD

    LunaaaD
    Expand Collapse

    Mon petit conseil de moi, c'est de voir ses amis de classe la veille au soir.
    Au lycée j'étais à l'internat, et pour le bac ils avaient ouverts les dortoirs le dimanche soir pour ceux qui le voulaient. Du coup j'ai retrouvé mes partenaires de chambrée et on a pu décompresser un peu ensemble, partager nos angoisses... Et ça nous a fait un bien fou!
    (mais c'était trop triste à la fin du bac quand on a dit au revoir notre chambre :crying: - nostalgiiiiie-)
     
  4. Williie

    Williie
    Expand Collapse
    Made in Ireland, the country of Clover and sheep <3

    Sinon y a les parents aussi ='D
    Enfin perso j'ai eu de la chance avec les miens mais j'ai remarqué chez un certain nombre de mes amis que l'une de leur principale cause de stress aux exams, c'était leurs parents et la pression qu'ils mettaient sur leurs épaules !! Et la plupart ce serait bien passé de cette dose de stress supplémentaire ^^"
     
  5. mymoona

    mymoona
    Expand Collapse
    Alive !

    L'atmosphère dans lequel on étudie joue clairement, c'est sûr ! J'ai toujours beaucoup de soutien et d'aide de la part de mes parents et sentir qu'on croit en moi et qu'on m'encourage me supporte énormément. Je suis actuellement dans le supérieur et je vis seule mais leurs parle très souvent à distance. J'ai vécu deux sessions d'examens hyper éprouvantes ... je vois enfin le bout mais ça a été beaucoup de stress. Déjà, je suis une personne stressée de nature mais là c'est diffus, continu, fatigant. Je suis habituée à vivre avec et donc les meilleurs remèdes pour moi sont : me sentir bien préparée, et donc avoir déjà de bonnes bases et toutes mes fiches de prêtes avant les révisions, puis ensuite travailler comme une folle haha. Apprendre à relativiser aussi, car j'ai tendance à vivre une note foirée comme un immense échec. Je me dis qu'on ne peut pas être excellent partout et qu'il y a des drames bien plus graves dans la vie. Ensuite, parler avec ses amis, s'entraider, partager ses craintes, se dire où on en est. En gros, ne pas se sentir seule dans ce combat acharné ! Puis le jour J vérifier qu'on a bien tout, souffler un bon coup et ne pas relire mes cours juste avant l'examen, ça ne sert plus à rien.
     
  6. Amedeo

    Amedeo
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je passe l'oral d'agrégation mardi et mercredi. Je n'arrive plus à réviser, comme si mon cerveau était devenu un estomac trop plein, et je n'arrive pas à m'arrêter, je devrais être sur Proust, j'y arrive plus. Je sais plus si je dois continuer à réviser et mourir de surmenage, ou arrêter et mourir de culpabilité. J'ai essayé toutes les méthodes: avec musique, sans musique, sur une table, sur mon lit, en mangeant, en pyjama, après avoir bu, à 7 heures, à 16 heures, 4 heures. Tout à l'heure, j'ai fait une pause après avoir bouclé Molière, je me suis endormie et mon rêve avait exactement les mêmes saveurs qu'une digestion après une énorme raclette. Et je n'arrive plus à rien. J'ai l'impression que je ne sais plus rien du tout, que je n'ai jamais lu un livre de ma vie, que je n'ai jamais lu le moindre cours. Et pire que ça, je n'ai toujours pas touché à ma grammaire.
    Moi, stressée? NON.
     
Chargement...