Un arrêté « anti-burkini » suspendu par le Conseil d’État : vers la fin d’une indigne polémique ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 20 août 2016.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    #1 Mymy, 20 août 2016
    Dernière édition: 26 août 2016
    Nanouchoou, Tante Clara, Roanne et 20 autres ont BigUpé ce message.
  2. Farane

    Farane
    Expand Collapse
    Geek inside

    Un milliard de Big up pour cet article Woop woop
     
    Tante Clara, Nanouchoou, BRAISE et 19 autres ont BigUpé ce message.
  3. Lady Stardust

    Lady Stardust
    Expand Collapse
    Ah wham bam thank you ma'am!

    Rassurant (non) de voir que que ces maires ne sont pas au courant que "les vêtements religieux ostentatoires" dans l'espace public n'enfreignent PAS le principe de laïcité: de même que le voile (puisque c'est de ça dont on parle) est autorisé dans l'espace public (rue, etc), sa version baignade est donc autorisé sur les plages (publiques).

    Je trouve ça de plus en plus désespérant de voir ces politiques chouiner en brandissant LA LAÏCITAY alors qu'ils ne savent pas (ou feignent de ne pas savoir) (ou sont juste complètement cons) à quoi la laïcité correspond en France :facepalm:

    Je reposte ici un débat intéressant sur le sujet (qui précise les choses au niveau de la loi, loin des stupidités débitées au km qu'on peut entendre de la part de gens qui ont de hautes fonctions :rolleyes:) tiré de l'émission 28 minutes d'ARTE:
     
    #3 Lady Stardust, 20 août 2016
    Dernière édition: 20 août 2016
    Tante Clara, Charlot'te aux fraises, Vespah et 64 autres ont BigUpé ce message.
  4. Castette

    Castette
    Expand Collapse
    Don't you know, they're talkin' about a revolution

    Mymy 2017. Je ne vois rien d'autre ! :supermad:
    Cet article est génial !

    Le principe qui est derrière le voile me dérange, évidemment (le principe de pudeur (edit : pas la pudeur personnelle, mais celle qui est dictée différemment entre les hommes et les femmes, car on demande moins aux hommes de cacher leur corps), de sexualisation du corps de la femme) MAIS c'est aux femmes musulmanes de s'en affranchir. C'est pas aux hommes blancs (edit : les maires des communes ayant interdit le burkini, Valls et tous ceux qui cautionnent ces interdits... Qui ne sont absolument pas concernés) de ce pays de leur dicter quelles oppressions elles doivent combattre. C'est pas même à moi de le leur dire. C'est hyper hypocrite de pointer du doigts les "vilaines oppressions de ces barbares de musulmans" (parce que c'est quand même ça leur pensée nauséabonde : derrière ce pseudo combat pour la liberté, ce n'est en fait que du racisme) alors qu'il y a tellement à redire des oppressions de la société patriarcale blanche et catho qu'ils représentent...
    Qu'ils s'inquiètent plutôt de leurs magouilles et de leur légitimité à être au pouvoir ! (ou bien des oppressions sexistes en politique ou dans toute la société française, s'ils tiennent tant que ça aux droits des femmes :yawn: )
    De plus ce traitement autoritaire me semble renforcer le communautarisme d'un côté, et de l'autre les stigmatisations et la haine de l'autre. Quel est le but ? Faire du voile/burkini un symbole de liberté, d'affranchissement de l'autorité étatique ? Wouaaah. Le monde à l'envers. :rolleyes:
    AH ! Mais non attendez : diviser pour mieux régner. Bah oui. Les bonnes polémiques racistes ça occupe pendant qu'on passe des trucs comme la loi travail ! Et puis en prévision de 2017 ça évite de poser les vraies questions. :mur:
     
    #4 Castette, 20 août 2016
    Dernière édition: 20 août 2016
    Candice452, Tante Clara, Mowgli- et 45 autres ont BigUpé ce message.
  5. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Attention aux raccourcis, on peut être un homme blanc et musulman, et être une femme racisée non-musulmane ; j'ai l'impression que tu opposes « musulmanes » à « blancs » dans ta phrase ! Cela dit, ce n'est pas aux hommes de décider pour les femmes comment lutter contre le sexisme : là-dessus on est entièrement d'accord :fleur:
     
    Tante Clara, Belphegor82, littlecassy et 26 autres ont BigUpé ce message.
  6. Elliana

    Elliana
    Expand Collapse

    Je ne veux surtout pas jouer les trolls vu que je suis absolument d'accord avec tout l'article mais étant juriste je trouve que ces arrêtés se tiennent sur le fondement de trouble à l'ordre public...

    En effet, même si c'est regrettable, le risque est avéré de troubles a l'ordre public du fait de la connotation religieuse de la tenue.

    Je veux dire leur pouvoir de police (aux maires) c'est éviter les attroupements ou les affrontements or à moins d'être un bisounours il y a une grande tension avec l'Islam à cause des derniers événements et plus encore dans le sud est qui est, rappelons le, tres raciste avec deja de grosses tensions communautaires antérieures aux attentats...

    Je ne justifie pas mais je comprends, je ne suis pas sure qu'en ayant perdu un proche dans les attentats ou en ayant déjà été en situation d'affrontement avec des gens pour cause de motifs religieux je serais toujours empreinte de mes idées humanistes... J'ai vu beaucoup trop de proches devenir anti-islam pour toutes sortes d'expériences personnelles pour me permettre de juger (notamment en déménageant dans le sud est)

    Ps : Apres meme si je soutiens cet article je me suis surtout rendue compte que les gens en ont marre, marre d'entendre toujours parler des mêmes choses, de la même religion et ils ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent pas vivre leur religion de manière moins visible et moins "revendicative" (pour la visibilité repportez vous non à Chevenement mais au discours de l'imam de Bordeaux qui de manière très juste expliqué que l'Islam étant à la fois une religion mais aussi un ensemble de règles réglant la vie civile, ce n'est qu'en l'adaptant qu'il pourra y avoir de l'harmonie avec la République (un peu comme la religion catholique a du s'adapter et meme la religion juive (il est très rare de voir des kippa ou des prêtres en soutane or des lieux de cultes par exemple))
     
    Yaloia, Candice452, Charlot'te aux fraises et 30 autres ont BigUpé ce message.
  7. Ayami-Moto

    Ayami-Moto
    Expand Collapse

    Je suis d'accord : aux femmes de choisir si oui ou non elles veulent porter le burkini. Je ne suis pas musulmane, mais je pense que comme pour tout c'est ni noir ni blanc : y a des femmes oppressées, y en a aussi qui choisissent en toute connaissances de cause. Je pense qu'il faudra lutter encore longtemps avant de pouvoir laisser le choix aux femmes musulmanes de faire ce qu'elles veulent, surtout dans un pays qui se dit "libre", mais j'ai espoir que ça arrivera un jour.

    Sur une même ligne j'aimerais aussi ajouter que celles qui ont des poiles, qui sont rondes ou qui ont un corps marqué par un accouchement ou par l'âge devraient avoir le droit de mettre un bikini sans être jugées. Bien qu'il n'y ait pas de règlement l'interdisant, la pression est telle que ça revient un peu au même, donc j'encourage vivement les femmes à choisir de faire les choses comme elles le veulent elles et pour leur confort car je pense que c'est la normalisation de nos choix qui forcera l'évolution des mentalités.
     
    Manea, Allitché, ChansonMuette et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Castette

    Castette
    Expand Collapse
    Don't you know, they're talkin' about a revolution

    Oui effectivement j'ai écrit ça trop rapidement et ça s'embrouille. Je n'opposais pas les deux, je disais "homme blanc" pour qualifier les maires qui ont interdit le burkini et Valls qui cautionne, sans les citer précisément... Pour réunir un certain groupe (les dirigeants hommes blancs et non-musulmans, donc absolument pas concernés). Et parmi les musulmanes je ne voulais pas évoquer les femmes racisées en général, mais j'ai utilisé le terme "racisme" car je pense que l'islamophobie fait partie du racisme (mais je me trompe peut-être ?)

    Je sais pas si c'est plus clair :cretin:
     
    #8 Castette, 20 août 2016
    Dernière édition: 20 août 2016
  9. Nyxi

    Nyxi
    Expand Collapse

    J'ai peut-être pas compris ce que tu veux dire mais en quoi ce serait pas bien d'avoir un "principe de pudeur" ?
     
    Faye Valentine a BigUpé ce message
  10. Lady Stardust

    Lady Stardust
    Expand Collapse
    Ah wham bam thank you ma'am!

    Tu préconises du coup aussi d'interdire le voile tout court dans TOUT l'espace public (et pas seulement à la plage) pour éviter tout problème? (car en quoi de potentiels "affrontements" seraient limités à la plage?).
    Pourquoi ne pas relocaliser les musulmans hors du Sud-Est tant qu'à faire? Interdire la moindre manifestation de l'islam là-bas car des racistes pourraient toujours trouver un moyen de râler / d'agresser? (je connais plein de gens persuadés que le voile est interdit dans la rue :lol:).

    Car le Sud-Est est très raciste il faudrait donc non pas combattre le racisme mais restreindre des libertés en interdisant le burqini, on marche sur la tête en plus de faire un bon gros victim-blaming :oo:
     
    Little Moi-Même, Tante Clara, leaking_b et 79 autres ont BigUpé ce message.
  11. Flo0

    Flo0
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Eh ben pour le coup, ça faisait bien quelques jours que j'attendais un article sur le sujet ! =P
    Pour ma part, j'ai fait cours à mon cousin (qui préfère le mot "égalitarisme" au féminisme, parce que c'est plus swagg et qui aime bien mecspliquer pas mal de sujets...), parce que ça m'énerve de banaliser l'islamophobie sous couvert d'une fausse laïcité.

    Déjà, à propos de l'oppression féminine dans l'Islam, ce serait gentil de laisser parler des féministes musulmanes, je pense qu'elles s'y connaissent un petit peu mieux que tous ces vieux cons qui n'ont jamais étudié l'Islam. Et même si, pour ma part je n'imagine pas ma crinière autrement qu'à l'air libre et ma vie autrement qu'agnostique, ça m'empêche pas de respecter chacun. Et que chacun puisse aller à la plage (sauf moi parce que je suis interdite de sable et de baignade c'est la lose absolue je suis jalouse, finalement interdiction à TOUS) sans être emmerdé pour son apparence, ce serait quand même un grand pas vers le respect de tous.

    Ah, y a pas que des chrétiens ou athées qui ont perdu leurs proches dans des attentats BTW (même si je comprends ton argumentation Elliana) (et si on compte les attentats dans le monde, je pense pouvoir dire sans me tromper que les musulmans sont les premières victimes directes du terrorisme). C'est un raccourci franchement facile que beaucoup de gens font, mais c'est complètement débile de se protéger de la connerie des gens en encourageant la haine de l'autre.
    Des femmes ne devraient pas être interdites de vivre sous prétexte que ça peut créer des émeutes. C'est comme dire que les femmes en général ne devraient plus sortir dans la rue seules parce qu'elles risqueraient d'attiser la convoitise des hommes. OH TIENS C'EST BIZARRE j'ai déjà entendu ça quelque part.
    A mon avis, on va VRAIMENT PAS dans le bon sens, et y a pas un politique un peu plus futé que les autres (Christiane, reviens !) qui est capable de baver autre chose que des conneries sur les "valeurs françaises" qui sont en train de devenir plus vides de sens que le cerveau de Donald Trump. Au lieu de faire des arrêts à la con qui justifient la haine et la stigmatisation, ce serait pas plutôt mieux d'éduquer les gens (TOUS les gens) ? Ah mais j'oubliais, dans nos chères valeurs françaises, on est en train de pousser l'éducation par-dessus bord, alors bon, faudrait pas en demander trop...
     
    #11 Flo0, 20 août 2016
    Dernière édition: 20 août 2016
    Shenzi, Tante Clara, Charlot'te aux fraises et 52 autres ont BigUpé ce message.
  12. Castette

    Castette
    Expand Collapse
    Don't you know, they're talkin' about a revolution

    La pudeur en elle-même je ne la remets pas en cause. Chacun.e. porte ce qu'ielle veut en fonction de ce qu'ielle veut montrer de son corps (selon des croyances personnelles ou religieuses, ou autres) ! C'est l'idée de pudeur imposée concernant le fait de cacher obligatoirement le corps d'une femme (mais pas celui de l'homme), car le corps de la femme est sexualisé. Or la sexualisation du corps de la femme est un problème lié au sexisme (censure des poitrines féminines, harcèlement de rue, etc).
    Je trouve que la pudeur lorsqu'elle est un choix se rapproche de l'épilation/ou non, du seins-nus/ou non etc... Même si l'épilation, la pudeur, etc résultent du sexisme.
     
    #12 Castette, 20 août 2016
    Dernière édition: 20 août 2016
    Candice452, Tante Clara, leaking_b et 27 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...