Un blogueur BD lutte contre la contrefaçon sur Internet de la manière la plus drôle qui soit

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 14 juin 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

    J'ai pas compris sur quoi se basait la plainte du site. Parce que si ce qu'ils font est illégal, ils se plaignent qu'on leur fait perdre de l'argent en leur réclamant de ne pas être illégal ?
    Ou bien j'ai pas tout compris.

    En tout cas, j'aime beaucoup la réponse du dessinateur :)

    Je suis sur son site. J'adore ce qu'il fait !
     
  3. PtiteNoli

    PtiteNoli
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Caliodë
    Je pense pouvoir dire sans me tromper qu'ils ont dû porter plainte pour diffamation...

    Belle histoire en tout cas. C'est impressionnant de pouvoir monter autant d'argent en si peu de temps ! Beau pied de nez. ^^
     
  4. Arthema

    Arthema
    Expand Collapse
    Because I can ...

    Bonjour,

    Pour les fortiches en anglais: voici l'explication du dessinateur sur son site: FunnyJunk is threatening to file a federal lawsuit against me unless I pay $20,000 in damages - The Oatmeal

    Sinon en gros, pour celle qui veulent comprendre le drama:

    Le site FunnyJunk menace d'intenter un procès fédéral contre le dessinateur si il ne paye pas 20.000 $ en dommages-intérêts pour diffamation.

    Il y a plus d'un an, il avait publié un billet de blog au sujet du fait que ces comics soient "volés", ré-hébergés, et monétisés par le site Web de FunnyJunk. Il ne comptait pas les poursuivre en justice, même si il aurait pu pour non respect du copyright.

    Pour comprendre l'histoire, il faut savoir que FunnyJunk laisse ses utilisateurs poster ce qu'il veulent sans contrôler si le copyright est respecté ou non.

    Le propriétaire du site a répondu sur son site que le dessinateur essayait de le faire fermer ce qui été faux et a fait déferlé une petite armée de fan boys vers le dessinateur. Le dessinateur a répondu à chaque mail en disant que il ne comptait pas engager de procédures en justice et encore moins fermer le site; juste faire respecter le copyright.
    Certaines œuvres ont été retirées du site FunnyJunk suite à ce petit événement mais pas toutes, un sorte de status-co s'est installé. Le dessinateur estimant que l'énergie nécessaire pour retirer toutes ses œuvres de ce site n'en valait pas la peine.

    Résultat: plus d'un an après, il reçoit un courrier lui signalant que le propriétaire de FunnyJunk va déposer une plainte fédérale contre lui. Le principal argument est que l'affirmation que le site FunnyJunk vole du contenu est fausse, et a fait du tord au site.

    Le propriétaire de FunnyJunk a embauché Charles Carreon, un avocat qui est devenu célèbre dans les années 90, pour avoir légalisé le domaine sex.com

    La réponse du dessinateur est le joli pied de nez actuel; plutôt que de payer un avocat pour ce qui est selon lui un non-sens juridique, il a créé cet œuvre de charité.

    Sachant que comme il a publié la lettre en entier sur son site, l'avocat en question a été harcelé par les fans du dessinateur, et apparemment certains ne sont pas restés très polis...

    La lettre en question: http://s3.amazonaws.com/theoatmeal-img/blog/funnyjunk_letter/full_letter.jpg
     
  5. Lasia

    Lasia
    Expand Collapse
    Accrochée à son ordi

    Merci, merci, merci d'avoir traduit et expliqué! :cupidon:
    Parce que j'avais vu cette histoire à travers les tweets de la rédac' mais j'avais pas tout compris avec mon anglais de plus en plus foireux!!:sweatdrop:

    Le mec a eu la meilleure réaction qui soit et a une sacrée ribambelle de fans qui le suivent!
     
  6. Shirellevivi

    Shirellevivi
    Expand Collapse
    Wibbly Wobbly Brainy Sexy

    Super réponse du blogueur, il aurait pas pu mieux réagir, bravo :clap: !

    Par contre faut pas que ça tourne au harcèlement de l'avocat par les fans, ça, c'est idiot.
     
  7. Antonia41

    Antonia41
    Expand Collapse

    J'ai du mal à comprendre, ils attaquent pour diffamation mais c'est tout de même vrai qu'ils volent des œuvres... Leur plainte est vraiment recevable ? Ont-ils vraiment une chance de gagner ?

    Tout ça me rappelle quelques histoires du même genre, de Zara et consorts qui piquaient des dessins et photos de blogueuses et les imprimaient sur des t-shirts, ni vu ni connu. J'ai pas suivi l'histoire, je ne sais pas si y'a eu des procès ou non, gagnés ou non.

    La moralité finalement, c'est que c'est vrai quand on dit que plus rien ne nous appartient une fois que c'est sur le net...
     
  8. charlotska

    charlotska
    Expand Collapse
    yadi yadi yada

    En tout cas, merci mille fois pour m'avoir fait découvrir son blog! :worthy::worthy:
     
  9. Arthema

    Arthema
    Expand Collapse
    Because I can ...

    Bonjour,

    Petite clarification suite à la question de Antonia:

    Aucune plainte n'a été déposée pour l'instant (si j'ai bien tout suivi) :

    Le site Funnyjunk a envoyé via son avocat une menace de poursuites légales, et le dessinateur Matthew Inman a répondu sans faire appel à aucun avocat mais juste à son bon sens.

    Habituellement, un avocat envoie une menace de poursuite légales assortie d'une somme à payer pour éviter d'être réellement poursuivie. Le destinataire va analyser la menace, et répondre via son avocat à l'avocat de l'expéditeur en négociant le prix à payer, en payant, ou en déclinant la menace via un dossier solide, prouvant à l'expéditeur que le destinataire pourrait gagner en justice. Ça se passe comme ça...

    On peut pour ramener ça à un autre niveau comparer cette pratique avec celle des mafieux qui viennent dans un restaurant et qui disent: "Si tu ne me payes pas xxxx € je brûle ton commerce". Sauf que dans le cas des avocats la menace de poursuite est autorisée, et c'est ce que nous appelons ensuite un arrangement à l'amiable

    Pour les douées en anglais; cet article résume bien la situation: The Oatmeal v. Funnyjunk: How The Court Of Public Opinion Beats The Court Of Baseless Legal Threats | Techdirt

    Nous avons ici ce qui est appelé l'effet Streisand: Effet Streisand - Wikipédia
    Qui fait référence à un phénomène observé sur internet, où en tentant de supprimer un contenu nuisible on attire encore plus l'attention sur le dit contenu.

    Ici Funnyjunk a attiré l'attention sur lui-même et s'est fait une très mauvaise publicité.

    Je suis fan de "http://theoatmeal.com/" et je m'en cache pas, donc j'ai suivi cette histoire de près :)
     
  10. poupettasse

    poupettasse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    OMG mais c'est génial l'engouement qu'il a réussi à créer ! Surtout s'il fait vraiment don de tout cet argent !

    J'suis triste de n'pas savoir parler anglais ...
     
  11. Arthema

    Arthema
    Expand Collapse
    Because I can ...

    Hop rebondissement:
    Charles Carreon a finalement déposé une plainte contre ... tout le monde en fait: Le dessinateur, le site de charité et les deux associations de charité, ainsi que "X" (car il a été victime de cyber attaques selon lui).
    The Oatmeal v. FunnyJunk, Part IV: Charles Carreon Sues Everybody | Popehat

    Peu d'informations pour l'instant, j'ai l'impression que c'est un dernier coup d'éclat un peu désespéré.
     
  12. Arthema

    Arthema
    Expand Collapse
    Because I can ...

    The Oatmeal avait promis de photographier l'argent récolté pour les œuvres caritatives: Promesse tenue!

    Et Charles Carreon a abandonné ses poursuites au final, donc tout est bien qui finit bien ...


    [​IMG]

    Et en plus il es "cute" ! :jv:
     
Chargement...