Merci beaucoup pour cet article ! Il ne faut pas oublier les difficultés que l'on peut avoir à avorter, alors que ce droit est reconnu depuis des années.
C'est inconcevable qu'un médecin puissent agir ainsi, mentir à ses patientes plusieurs fois. Heureusement que cela s'est bien passé pour l'auteure !
L'on peut se retrouver dans des situations incroyables. Une de mes meilleures amies s'est adressée au Planning Familial justement pour être aidée et non jugée. Cela s'est bien passé jusqu'à l'avortement médicamenteux même: une simple chaise trouée et une bassine dans une pièce commune, refus catégorique de donner des anti-douleurs alors que son avortement médicamenteux a causé des contractions douloureuses... Elle avait l'impression qu'on voulait lui faire "payer" pour ce qu'elle faisait. Ce n'est définitivement pas acquis partout...
 
Très bel article qui se finit finalement bien !

Je suis tombée enceinte aussi, et si ma gynéco m'avait fait ce coup de l'oeuf non viable... j'aurai, je pense, fais une syncope.
Ce n'était pas un oublie de pilule, mais pour le coup, je venais de l'arrêter pour en changer et j'étais sous traitement censé me déclencher mes règles (et normalement... impossible de tomber enceinte avec ces médocs - ou pas...).

L'avortement aura été à la fois un soulagement et un traumatisme. (C'est encore récent, je dois dire).

Même si je ne voulais pas de cet enfant pour diverse raison : pas prévu / nous venions de déménager dans un 2 pièces trop petit pour 3. Pas de boulot fixe pour l'un de nous deux, et l'autre qui gagnant moins que le total des charges de l'appart'...

Au final, ce que je vis très mal est de me dire qu'à mon âge, je n'ai pas encore une situation suffisamment stable pour avoir un enfant, c'est ce qui me marque le plus.
Du coup, qd j'ai appris la nouvelle, je me suis sentie comme une pauvre fille paumée de 15 ans, qui a fait une méga connerie qu'elle ne pourra pas assumer.
La bonne grosse naze qui n'a pas assez de sous et de boulot pour vivre une vie de famille.


Ma gyné fut très compréhensive. Elle m'a rassuré en me disant que j'en étais au tout début (1semaine) et qu'hormis une poche, il n'y avait encore rien en vue et que le jour ou je serais prête, j'aurai un enfant.
Le seul hic, c'est que ça c'est passé durant les fêtes de noel (merci la déprime).
Clinique en manque de médecin, rdv non disponible...
J'ai été redirigé ainsi pendant 1 mois avant d'avoir enfin un rendez-vous.
1 mois à me savoir enceinte. 1 mois à me torturer l'esprit.

Je suis allée à l’hôpital Port-royal (oui, les actualités en parlait et en mal).
J'ai été reçue par une autre gynéco, qui m'a aussi rassuré. Jamais elle n'a remis ma décision en question ou ne m'a rabaissé, au contraire.

Comme j'avais du attendre 1mois, j'ai du faire l'avortement par aspiration. J'étais totalement pétrifiée.

Pdt l'"opération" le médecin et l'infirmière ont tout fait pour me faire parler, penser à autre chose.
Je les remercie pour ça, d'ailleurs.
Tout le personnel, de la secrétaire aux infirmières, aux médecins, ont été totalement la en soutien, en conseil,  et en écoute.
Je suis assez horrifiée de lire que pour certaines, les comportements ont été autre. L'acte en lui même est assez difficile comme ça.

Une matinée, et tout était fini.

J'ai eu de nombreuses périodes de dépression, ensuite.
J'ai regretté, surtout parce que je me sentais comme une moins que rien de ne pas avoir pu assumer un enfant. Et puis, hasard (?) mais depuis, je ne tombe que sur des articles anti-avortement, qui me font croire que je suis un monstre assassin.

Avec le recul, je me dis que c'était le bon choix à faire. Pourtant, l'envie d'enfant (qui n'était pas présent avant) est là.
On se laisse 2 ans pour réussir à se stabiliser et enfin avoir une happy ending et pour être sure que cette fois-ci il arrivera parce que je le voudrais, je me suis fait poser un implant.
 
Dernière édition:
Tout d'abord, bravo pour ce témoignage. J'ai été choquée par ton gynéco ! :eek: comment peut on faire croire ça c'est sidérant !

L'avortement est un sujet aussi délicat que dérangeant. Mais c'est un choix qu'il faut respecter !

Ma mère est sage-femme et a eu le cas d'une mère dont la grossesse a été idyllique... et qui rejeté son enfant au moment où il est venu au monde ! Elle avait aimé la sensation d'être enceinte et non le bébé à l'intérieur d'elle ! Parfois, ce rejet est temporaire, mais là ç'a été définitif ! C'est un cas assez rare mais j'avais envie d'en parler ici, même s'il n'y a pas eu d'avortement.
 
Je voudrais simplement remercier l'auteure pour cet article très instructif sur la question de l'IVG comme droit acquis ou non-acquis...
Acquis au niveau des lois, sans doute, malheureusement il reste toujours des arriéré(e)s pour considérer ça comme un meurtre et tenter de t'en dissuader par tous les moyens.
Si l'occasion se présente pour moi un jour, je saurai à quoi m'attendre, peut-être, selon où je tombe.
Merci encore pour ce témoignage!:) (en + très bien écrit et avec humour!)
 
elizabeth_vigee;3940636 a dit:
duduche;3940606 a dit:
Ce serait intéressant de faire le parallèle entre les différentes expériences des madz qui ont vécu ça. Je penses que ce serait utile pour les futurs madz confrontées au problème, au moins elles seraient informées...
Je suis d'accord avec toi, cela pourrait être intéressant de faire cela...
Il y a deux sujets un peu "anciens" sur le forum à ce sujet regroupant pas mal de témoignages de madz déjà :)
 
Cet article me parle de près et pour cause: je suis moi même enceinte par accident, voulant avorter et le gynéco a diagnostiqué un "oeuf clair" non viable...
Bon moi il a fait les tests sanguins qui le confirment, ouf. J'ai donc pour l'instant mal au ventre et je prend mes médicaments ce weekend car il préfère que ça parte rapidement quand même, plutôt que d'attendre la nature.
Cette histoire m'a chamboulé aussi car même si ma décision était prise avant que cela me tombe sur la tête, le fait de l'être réellement m'a valu plusieurs jours de doutes affreux: et si je gâchais un truc, et si ça avait été un enfant merveilleux?
Mais la raison a repris le dessus et j'en suis là, à attendre que cette histoire soit finie pour passer à autre chose. Comme je l'ai chuchoté à mon ventre la première semaine "Je suis désolée ce n'est pas le moment, reviens dans quelques années si tu veux encore de moi" . Il est vrai qu'il est dommage d'avoir a se justifier d'une décision qui ne regarde que nous, mon gynéco ne m'a posé aucune question mais une amie qui a du passer par là a elle du argumenter pendant de longues minutes, subir un temps de réflexion obligatoire de 48h avant que son gynéco n’accepte...
J'espère que l'après ne sera pas trop morose et que je retrouverais vite le sourire :)
 
Magnifique temoignage.

Pour le gyneco, moi j'ai eu un autre genre. Le genre qui voit rien a l'echographie.
J'ai toujours eu mes règles de façon anarchique, pilule prise à la même heure tous les jours, tout bien, mais j'avais mes règles un mois sur deux, ou alors 3 semaines d'affilée, bref l'enfer. Alors quand il ne s'est rien passé pendant 2 mois, j'ai pas paniqué. 2 mois et demi, nausées. Doutes. Chéri achete un test de grossesse "au cas ou". Positif....
Le choc, je venais juste de feter mes 20 ans, 2eme année de licence à la fac en cours.... Alors vite, rendez vous avec le gyneco. Pour dater la grossesse impossible de se baser sur mes dernières règles, forcément. Donc il doit mesurer le bébé et donner un stade grosso modo. Mais il voyait rien. "paroi abdominale trop épaisse" qu'il a dit (prend ça dans la gueule en passant). Donc prise de sang, et re-rendez vous.
Il me restait quelques jours pour prendre une décision, j'ai paniqué, j'ai pleuré, j'ai supplié mon copain de décider à ma place. On était ensemble depuis un moment, mais on vivait chez son père. Il avait un travail interimaire. Je fumais, on avait pas mal fait la fete ces dernières semaines.... Mais de savoir ce bout de chou au chaud en moi me bloquait complètement. Impossible de dire que je n'en voulais pas.
On a décidé de la garder, j'ai arreté mes études, chéri a trouvé un boulot, on a emmenagé dans un petit appart. Happy end, comme qui dirait.
Sauf que ma fille, elle souffre de TED. Les médecins ont beau m'assurer que mon 1er trimestre de grossesse n'a rien à voir avec ça, je ne peux pas m'empecher d'y penser. Chaque crise qu'elle fait, je prend sur moi et je me dis "c'est de ta faute". (je vois un psy depuis quelques temps, paniquez pas :) )

Bref, je sais pas trop ou je voulais vraiment en venir avec ça, mais voila, j'avais peut être besoin d'en parler.
 
euki;3941034 a dit:
lysabunny;3941023 a dit:
(...) et si je gâchais un truc, et si ça avait été un enfant merveilleux?
(...)
Bin, tu peux aussi penser l'inverse : peut-être sauves-tu l'humanité d'un futur dictateur en puissance ? ;)
C'est un peu extrême, mais c'est juste pour dire qu'il ne faut pas, je pense, faire un choix en se basant sur un fait hypothétique mais plutôt sur ce qu'on désire réellement sur le moment !
Sinon, on ne s'en sort jamais : "et si, hier, mon copain n'avait pas mis de capote, peut-être que je pourrais être enceinte d'un futur chouette gamin... "
Je sais bien, c'était juste pour faire le parallèle avec le témoignage où elle aussi se pose plein de questions.
 
En lisant les commentaires sur les médecins, ça m'a fait penser au généraliste que j'avais vu quand j'avais des doutes.
C'était une bonne femme qui m'avait dit que c'était impossible que ce soit enceinte : ben oui je suis réglée comme une horloge, et j'avais eu ce rapport non protégé la veille du jour théorique de mes règles.... Et pourtant..
Surement grossesse tardive, d'ailleurs toutes mes grossesses suivantes ensuite (désirées celles ci) ont été tardives...
Juste pour dire que même les médecins ne sont pas bien au courant de comment ça marche là dedans, et que la méthode de contraception naturelle n'est vraiment pas fiable du tout du tout
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes