Un père parcourt 2250 kilomètres pour écouter le cœur de sa fille décédée

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 27 juin 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Bleu pastel

    Bleu pastel
    Expand Collapse

    Je m'étais promis de pas pleurer :crying:
     
  3. Chazou

    Chazou
    Expand Collapse
    Rêveuse cynique et naïve invétérée.

    Je crois qu'il y a des ninjas qui coupent des oignons dans ma chambre :lunette::tears:
     
    Bleu pastel, Little Moi-Même, Ezryth et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Excusez-moi de jouer les rabats-joie mais j'ai entendu parler d'une histoire similaire, et c'était carrément glauque.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Magnus, Peace&Love&It;3, L-unita et 17 autres ont BigUpé ce message.
  5. stupidgirl

    stupidgirl
    Expand Collapse
    Completement paumée

    Oh p*tain la chiale ! :tears:
     
  6. pépé le moko

    pépé le moko
    Expand Collapse
    "Les gens qu’on honore ne sont que des fripons qui ont eu le bonheur de n’être pas pris en flagrant délit." Stendhal

    @lafeemandarine j'approuve totalement, en plus je pense que c'est difficile pour la personne greffée de dire non... au moins l'anonymat la protège.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    lafillelabas et lafeemandarine ont BigUpé.
  7. otopeixify

    otopeixify
    Expand Collapse

    Humm :neutral: Cette petite histoire me fait penser à ce sketch de CollegeHumor "Porn but for crying", ces vidéos qu'on regarde pour pleurer...
     
  8. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    En lisant seulement le titre de l'article j'ai vraiment cru (no joke) qu'un mec avait fait une sorte de marathon de l'extrême avec un stéthoscope connecté à un autre mec.
     
    Coahoma. a BigUpé ce message
  9. Mawrcan

    Mawrcan
    Expand Collapse
    J'ai décidé d'être heureuse, c'est meilleur pour la santé

    C'est émouvant mais personnellement ça me mets mal à l'aise. J'approuve le fait que le don d'organe soit totalement anonyme en France, je pense que ça permet d'éviter des situations gênantes ou difficiles à vivre pour la famille du donneur ou le receveur. Je veux dire, si le receveur peut vivre, c'est quand même grâce à la mort du donneur, c'est particulier comme situation. :erf:
    Mais dans ce cas ça reste très émouvant ^^
     
    Stalag, Magnus, Boite de conserve et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Boite de conserve

    Boite de conserve
    Expand Collapse
    Ce n'est pas parce que toi tu ne fait pas, que ça n'existe pas. Ce n'est pas parce qu'il y pire ailleurs qu'on ne peut pas faire mieux ici.

    C'est mignon de le présenter pour promouvoir le don d'organe.
    Mais comme déjà soulevé ça à un côté qui me met mal à l'aise...
    Comme se passe la gestion du deuil quand tu gardes un lien avec la personne qui reçoit l'organe de "ton" défunt ? N'y a-t-il pas un risque de ne pas faire le deuil mais de projeter sur le receveur. Qui si effectivement peut vivre grâce à ce don n'est pas là pour vivre une vie qui n'est pas la sienne.
    De savoir que la mort d'un proche même si douloureuse aura permis à une ou plus personne de vivre plus longtemps permet peut être de donner plus de sens à la douleur de la perte que l'on vie. Mais le fait de ne pas connaitre le receveur grâce à l'anonymat en France me semble plus sein pour que tout le monde puisse avancer le plus seinement/sereinement face à cette situation assez particulière.
    Et imaginons quelqu'un qui n'arrive pas à faire le deuil et reporte sa douleur sur le receveur et s'en prend à lui.
    Bref, il a beaucoup plus a dire sur ce sujet qui est vaste et complexe...
     
    Stalag, Naurore et lafeemandarine ont BigUpé ce message.
Chargement...