Un prof en grève de la faim pour pouvoir... enseigner !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 9 septembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Moppette

    Moppette
    Expand Collapse

    Étant moi même étudiante en espe, ce genre d'article me fait bondir car fait écho à la multitude d'incohérences et de magouilles qui me rendent timbrée depuis l'année dernière.

    Je suis outrée de ces promesses non tenues par l'institution / le gouvernement / l'éducation nationale qui sur le papier promettent un master bien joli mais qui démissionnent ensuite de leur mission de formation et qui ne disent rien sur le fait qu'une grande majorité des étudiants va vite se retrouver le bec dans l'eau.

    J'arrête là ma complainte :goth: et j’espère que ça s'arrangera vite pour lui
     
  3. marielovescookie

    marielovescookie
    Expand Collapse

    Malheureusement ce cas là est monnaie courante depuis l'instauration du nouveau concours. Contrairement à l'enseignement primaire, rien n'assure aux profs du secondaire d'être affectés dans la même académie. Je comprends tout à fait la plainte de ce jeune homme mais il n'est pas non plus complètement dans une impasse, l'Espe de Reims serait sûrement prêt à l'accueillir pour qu'il termine son master.
     
  4. Ceinwèn

    Ceinwèn
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Et on se plaignait d'être entre deux réformes...Triste de ce dire que notre situation pouvait encore empirer.
    Et pourtant, et pourtant, ça reste un beau métier oui (oui oui même quand tu as envie d'étrangler le petit Kevin qui fait le pitre au fond de la classe)
     
  5. scotchum

    scotchum
    Expand Collapse

    Je me sens moins seule d'un coup ^^ J'ai eu mon master 2 MEEF l'année dernière mais j'ai raté le concours (professeur des écoles). Je l'ai réussi cette année mais comme l'article l'explique très bien, le concours et ses modalité ont changé.
    Ils me demandent  juste de refaire un master 2 que j'ai déjà avec bien sûr le mémoire qui va avec !!!!!

    Et en plus de ça on recommence à l'échelon 1, donc payer comme un BAC +3 !!!

    Je ne sais toujours pas si je dois en rire ou pleurer ...:tears:
     
  6. Laelissh

    Laelissh
    Expand Collapse

    @marielovescookie:
    Malheureusement non, l'ESPE de Reims ne pourra pas l'accueillir (et les 6 autres personnes qui ont été affectés dans l'académie de Reims et qui veulent enseigner la même matière que lui non plus) car sa formation n'y est pas dispensée...
     
  7. marielovescookie

    marielovescookie
    Expand Collapse

    En effet dans ce cas je comprends mieux le geste!
     
  8. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    UP ! 

    Clément Meyer a obtenu une nouvelle affectation, dans l'académie de Lille ! :top:
     
  9. Yehudi

    Yehudi
    Expand Collapse

  10. samya

    samya
    Expand Collapse
    En hibernation

    mais c'est quoi le rythme formation/stage? dans la même semaine? dans ce cas l'option de faire la navette n'est pas envisageable? sans cette donnée j'ai du mal à comprendre l'intensité du problème enfin au point d'entamer une greve de la faim...
     
  11. Marielle

    Marielle
    Expand Collapse
    Autoproclamée déesse des lasagnes

    @samya Ce qui est prévu normalement c'est 9h de formation en ESPE et 9h en établissement  dans la même semaine, dans mon cas par exemple je fais 3 demi-journées dans mon collège et le reste du temps en cours.
    Mais selon les facs, on peut aussi avoir des cours de disciplinaires à suivre et dans mon cas je peux être un matin au collège et avoir cours ensuite à la fac.
    Il était donc dans une situation qu'il ne pouvait pas gérer !
     
  12. Lieve

    Lieve
    Expand Collapse

    @samya Je ne sais pas si c'est exactement pareil pour lui mais je suis en année stage/M2 également et le mercredi je termine à 12h et je dois être à l'ESPE à 13h30 sachant que: il y a une grosse heure de route entre mon lieu d'exercice et mon lieu de formation, que 12h c'est jamais 12h pile le temps que les derniers élèves s'en aillent, de remettre la salle en état pour la personne qui récupère la classe, etc... En gros j'ai même pas le temps de manger (ou sur la route). Donc c'est quand même bien tendu!
     
Chargement...