Une artiste transforme les poupées Bratz en femmes qui ont marqué l'histoire

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Naya Ali, le 13 octobre 2015.

  1. Naya Ali

    Naya Ali
    Expand Collapse

    Manea a BigUpé ce message
  2. Leshayaa

    Leshayaa
    Expand Collapse
    Par principe, je n'en ai pas.

    Elles sont teeeeeellement mieux après qu'avant!! Très jolie idée!
    (et perso je supporte pas les bratz, je les trouve vraiment horribles, donc là c'est un super "recyclage"! :) )
     
    minachka et Lord Griffith ont BigUpé.
  3. guerredesmiroirs

    guerredesmiroirs
    Expand Collapse

    Certaines sont bien foutues, comme Frida et Malala.
    Mais autant je pige pas bien pourquoi JK Rowling est avec elles, elle a juste ecrit 7 bouquins que les gosses ont aime, rien de transcendant ou qui ferait qu'elle serait eligible dans les femmes "marquant l'histoire". (langue de pute bonjour).
     
  4. Fille anormale

    Fille anormale
    Expand Collapse
    PAS GLOP

  5. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse

    @guerredesmiroirs Elle a "juste" écrit 7 bouquins qui on marqué plusieurs générations d'enfants et d'adultes à travers le monde, devenant ainsi la femme ayant vendu le plus de livre de toute l'histoire de l'humanité.
     
    DREDHEZA, Mawrcan, littlecassy et 14 autres ont BigUpé ce message.
  6. Shiny Poe

    Shiny Poe
    Expand Collapse

    Donc être auteur-e c'est pas assez bien comme métier ? Pour moi c'est tout aussi marquant que d'être astronaute ou autres, Rowling est une femme influente qui a changé le cours de l'histoire, inspiré des millions de gens et en a rendu énormément heureux. Pour moi, c'est quelque chose d'incroyable. Cette femme est incroyable (et elle a pas écrit du caca)
     
    DREDHEZA, Mawrcan, Saint-Lucq et 16 autres ont BigUpé ce message.
  7. Shanesca

    Shanesca
    Expand Collapse
    Mécréants!!

    @guerredesmiroirs et aussi l'une des premières femmes à accéder au statut de millionaire et à le perdre à cause de dons à des oeuvres caritatives (enfin il me semble)
     
    DREDHEZA, Denderah, MadKingBunny et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    C'est super cool et je trouve qu'il devrait y avoir plus de poupées de femmes connues, plus réalistes et tout, mais dans certains articles qui parlent du travail de cette femme on lit des trucs comme quoi les Bratz "c'est des putes" ou "ressemblent à des putes" parmi d'autres manifestations de putophobie/misogynie et ça me désole gravement... :stare:
     
    #8 Morpheme, 13 octobre 2015
    Dernière édition: 13 octobre 2015
    Kounette, Denderah, EleanorRigby et 6 autres ont BigUpé ce message.
  9. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse

    @Morpheme Le problème c'est que beaucoup de gens n'arrivent pas à apprécier les choses pour ce qu'elles sont, mais se sentent systématiquement obligés de les opposer à leur contraire pour légitimer leur valeur. Il n'est pas nécessaire de porter un jugement sur les Bratz pour apprécier ces poupées "réalistes", mais apparemment c'est beaucoup trop tentant... J'avais lu un article extrêmement intéressant à ce sujet justement où il était question d'entretenir sa "palette" d'émotions contradictoires afin d'avoir un maximum de ressources pour appréhender de la manière la plus intelligente possible ce genre de sujet justement, où deux principes en apparences opposés continuent à coexister ensemble sans se déchirer.
     
    Morpheme et Denderah ont BigUpé.
  10. Cantor Métrique

    Cantor Métrique
    Expand Collapse

    Le souci effectivement c'est le côté "modifier les Bratz". En soi avoir des poupées représentant des femmes influentes c'est bien, mais on sent une certaine dimension critique. Peut-être que l'artiste a juste trouvé que ces poupées étaient une bonne base, mais il y a quand même un "avant/après" et je pense pas que ce soit nous qui faisons le lien ou l'opposition, c'est évident qu'il y a un côté "transformons ces poupées superficielles qui donnent une mauvaise image à nos enfants pour les transformer en bonnes personnes".
    En soi je sais pas quoi en penser. L'idée de donner d'autres "modèles" c'est bien, mais évidemment ça créée une confrontation qui vont se retrouver dans les commentaires.

    Sinon ça me fait penser à quel point c'est dingue qu'on nous parle pas des femmes qui ont marqué l'Histoire. On nous fait croire qu'il y en a quasiment pas. Comme les artistes. On a l'impression qu'à part Frida Kahlo y avait personne ! J'ai longtemps crû que c'était le cas mais c'est surtout une question d'information.
     
  11. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse

    @Cantor Métrique Le problème c'est qu'on pose dans un même contexte deux "visions" complètement opposées en apparence. C'est certain que si on compare les Bratz qui semblent être des représentation d'une femme superficielle et "vulgaire" à des figures historiques qui ont changé l'histoire, notre sympathie va systématiquement aller vers la deuxième version. Et bien évidement que si j'étais parent, j'aurais préféré que mon enfant joue avec ces poupées "historique" parce qu'elles ont une "valeur ajoutée" indéniable. Mais dans un autre contexte le débat serait complètement différent, par exemple si on opposait les Bratz et des poupées ménagères bien propre sur elles vendues avec un aspirateur en guise d'accessoire notre sympathie serait automatiquement tournée vers les Bratz qu'on verrait alors comme des femmes indépendantes, libres et à fort caractère symbole d'une féminité décomplexé. C'est là où le "think outside the box" est important.
     
    Freehug a BigUpé ce message
  12. Cantor Métrique

    Cantor Métrique
    Expand Collapse

    @EleanorRigby : Notre sympathie à nous irait peut-être vers les Bratz, face à des poupées ménagères parce qu'on a une vision féministe, mais je suis pas sûre que celle des personnes qui ne le sont pas spécialement ferait de même. En général les gens pensent que les Bratz sont des poupées vulgaires de toute façon, moi-même je sais pas quoi en penser. L'opposition est faite pour qu'on aie tendance à dénigrer les Bratz par rapport aux poupées de femmes historiques, c'est clair et tu as raison de dire qu'il faut pas se laisser avoir par le contexte pour dénigrer une chose ou une autre :) Mais c'est uniquement parce qu'on a tendance à se méfier du slut-shaming, ou des jugements sur les femmes et leur façon de se maquiller etc, que ce genre de travail peut nous rendre circonspect.
    Cela dit quand il s'agit de personnages inventés je trouve toujours ça compliqué x) D'un côté j'aurais tendance à critiquer les créateurs si je trouve que leur produit ou personnage émet quelque chose que je n'aime pas. D'un autre côté ces créations imitent des personnes, donc si je les critique, est-ce qu'on peut considérer que c'est une forme de sexisme ou de slut-shaming ou pas ?
     
Chargement...