Une campagne contre l'abus d'alcool blâme les victimes de viol

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jack Parker, le 10 janvier 2012.

  1. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

  2. skaperla

    skaperla
    Expand Collapse
    sur le chemin de la rutilance

    Santa Maria madre de Dios :oo: !
    ça craint....:sweatdrop:
     
  3. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

    Des zétazunis :supermad:
     
  4. Peutwishia

    Peutwishia
    Expand Collapse

    Si je peux me permettre, je ne vois pas du tout les choses de la même manière, je ne trouve pas cette affiche plus culpabilisante que ça.

    Je pense justement que cette affiche vise un peu tout le monde, et pas uniquement les jeunes femmes victimes du viol. Voilà ce que je lis :

    - ne profitez pas de l'état d'îvresse d'une femme pour la mettre dans votre lit, elle n'a peut-être pas conscience de vos actes
    - l'îvresse rend vous rend vulnérables auprès des personnes mal intentionnées, consommez l'alcool avec modération pour votre sûreté

    et c'est tout, et c'est vrai, nous ne vivons PAS dans un monde parfait, il faut faire attention à vous.
     
  5. Malibu_Stacy

    Malibu_Stacy
    Expand Collapse

    Je suis tout à fait d'accord avec toi ;) Je n'osais pas non plus commenter. D'abord parce que j'ai une opinion "entre-deux" sur le sujet et ensuite car je savais que ça n'allait pas plaire (comme souvent quand on a un avis complètement opposé et qui peut paraître étrange).
    C'est sûr que la fille qui boit et se fait violer, ce n'est pas de sa faute. Car un homme qui se met une mine d'enfer risque bien moins de se faire violer, lui donc une femme devrait pouvoir faire de même (je n'oserais JAMAIS me mettre, avec des amiEs, dans l'état dans lequel mon chéri s'est déjà mis avec ses potes ^^).

    Toutefois, c'est vrai qu'on peut se dire que l'argument viol est parfois """facile""". Après tout, boire désinhibe et souvent on est plus marrant, plus léger, on fait moins attention... Alors le lendemain quand la fille se réveille et qu'elle voit qu'elle a eu un rapport sexuel mais qu'elle ne se souvient pas des circonstances, elle n'a peut-être pas envie de s'avouer qu'elle a eu la jambe légère (même si c'est son droit le plus légitime après tout !) et c'est plus """simple""" de crier au viol.
    Dans ces cas, je trouve ça donc dégueulasse de venir """se plaindre""" après.

    Parce que je ne dois pas être la seule à avoir vu, dans des festivals ou des soirées, des filles de 16 ans se mettre une mine à ne plus se souvenir de son prénom, à draguer des mecs de 20-22 ans (car forcément, c'est plus drôle de traîner avec des mecs de cet âge là et de faire la fille "cool") à coup de GROS sous-entendus (même si on parle, on parle juste pour se faire mousser, pour faire croire qu'on a une sexualité, ceci cela) et puis après, venir crier au viol alors que le mec a juste saisi l'occasion car la fille faisait de grands signes comme quoi elle était ouverte (puis après, elle était sûrement trop saoule pour se rendre compte de ce qu'il se passait et donc n'a pas dit non).

    Voilà, c'est juste mon opinion. Ca ne change rien au fait que je considère qu'une fille a le droit de se bourrer la gueule comme il faut, seule si elle veut et entourer de mecs et même en microjupe avec le string qui dépasse (ou même sans culotte si elle veut !). Et bien sûr, s'il y a viol, il FAUT se considérer comme victime et non comme coupable.
    Toutefois, dans le cas que j'ai décrit plus haut, il ne faut pas venir se plaindre car on a voulu se comporter comme une dépravée (oui désolée du mot mais pour moi, y a pas d'autre terme).

    Merci de ne pas venir me dire que je suis un troll ou "on voit bien que t'as jamais connu ça". On est sur un forum libre et je ne fais que répondre à l'utilité du forum, c'est-à-dire partager mon opinion ;)
     
  6. Gilmorified

    Gilmorified
    Expand Collapse
    Unbowed Unbent Unbroken

    Hm, je dois être un peu naïve mais je le voyais pas comme une image d'une fille violé en fait, juste d'une fille qui a couché avec un mec vite fait a une soirée, chose qu'elle n'aurait pas fait si elle avait été sobre...
    Et bon, personnellement j'ai jamais été jusqu?à coucher mais j'ai déjà embrassé (et plus) des mecs qui m?intéressait pas juste parce que j?étais bourré et que je ne contrôle rien dans ces cas là donc je vois ou ils veulent en venir ^^;;;
    C'est un peu comme la pub Française "Si tu aimes ton pote fais tout pour qu'il rentre pas en voiture bourré, même si ça veut dire lui cacher tous ses vêtements" lol.

    Bon, il est vrai qu'ils s'y prennent mal et que il y a des façons plus intelligente d'emmener le problème mais je le prend vraiment pas si mal que dans votre article~
     
  7. jen86

    jen86
    Expand Collapse

    c'est scandaleux que de nos jours des personnes pensent encore que c'est 100 % de la faute de la victime de s'être fait violée sa me répugne.
     
  8. Gabitbol

    Gabitbol
    Expand Collapse

    Y'a pas de quoi fouetter un chat, cette affiche n'accuse (selon mon point de vue) pas du tout les femmes victimes de viol en leur disant "C'est de ta faute fallait pas te bourrer la gueule et te promener en jupe" !
    Je la vois plus comme une mise en garde, du type "attention, les violeurs rôdent, et si tu as trop picolé tu pourrais être trop dans les vapes pour les repousser et subir un viol".
    Et c'est vrai, si un mec essaie de m'arracher mon slip alors que je suis parfaitement lucide, je vais hurler et lui mettre un coup de genou dans les burnes, alors que si je suis trop bourrée, je ne pourrai sûrement pas faire grand chose !

    Et sinon, je suis aussi d'accord avec So'Frip et Malibu_Stacy, les filles qui crient au viol alors qu'elles étaient consentantes et responsables de la relation parce que bourrées, ça existe, j'en connais !
     
  9. Peaudouce

    Peaudouce
    Expand Collapse
    Peau d'ours.

    Je vais peut être me faire lyncher, mais tant pis, j'y vais.

    Je vais prendre mes précautions et évidemment rappeler que je trouve le viol parfaitement ignoble, je suis signataire de la pétition contre le viol de la fameuse campagne du même non, je pense que c'est aux hommes de se contrôler, et qu'une femme devrait sans problème pouvoir rentrer à 3h du mat en minijupe sans se faire emmerder.

    Ceci étant dit, l'affiche dit "she couldn't say no", ce qui se traduit par "elle n'a pas pu dire non". Ce que j'y vois, c'est que cette fille était trop ivre pour faire comprendre clairement au type en face d'elle que non, bof, ça la branchait pas trop. Et ce que je veux dire, c'est qu'il arrive parfois que le mec en face soit ivre lui aussi, et que si la fille qu'il drague ne lui fait pas comprendre très clairement que ça ne la tente pas, il ne sera pas capable d'interpréter des signaux plus subtils. Même si je suis la première à penser et à dire (à mes potes notamment) que si un mec drague une fille qui est visiblement bourrée, il devrait faire un milliard de fois plus attention aux réactions de la fille, histoire de se rendre compte si elle n'a pas envie ou si elle est juste trop ivre pour décider (auquel cas il devrait lâcher l'affaire, à mon avis).

    Je ne dis pas que c'est bien, je trouve que cette campagne sème en effet le doute sur ses intentions, et que cette affiche n'aurait pas du être faite. Mais c'est vrai que l'alcool peut nous mettre, tous et toutes, dans des situations dangereuses, parce que dans des zones de flou. Donc il faut faire attention.

    Et je trouve que cette article victimise un peu trop les filles, je veux dire de façon trop directe, sans prendre le temps d'analyser en profondeur ce qui ressort de l'affiche. Je pense qu'à victimiser systématiquement les filles, on les enferme dans un rôle passif, et ce n'est pas une bonne chose selon moi. Maintenant, je vais terminer en rappelant ceci: TOUTES les filles qui se sont faites violer sont des victimes, je ne remets absolument pas ça en question.
     
  10. skaperla

    skaperla
    Expand Collapse
    sur le chemin de la rutilance

    Ben si c'était juste pour dire ça, ils auraient pu nous mettre les jambes d'un mec ça nous aurait changé :)
     
  11. mrs.bradbury

    mrs.bradbury
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Je suis d'accord avec toi.

    Certes ce ne sera jamais la FAUTE de la personne qui se fait violer, quand bien même elle serait habillée comme une prostituée en se promenant dans des ruelles sombres la nuit complètement torchée, mais il faut arrêter d'exagérer aussi.

    Je veux dire pas là que si mon comportement me permet de ne pas me retrouver dans une situation dangereuse je n'ai pas du tout du mal à l'assumer. Si je sens que je deviens trop bourrée à une soirée et que je ne me contrôle plus je vais rentrer chez moi pour éviter de me retrouver dans une situation ou je n'ai pas la force de dire non, si en marchant dans la rue un mec me suit (ou c'est ce que je m'imagine) je cours direct vers le taxi le plus proche.

    Je ne vois pas pourquoi on devrait avoir honte d'adopter ce comportement, certes ce n'est pas comme ca que tu feras passer le message "on ne devrait pas avoir peur, c'est les hommes qui devraient savoir limiter leurs pulsions etc" mais perso je m'en fous tant que je peux m'éviter des expériences douloureuses.
     
  12. SallyVonHolle

    SallyVonHolle
    Expand Collapse
    Psychedelic Mind

    Et j'ajouterai la 3ème partie du message: protégez-vous les uns les autres. Votre pote est dans un état limite? Gardez un oeil sur lui. (comme l'histoire du "Tu as trop bu,ne conduis pas,on te raccompagne")
     
Chargement...