Une femme enceinte en état de mort cérébrale au cœur d'une polémique en Irlande

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Audrey Hepbrune, le 22 décembre 2014.

  1. Audrey Hepbrune

    Audrey Hepbrune
    Expand Collapse

    Altheea a BigUpé ce message
  2. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    Je trouve cela terrifiant... On respecter les dernières volontés d'un décédé qui ne veut pas donner d'organes, mais une femme est maintenue artificiellement en vie pour un être qui n'est même pas encore né ? Pourquoi est-ce qu'on accorde moins de droits à une femme qu'à un cadavre ?
    Et pour le foetus ? Sommes-nous sûrs qu'il est viable ? Que dira-t-on au petit après sa naissance ? Ah mais j'ai oublié : l'important, c'est que le bébé naisse. Ce qui se passe ensuite, ce n'est pas important.
    :mur:
     
    LovelyLexy, loy, Ghost wind et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    @Laeliwo D'après les articles que j'ai lu, elle serait entre 16 et 20 semaines de grossesse.
    A huit mois je pense qu'ils auraient directement tenté la césarienne, plutôt que de maintenir artificiellement en vie la jeune femme, ce qui comporte quand même des risques pour le foetus... Là ils ne peuvent même pas faire de césarienne (le foetus ne serait pas encore viable) et de là vient tout le débat.
     
    #3 MookieA, 22 décembre 2014
    Dernière édition: 22 décembre 2014
  4. Galaadina

    Galaadina
    Expand Collapse

    Je pense que, quel que soit l'avis qu'on puisse avoir sur la question de l'avortement, il s'agit d'être cohérent.
    La loi fixe un délai légal, au-delà duquel on n'est pas censée avorter, car le fœtus est considéré comme un être vivant à part entière.
    A partir du moment où, pour cette femme le délai est passé, et donc que l'enfant qu'elle porte est considéré comme un être humain, il me semble naturel, étant donné qu'on ne peut la sauver elle, de tenter de le sauver lui.
    Je suis pro-avortement, j'ai moi-même effectué une interruption de grossesse, mais là, la cohérence éthique et juridique me fait pencher en faveur du "ne pas débrancher".
     
    Skjaldmö a BigUpé ce message
  5. PetiteFleurPerdue

    PetiteFleurPerdue
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Vous imaginez les conséquences psychologiques sur le gosse plus tard...
     
    Ghost wind, Lothiriel et Aenor ont BigUpé ce message.
  6. Cottonmouth

    Cottonmouth
    Expand Collapse
    I WAS NOT EXPECTING THIS! -The doctor

    Mais justement elle est morte, c'est pas correcte vis à vis d'elle. C'est pas une machine ou un incubateur à bébé. C'est juste.. pas éthique, surtout que le bébé est même pas encore viable à ce stade là. Est-ce qu'on peut réellement parler alors d'être humain ? Des interventions médicales de grossesse sont pratiqués bien après et on se pose pas cette question...
     
    Mayh, Arrrum, leaking_b et 15 autres ont BigUpé ce message.
  7. Azumarill

    Azumarill
    Expand Collapse

    Oh mais merde, si personne ne souhaite ce bébé, à quoi ça sert ? On lui expliquera quand il sera grand, que maman était déjà morte avant qu'il naisse et que ni papa, ni mémé ne voulaient de lui ? Ah ben non, ça c'est après, l'éthique fait seulement naître des enfants, les faire grandir dans le bonheur ça c'est hors champ.

    Désolé, ma réaction est violente, mais ça me choque. Je suis d'accord avec ce qui est dit plus haut, le corps de cette femme est utilisée comme un "incubateur". Les mères porteuses sont un cas épineux d'éthique, mais là elle est morte, alors on s'en fout ? Je ne comprends pas.

    Cela dit, je nuance à fond en disant que bien sûr, si elle est à quelques semaine d'accoucher, la question de garder l'enfant se pose. C'est évident. Mais en l'occurrence, 16 semaines, la décision devrait revenir à la famille.
    Bref, désolé encore pour cette réaction mais c'est tout juste écrit, ça sort de ma tête. Et ma tête ne comprend pas encore.
     
    loy, leaking_b, AncienneMembre_7 et 11 autres ont BigUpé ce message.
  8. Gingermind

    Gingermind
    Expand Collapse
    Je fais des apparitions fugaces quand les planètes sont alignées

    A titre personnel, je répondrais "oui on peut débrancher une femme enceinte en état de mort cérébrale".

    Mais je me demande quels éléments de loi irlandaise seraient en faveur du débranchement. Je veux dire, si je regarde les éléments de loi donnés dans l'article, alors la réponse est (malheureusement pour moi) claire:
    • le fœtus a autant le droit de vivre que sa mère : en l'occurrence, la mère est déjà morte donc il est logique (selon la loi irlandaise) qu'on privilégie la vie du foetus
    • l'avortement est permis en cas de danger pour la mère : là encore c'est un élément en faveur du maintien de la vie du foetus. La mère étant morte elle ne risque plus grand chose...
    Du coup je ne comprends pas bien pourquoi l'article dit qu'il s'agit d'un un vide juridique. C'est effroyable, mais si la loi est appliqué telle qu'elle est rédigée alors ça me semble "logique" (et c'est pour ça qu'il faut changer la loi!)
     
    loy, AncienneMembre_7 et MookieA ont BigUpé ce message.
  9. Skjaldmö

    Skjaldmö
    Expand Collapse

    Je ne pense pas que ça soit utile de parler au nom du fœtus. On ne sait même pas comment il pourrait prendre la nouvelle et on part du postulat qu'il le vivra mal, en se basant sur quoi ? Ils ne sont peut-être pas obliger d'annoncer la nouvelle ou dans le cas inverse, ils le feront et alors ? On a l'impression que ce fœtus si il vient au monde est un suicidaire en devenir, faut arrêter quoi, il y a des orphelins qui ont vécu des choses horribles et qui on une vie tout à fait correcte notamment via l'adoption.

    Comme @Galaadina si c'est trop tard pour la mère, pourquoi ils ne sauveraient pas le fœtus ? Ok, à un mois c'est pas viable, 2 mois, non plus, 3 mois non plus, et ainsi de suite mais voilà, à un moment faudrait fixer une limite, 5 mois c'est pas viable certes mais ce n'est pas rien. Enfin soit, j'attends avec impatience la décision qui sera prise demain. Comme c'est un sujet épineux et que les pour ont juste à jouer la carte du temps on peut s'attendre à.... de la pertes de temps. Puis c'est difficile de se prononcer, le cas au Texas, si il a été concluant c'est peut-être aussi parce que le fœtus présentait des problèmes de santé.
     
    irisetrose a BigUpé ce message
  10. Facebook

    Facebook
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je me pose juste une question (parce qu'on fait l'analogie avec la femme au Texas qui avait apparemment exprimé son envie de ne pas être maintenue en vie), est-ce que le cas est similaire dans le sens où on parle du respect de sa volonté mais est-ce qu'elle l'a justement exprimé cette volonté (a-t-elle fait une quelconque déclaration concernant la vie artificielle) ? Si quelqu'un a des infos plus précises, ce serait cool de les transmettre :)
     
  11. Fenotte

    Fenotte
    Expand Collapse

    Ce qui m'étonne dans cette histoire c'est que personne ne semble vouloir que ce bébé existe, or, avant son accident, à moins que ce soit une grossesse non désirée mais ce n'est pas dit, la mère voulait sûrement son bébé, non? Et le père, s'il y en a un? Et les proches de la jeune femme? Pourquoi vouloir se "débarrasser" d'un bébé qui est tout ce qu'il reste de la personne qu'on aime et qui s'en va? Si le bébé est viable, bien entendu, c'est une condition très importante, mais cet article manque beaucoup trop d'informations cruciales pour qu'on puisse se faire une opinion éclairée.

    *edit* Je viens de lire l'article du Irish Times pour avoir plus d'infos. Le père de la jeune femme veut la faire débrancher et le père du bébé aussi. Ils ont effectué un test pour confirmer la mort cérébrale qui s'est révélé positif mais l'interprétation de ce test est très complexe et il existe un risque de se tromper. Il n'est pas dit que le bébé ne sera pas viable, mais vu l'avancement de la grossesse (2e trimestre), il n'est en tout cas pas encore viable en dehors de l'utérus.

    Je trouve ça complètement triste en fait. Toujours en supposant toujours que la jeune femme voulait ce bébé avant son accident et sans aucune preuve qu'elle ait clairement formulé la volonté de ne pas être maintenue en vie dans l'intérêt de son bébé, ce qui est quand-même peu probable pour une future mère qui veut son bébé... Moi ce qui me choque surtout dans l'histoire c'est que les proches de la jeune femme ne semblent pas avoir envie de s'occuper du bébé de la personne qu'ils étaient censés chérir...
     
    #11 Fenotte, 23 décembre 2014
    Dernière édition: 23 décembre 2014
    ChansonMuette, irisetrose et CaraNougat ont BigUpé ce message.
  12. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    Je suis contente que Madmoizelle aborde ce genre de sujet, parce que, visiblement, il amène à débattre, et ça c'est cool :top:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    J'attends maintenant la décision des juges.
    C'est une question d'éthique extrêmement complexe, et encore merci à toutes celles qui s'expriment ici :supermad:
     
    #12 MookieA, 23 décembre 2014
    Dernière édition: 23 décembre 2014
    Castette, Mayh, LovelyLexy et 16 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...