Une fillette de 9 ans se suicide.

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Eternity-, le 22 janvier 2011.

  1. Eternity-

    Eternity-
    Expand Collapse
    J'ai le cœur qui invente des souvenirs

    Ici.
    Ce n'est "qu'un fait divers". Je suis désolée, ce n'est pas très gai, mais ça m'attriste beaucoup de voir ce genre de choses, je me dis que l'on vit vraiment dans un monde de merde... C'est tellement injuste... Je sais pas, 9 ans quoi.
    Voila, désolée mais je voulais partager ça avec vous..
     
  2. Silver Queen

    Silver Queen
    Expand Collapse
    ROOOAR!

    Je comprends pas qu'une enfant de 9 ans est décidée de mettre fin à ses jours. Non vraiment.
     
  3. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    C'est un sujet d'actualité qui m'a énormément touchée :tears: Merci d'avoir ouvert ce sujet. Malheureusement le suicide peut également se trouver chez les enfants, et la dépression également. Je reviendrai en parler.
     
  4. Kirkja

    Kirkja
    Expand Collapse
    Apprivoisement du soi. 

    Ce qui me "choque", c'est qu'à 9 ans, on puisse connaître la notion de suicide. Enfin, je ne sais pas, mais moi à 9 ans ça m'était inconcevable qu'on puisse se donner la mort soi-même par exemple. Et ça je me demande si c'est pas dû à notre société d'aujourd'hui, où l'on est exposé à toutes les horreurs du monde, et surtout les plus jeunes, de plus en plus tôt. :erf:

    Et j'ai également l'impression que le suicide apparaît de plus en plus comme une sorte de "chantage" chez les jeunes, et ça m'agace pas mal. Quand je vois le copain de ma soeur qui a écrit une lettre à ma soeur "si tu ne sors pas avec moi je me suicide", je reste assez perplexe. Parler de suicide dès que quelque chose nous contrarie est devenu beaucoup trop courant, et ce n'est pas normal.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est horrible de se dire qu'une enfant de cet âge ait pu penser qu'elle en est arrivé au point de non-retour. Je crois qu'il n'y a rien de pire au monde pour des parents que de devoir parler de son enfant au passé. Je pense surtout que ça ne sert à rien de faire de la prévention de masse auprès des parents de jeunes enfants. J'ai entendu un journaliste parler du suicide des enfants comme un nouveau phénomène de société. Comme si faire face à la mort d'un enfant n'était pas assez dur, il faut en pus qu'on en parle comme d'un phénomène de société.C'est n'importe quoi...
     
  6. ~Heather~

    ~Heather~
    Expand Collapse
    Moi, moche et méchante

    Ça m'a énormément touché quand j'ai entendu parlé de cette fillette.
    J'arrive à comprendre qu'elle ait pu en arriver là. D'une part parce que j'ai eu mes premières idées suicidaires vers 6/7 ans : pour moi, ça ne me choque pas plus que ça qu'un enfant puisse aller si mal. D'autre part parce que les contraintes liées à sa maladie, le diabète de type I, sont très chiantes : se faire sa piqure d'insuline tous les jours, faire attention à son alimentation... Je peux comprendre qu'elle en ait eu marre ou qu'elle ait eu du mal à se projeter dans l'avenir avec cette maladie.
     
  7. Zaïre

    Zaïre
    Expand Collapse
    Guest

    Personnellement, je ne suis absolument pas choquée ni étonnée que des enfants puissent penser au suicide. J'y ai moi même pensé à l'âge de 9 ans, et pas parce que j'étais malade, mais parce que j'étais très seule et que j'avais l'impression que je ne manquerai à personne.
    Les enfants n'ont pas du tout le même rapport à la mort que les adultes, je crois que pour eux c'est une notion beaucoup plus abstraite.

    Mais là n'est pas le soucis, elle devait être vraiment malheureuse pour avoir le courage de se jeter de 5 étages, donc sa souffrance, à mon sens était bien réelle.
    En revanche, ce qui me choque, c'est que maintenant, on accuse plus ou moins la nounou de l'avoir incitée à commettre cet acte avec 'ses réprimandes'. J'ai un peu de mal avec ça.
     
  8. Ampernelle

    Ampernelle
    Expand Collapse
    Learning to fly.

    Ben... si :erf: Comme Grindelwald, j'y pensais déjà à 9 ans...
    Je trouve ça tellement triste.
     
  9. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    N'y a-t-il pas des personnes dépressive par constitution? Du genre c'est le cerveau qui fonctionne mal dans ses connexions et qui met tout en noir ou alors c'est une hormone qui n'est pas sécrétée, ou les récepteurs de cette hormone qui sont mal foutus?
    En gros des personnes dépressives même si leur vie est géniale car ils ne peuvent être heureux et que la médecine n'y peut rien?

    Sinon au japon les enfants suicidaires il y en avait quand même beaucoup si je me souviens bien.

    Et le diabète oui c'est lourd car on meurt de ces complications et que le régime est lourd à suivre.
     
  10. Eternity-

    Eternity-
    Expand Collapse
    J'ai le cœur qui invente des souvenirs

    Je reviens donner mon avis ici.

    En effet, il a été prouvé que les personnes souffrant de dépréssion on un cerveau qui ne secrète pas une hormone ou un neurotransmetteur, enfin quelque chose dont je ne sais plus l'exact nom. Cependant, on ne sait pas si, parce que la personne possède cette modification de cerveau, elle est dépréssive, ou si c'est parce qu'elle est dépréssive que son cerveau se modifie.

    Pour en revenir au sujet... Moi non plus je n'avais absolument pas la notion de suicide à 9 ans. Je pense que cette fillette devait ressentir une profonde tristesse et surêment un mal être, mais je ne sais pas si elle s'est bien rendu compte de ce qu'elle à fait, quand elle la fait. Honnetement je pense que non.
    De toute façon le suicide c'est quelque chose que j'ai beaucoup de mal à concevoir... Comment peut on se donner la mort? Rien que la pensée m'effraie. Pourtant je sais que beaucoup de gens y pensent...
     
  11. John-Lennon-my-father?

    John-Lennon-my-father?
    Expand Collapse
    Lena Kaligaris..

    C'est tout bonnement horrible. le "je vais me jeter par la fenêtre de l"article m'a foutue les larmes aux yeux
     
Chargement...