Une mannequin se rase la tête pour travailler en tant que modèle homme

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par PerrineP, le 25 octobre 2013.

  1. PerrineP

    PerrineP
    Expand Collapse
    Spécialiste modasse

  2. Orion.

    Orion.
    Expand Collapse
    Guest

    Ah ben si elle a des traits trop 'masculins', je sais pas ce que je devrais dire de ma gueule alors...


    (Non mais sans déconner)
     
  3. Dr Frank-N-Furter

    Dr Frank-N-Furter
    Expand Collapse
    Touch-a touch-a touch me !

    Je venais dire exactement la même chose. Wtf.
     
  4. Kallisté

    Kallisté
    Expand Collapse
    Human after all

    Je la trouve superbe dans les deux cas.
    Mais il faudra m'expliquer en quoi elle a un visage "trop" masculin... Etre féminine c'est avoir de bonnes joues et des lèvres fines ?!
    Je trouve justement que ses traits lui confèrent beaucoup de caractère, de charisme...
     
  5. Marveloose

    Marveloose
    Expand Collapse
    En régression

    Elle est très belle. Les voix de la mode sont décidément impénétrables..

    Moi qui pense à couper court ma crinière longue, je vois partout des anecdotes qui me le rappellent.. Un jour je sauterai le pas..
     
  6. zola_Hym

    zola_Hym
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Ça me fait penser à la fille, oui, la fille qu'il y a dans le clip de Katy Perry - Unconditionally, j'insiste sur "la fille" parce que j'ai cru jusqu'à ce matin que c'était un homme.:XD:
     
  7. Hurricane

    Hurricane
    Expand Collapse
    Total Life 4ever.

    J'allais justement venir parler d'Erika Linder :) Elle est aussi male model.
     
  8. Calypsow

    Calypsow
    Expand Collapse

    Je trouve ça vraiment super et très courageux comme démarche !

    Mais en même temps je trouve que ça prouve bien à quel point le milieu de la mode vit 10 000 km au dessus de la réalité ... Dire à une femme (aussi splendide d'ailleurs) qu'elle a un visage trop masculin au point qu'elle décide de devenir mannequin homme en se rasant la tête c'est juste du grand délire...  Comment les gens normaux sont-ils censés s'y retrouver alors que les critères de beauté deviennent de plus en plus absurde ??

    Ça me rend triste parce que même si j'essaye personnellement de ne pas trop me soucier des critères de beautés qu'on nous matraque constamment dans la gueule, il y a beaucoup de jeunes (et de moins jeunes) qui  sont vraiment mal psychologiquement à cause de toutes ces conneries ...
     
  9. Jane Smith

    Jane Smith
    Expand Collapse
    J'aime pas les gens qui ont tort quand ils disent qu'ils ont tord.

    J'suis désolée mais c'est pas du tout un acte de bravoure quelconque de se couper les cheveux. On dirait ça à un mec qui se fait pousser les cheveux?

    Elle a 31 ans (autant dire le troisième âge dans le mannequinat), on lui dit qu'elle a les traits masculins... faut pas être un génie pour se dire que sa carrière arrivait en fin de vie et que si elle voulait continuer à faire son métier, y'avait pas 36 solutions.

    Elle n'est pas devenue homme, elle s'identifie comme une femme et la façon dont elle parle de sa coupe de cheveux (oui, une COUPE DE CHEVEUX, pas une opération à coeur ouvert, juste un coup de ciseaux dans les cheveux) me fait juste hurler de rire. "My heart was racing, I thought, “Wow, I’m all in. This is it. This isn’t me putting my hair back in a bun and wearing a hat to look like a guy.” "  C'est exactement ce que tu fais : essayer de ressembler physiquement à un mec tout en restant une femme.

    C'est que des cheveux, ça ne change pas ton identité, tu ne deviens pas un homme quand tu te coupes les cheveux (ou alors je n'ai pas reçu le mémo et je suis un homme. Facheux.)
    Je trouve ça légèrement insultant pour les personnes trans qui eux rencontrent de réelles difficultés. Elle en parle comme si elle avait changé de sexe, d'identité alors qu'elle met juste son costume d'homme pour aller au travail.

    Là où je l'applaudis c'est se faire accepter en tant que femme dans un travail d'homme. Mais elle a pas besoin de se poser en martyre représentante du combat des trans pour ça, parce qu'elle est complètement hors sujet.


    Je lui souhaite une bonne carrière et l'applaudit aussi pour avoir eu l'intelligence de savoir quoi faire pour la sauver.
     
    #9 Jane Smith, 25 octobre 2013
    Dernière édition: 25 octobre 2013
    Lisbeth411 a BigUpé ce message
  10. SmileSocks

    SmileSocks
    Expand Collapse
    Someone told me long ago there's a calm before the storm.

    Pour moi c'est inconcevable de me couper les cheveux. Pas pour une question de look ou de féminité ou de je ne sais quelle connerie sur l'apparence, mais parce que mes cheveux sont ce que je suis. C'est eux qui font que les gens se retournent sur moi dans la rue (true), c'est eux qui me définissent, et j'ai toujours l'impression qu'ils ont "vécu" avec moi. Je les considère comme une partie de mon corps autant indispensable que mes mains ou mes jambes. Je refuse déjà qu'on me coupe mes pointes, alors qu'elles sont complètements niquées, juste parce que je me dis à chaque fois "Oui mais ils ont connu ce mec, ils ont connu intel moment de ma vie", et comme je suis à l'époque de l'existence ou on change énormément (adolescence mon amour), ils sont un point d'ancrage.
    Je sais pas si tout ça c'est dû au fait que j'ai pas les cheveux très "commun", ou juste que j'ai toujours eu tendance à m'accrocher très fort à quelques objets symboliques, mais mes cheveux, j'en ai besoin.

    Je trouve que les cheveux courts elle ressemble à un chanteur d'indie pop-rock genre les Smiths, je sais pas pourquoi.
     
  11. syndrompeterpan

    syndrompeterpan
    Expand Collapse
    Pouet!

    Cet article m'inspire surtout une question et je pense montre bien l'un des grand problèmes du mannquinat.
    comment une simple coupe de cheveux peut faire d'une femme un homme, où est sa poitrine? Où sont ses hanches? Pour moi c'est surtout révélateur du corps des mannequins qui est identique quelques soit le sexe ou l'âge, où est la diversité?
     
  12. Jane Smith

    Jane Smith
    Expand Collapse
    J'aime pas les gens qui ont tort quand ils disent qu'ils ont tord.

    @smilesocks : ok je rectifie, je ne parlais pas du fait de se couper les cheveux en lui-même, pour lui même, mais du sens qu'elle cherche à donner à cette coupe de cheveux. Elle s'est "juste" (je mets des guillemets parce que se couper les cheveux peut être quelque chose de surhumain et je n'en avais pas conscience) coupé les cheveux. Par ce changement elle a aussi signifié son changement de carrière (c'est quand même quelque chose d'énorme et je le conçois) mais elle n'est pas non plus devenue l'égérie du changement de sexe, il faut pas pousser, elle reste une femme qui fait dorénavant un métier d'homme, c'est tout. Si son message c'était juste ça, alors là je serais complètement derrière elle, mais quand elle raconte (dans son article du NYpost) son histoire, ça fait très "récit de mon changement de genre" bien que ce ne soit PAS son histoire du tout.

    Et, oui, les coupes de cheveux ont certaines significations. Moi-même j'ai changé radicalement de coupe de cheveux/couleur à certaines étapes de ma vie (expatriation, grossesse, naissance de ma fille), mais ces étapes je les ai vécues moi-même, c'est pas ma coupe de cheveux qui m'a magicalement transformée. Ca ne reste QU'une coupe de cheveux.

    J'espère qu'un jour tu te couperas les cheveux quand même parce que je trouve personnellement ça dommage que tu te vois comme un combo femme+cheveux. Tu es toi, avec ou sans cheveux.
     
Chargement...