Une mosquée gay-friendly et féministe à Paris !

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 30 novembre 2012.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Un petit rayon de soleil dans la grisaille ambiante ! Ludovic-Mohamed Zahed, le président de l'association "Homosexuels musulmans de France" annonce l'ouverture d'une mosquée "inclusive" qui accueillera en toute liberté les homosexuels, les transgenres, les transsexuels et les femmes voilées ou non.

    Située à l'intérieur de la maison d'un moine bouddhiste homosexuel, Federico Joko Procopio, dans le Val-de-Marne, elle a ouvert ses portes aujourd'hui pour une première prière.

    L'initiative est rejetée par les autorités de l'Islam en France. Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, a tenu à réaffirmer que l'homosexualité est condamnée par cette religion: "ces pratiques sont formellement rejetées par l'Islam, en contradiction totale avec la lettre du Coran", a-t-il déclaré avant d'ajouter "cette mosquée ne saurait être reconnue. C'est quelque chose d'extracommunautaire".

    Pour Abdallah Zekri, président de l'Observatoire des actes islamophobes, placé sous l'autorité du Conseil français du culte musulman (CFCM) : "Il y a des musulmans homosexuels, ça existe, mais ouvrir une mosquée c'est une aberration, parce que la religion c'est pas ça".

    Face à cette opposition, Ludovic-Mohamed Zahed ne se démonte pas : “plein de gens nous ont soutenus", se félicite-t-il. "Certains me disent : ‘Vous êtes le vrai Islam, ouvert et apaisé.’ Les pères de famille ne veulent pas transmettre un Islam sexiste à leur fille. La donner en mariage, vierge, à un musulman, ce n’est pas ça, l’Islam.”

    Il soutient le mariage pour tous et appelle à marcher le 16 décembre pour soutenir le projet de loi.
     
  2. Emel-

    Emel-
    Expand Collapse
    Guest

    Je trouve l'initiative louable, d'autant plus qu'il est extrêmement difficile d'être musulman et homosexuel (disons qu'il est préférable de le taire au risque de se faire réprimander par la "communauté". Si ça peut les aider à concilier leur homosexualité et leur pratique religieuse, c'est bien pour eux. D'autant plus qu'il y a un fort rejet de l'homosexualité (quand ce n'est pas des homosexuels) au sein de la communauté à laquelle j'appartiens et que bien souvent, il y a aussi le côté culturel. L'Islam reconnaît l'homosexualité mais interdit sa pratique (et j'ai l'impression que c'est surtout pour les hommes, on va faire court mais la sodomie est interdite en Islam, cette interdiction concerne également les hétérosexuels et je pense que ça joue beaucoup quand l'homosexualité est traitée). Certaines de mes amies tiennent des discours extrêmement virulents et personnellement, je trouve que ça n'a pas lieu d'être. L'Islam interdit l'homosexualité et du coup, j'entends très souvent des "beurk" ou dernièrement "les homos, sale, sale, sale !", c'est attristant.

    Après, je comprends la ligne tenue par les organisations musulmanes dans le sens où la pratique de l'homosexualité est interdite, en fait je préfère la position de Tariq Ramadan sur ce sujet, il n'est pas dans le rejet des homosexuels. Mais en même temps, c'est difficile en tant que religieux d'être favorable à l'homosexualité, c'est allé à l'encontre des préceptes que l'on suit, auxquels on croit, bien que ça paraisse absurde pour beaucoup de personnes. Et ça me fait énormément de peine de voir des personnes croyantes rejetées à cause de leur homosexualité... Sachant que l'homosexualité ne fait pas sortir de l'Islam, c'est un "péché" comme l'est l'alcool. Par ailleurs, il y a un bouquin qui parle de ce qui est licite et illicite en Islam, et ce qui figure en premier, c'est le chirk (polythéisme et ça englobe beaucoup de choses), ou bien encore la négligence de la prière (et ça, ça passe avant l'homosexualité). Et bon, ce qui pose essentiellement problème, c'est la sodomie (et à ça, s'ajoute les rapports sexuels quand la femme a ses règles, c'est kiff-kiff). Petite liste de ce qui est interdit pour celles que ça pourrait intéresser.

    Ce n'est pas que religieux, il y a des types (musulmans) qui peuvent s'enfiler des quantités d'alcool, coucher hors mariage, ne prient pas etc., enfin ils ne suivent aucun préceptes mais quand il s'agit de l'homosexualité là par contre, flopée d'insultes... C'est assez étrange d'ailleurs.
     
    Yokuri a BigUpé ce message
  3. Hole

    Hole
    Expand Collapse

    Tu bosses en sous-main pour le Front national ?
     
  4. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Je pense plutôt qu'elle voulait mettre ce qui est interdit par la religion sans aucune arrière pensée sauf si je me trompe Emel-
     
  5. cluryhair

    cluryhair
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Hole : la phrase en dessous du pseudo d'Emel est pourtant tirée du Coran :innocent:
    La liste est assez drôle, moi j'aurais mis la négligence de la priére en tous premier. Certains sont assez évident, mais la liste est très peu pertinente. De toute façon, dans l'Islam comme ailleurs les interidits sont beaucoup plus nombreux et complexes. Je comprend pas bien le but, parce que que cette liste soit faite pas yabiladi ou un site pllus fiable, impossible d'appliquer cette liste une communauté entière.
    Il y a ce qui est dit dans un livre, ce qui est dit par les gens, et ce que font les gens.
    A propos de l'homosexualité l'audace de cette initiative m'épate, et mes fait un peu peur (les homophobes vont se déchaîner). Je ne crois pas que du point de vue de la religion l'homosexualité soit interdite, finalement. J'ai un avis un peu spécial mais quand on retient les principes religieux de tolérance, d'acceptation de soi-même, de l'autre, qu'on admet que l'homosexualité est une chose naturelle, elle est acceptable. C'est difficile de soutenir que l'islam ne rejette pas l'homosexualité, alors que 95 % des musulmans le font.
    Et je suis super contente de lire les dernière lignes du message de denis, à propos du mariage libre et inter-religieux. Il y a des gens qui pensent comme ça :joy:
     
  6. Watchikakonda

    Watchikakonda
    Expand Collapse

    Ppur moi la liste de bladi.net n'est pas pertinente, rien que le faire de dresser une liste des interdits est absurde, et puis et puis ic'est tellement variable en fonction de la situation du musulman ue faire une liste est inutile.

    Sinon je salue l'audace d'avoir ouvert une mosquée gay-friendly, ça ne servira à rien concrétement, mais c'est un symbole intéressant.
    Je dis que ça ne servira à rien parce que le fait qu'il y'ait des mosquées ouvertes, ça dépend de l'imam , ça dépend du quartier, de la ville, de la région, du pays. UNE mosquée ouverte en particulier ne servira à rien, c'est les mentalités qu'il faut changer, les traditions. Une mosquée n'est pas fermée aux homosexuels (et un musulman homosexuel EST un musulman et rien ne s'y oppose) , ni aux femmes non-voilées, ni aux transgenres, c'est les fidèles de la mosquée en question qui imposent leurs règles et pourraient maltraiter un musulman qu'ils savent homosexuel ou une femme non-voilée.
    Je comprends les critiques des organisations islamiques mais il me semble que finalement ce n'est pas une mosqée "homosexuelle" en particulier, c'est une mosquée gay-firnedly (c'est différent), féministe, bref ouverte à tous les musulmans. Du coup je ne vois rien à critiquer.

    Enfin, si j'habitais le Val-de-Marne, je serais heureuse d'aller prier dans cette mosquée inclusive ne serait-ce que parce que je pense que le voile n'est pas obligatoire et que je saurai que dans cette moquée, je serais plus susceptible de rencontrer des musulmans ayant la même vision de l'islam que moi.
     
  7. EllaFitz

    EllaFitz
    Expand Collapse
    La valse des monstres

    Quelle concision, j'aurais pas pu dire mieux.

    [​IMG]
     
  8. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Je trouve l'initiative assez étrange, en fait c'est comme si j'ouvrais une mosquée pour fornicateurs . En gros ouvrir un lieu de culte sur le principe d'un interdit ce n'est pas à mes yeux une initiative pertinente. D'autant plus que je n'ai jamais vu une mosquée ou on dit aux fidèles les homosexuels, les femmes non voilés,ou les transgenres sont interdit parmi nous. Comment pourrait on le savoir ?

    [ En me relisant j'ai l'impression de passer pour une horrible littéraliste, sachez que les littéralistes et moi ne sommes pas vraiment pote :cretin:]
     
  9. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Mais Ivan a quoi sert la religion si tu ne suis plus les textes et que tu les adaptes à tous ce que tu veux? Dans ce cas la autant ne suivre ni texte ni religion. C'est plutôt cette position qui me dérange, si je choisis de faire qqchose qui va contre les principes de l'Islam je n'irai pas dire que les textes sont flous, etc etc. Les textes sont ce qu'ils sont je fais juste le choix de ne pas les suivre.
     
  10. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    Oui mais bon les textes peuvent être mal interpréter ou interpréter différemment: par exemple pour les chrétiens seul l'adultère est interdit dans les 10 commandements et pourtant ils interdisent les relations sexuelles avant le mariage... car pour eux ça englobe un tout.
     
  11. Eternity-

    Eternity-
    Expand Collapse
    J'ai le cœur qui invente des souvenirs

    Je ne comprends pas pourquoi vous dites toutes que ça ne "change rien": C'est quand même un gros message d'espoir pour tous les musulmans homosexuels non? Moi je trouve que c'est quand même une avancée non négligeable... Et je trouve ça désolant de dire que "de toute façon, aucune mosquée n'interdit clairement les homosexuels". C'est pas parce qu'il n'y a pas une grosse pancarte devant l'entrée avec écrit "Interdit aux homos" qu'ils y sont pour autant tolérés. Il ne faut pas se voiler la face par rapport aux stigmatisations qu'ils peuvent subir... non?
     
  12. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Quand un texte condamne on ne peut pas dire qu'il autorise. La c'est exactement la même démarche que chez les salafistes, il y'a un juste milieu dans chaque texte. Alors oui plusieurs interprétations sont possibles mais ces interprétations doivent rester dans le cadre du Coran et de la sunnah (autre texte). Si il vont à l'encontre ce n'est pas valide. J'aime pas les manipulateurs de texte ça m'horripile .
    Mais la bible ne défend t-elle pas l'abstinence et/ou la chasteté ? Je ne suis pas une spécialiste mais peut on vraiment dire que tout les interdit sont dans les 10 commandements? Ou est ce juste une base?
     
Chargement...