Une pub émouvante sur le partage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 17 septembre 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Une pub émouvante sur le partage.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis
     
  2. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Mais j'ai déjà vu une autre version de ce glurge...

    Personnellement, je n'aime pas trop cette façon de manipuler nos émotions. Pour moi, c'est une façon de "menacer" le spectateur, de lui dire "si tu ne donnes pas de soupe à un petit garçon pauvre, tu vas mourir misérablement sous les yeux de ta fille désespérée..." Je crois qu'une bonne action, ça devrait justement se faire pour le geste, sans rien attendre en retour.

    Désolée pour ceux qui l'aiment bien mais moi, cette pub me dérange.
     
    #2 lafeemandarine, 17 septembre 2013
    Dernière édition: 17 septembre 2013
  3. elke02

    elke02
    Expand Collapse
    "

    ouah... cette pub est vraiment prenante. Je ne trouve pas comme @lafeemandarine que cela culpabilise, mais au contraire que c'est un message d'espoir.
    (Oui j'ai un gros côté fleur bleue).
    Je trouve que cela fait chaud au coeur (même si c'est que du cinéma).
    Un beau message comme çà, et c'est une bonne journée qui s'annonce.
    J'espère que nos publicitaires s'en inspireront
     
  4. chachatte37

    chachatte37
    Expand Collapse
    Café et cupcakes

    Charlotte B. Charlotte B?
    Je suis une Charlotte B. !
    Où as tu été à l'école il y a 10 ans? ^^
     
  5. Bouledegomette

    Bouledegomette
    Expand Collapse
    N'oubliez pas d'être un peu fêler pour laisser passer la lumière

    Au début, mouai bof chui pas une pleureuse mais à la fin.... :puppyeyes: :crying:
     
  6. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

    Hahaha, en Picardie ma p'tite dame. :d
     
  7. thedreaming

    thedreaming
    Expand Collapse
    Aime ses cheveux frisés, tant dénigrés. Guest

    :puppyeyes: J'ai bien aimé la vidéo.
     
  8. Lualdi

    Lualdi
    Expand Collapse
    Electron libre

    Ca a vite coulé tout seul :tears: Ca me touche trop facilement ce genre de vidéo. Les publicités institutionnelles sont vraiment mes préférées !

    Une autre d'Orange est pas mal aussi dans le genre je trouve :

     
  9. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    Bahahahaha ça tire vraiment sur des grooooosses cordes sensibles du registre pathos (la mère malade, le mec qui nourrit les clodos, etc) mais je m'en fous j'ai quand même chialé tout le long ^^
     
  10. sweeteums

    sweeteums
    Expand Collapse
    Cumbercookie Guest

    Je suis comme toi, une bonne action doit être faite sans rien attendre en retour. Mais justement, la bonne action de l'homme c'était de payer les médicaments et d'offrir une soupe à ce petit garçon. Il n'a rien attendu en retour. Certes ce chirurgien était le petit garçon sauvé, il n'empêche que la jeune femme n'a pas cherché à obtenir les faveurs du chirurgien, qu'elle a essayé de se débrouiller pour payer les frais, et on voit à la fin qu'elle avait jusqu'à oublié le geste de son père.
    Oublie que tu as donné, mais n'oublie jamais que tu as reçu.
     
  11. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Je n'aime pas le glurge, c'est plus fort que moi. J'ai aimé ça à une époque mais maintenant, ça m'écoeure. Je trouve que la générosité spontanée est quelque chose de fantastique (d'ailleurs, j'ai donné mes plaquettes et je parraine un enfant) mais pour moi, utiliser nos bons sentiments (avec une histoire que j'ai déjà lue dans une chaine de lettres) pour nous vendre des téléphones portables, c'est un coup bas.

    Cette pub apparaît peut-être émouvante au premier coup d'oeil mais pour moi, elle est bourrée d'implications malheureuses. La femme du début est présentée comme un personnage cruel et égoïste alors qu'elle s'est simplement défendue contre un voleur. Les antidouleurs étaient peut-être réservés spécialement pour sa voisine de 80 ans en phase terminale ou sa petite fille de quatre ans gravement malade; il était normal qu'elle refuse de se laisser voler. Imaginez que par la suite, elle se trouve à son tour malade et incapable de payer ses soins médicaux. Va-t-on la laisser mourir pour la simple raison qu'elle a refusé de se laisser faire par un voleur?

    Et pourquoi la seule "méchante" de l'histoire est-elle une femme alors que les deux bonshommes sont présentés comme gentils?

    Et pendant qu'on s'émerveille sur ce petit garçon fictif, il y a réellement des gens dans le monde qui n'ont pas les moyens de se payer des médicaments ou des soins médicaux. Le fait de pleurer ne les aide pas. Il existe des ONG sérieuses dans le monde entier, pourtant. Si chacune de nous voulait bien donner, mettons, dix euros par an à l'Unicef ou à n'importe quel groupement sérieux, on pourrait construire des écoles, des dispensaires, financer les études des médecins de demain et rendre le monde vraiment meilleur. On n'aide personne en pleurant devant une pub.

    Dernière chose: la générosité spontanée, c'est quelque chose de formidable mais ça ne marche pas à tous les coups. Je sais que c'est pas bien de raconter sa vie mais tant pis: je vais vous raconter la mienne. Dans le métro, je déteste quand on resquille en se collant dernière moi sans me demander mon avis. Quand quelqu'un me demande très gentiment s'il/elle peut resquiller en passant derrière moi, je lui donne toujours un ticket de métro. Ainsi, je ne suis pas complice de vol et je rends un service spontané. J'espère toujours inspirer la personne à qui je donne ce ticket, lui donner envie d'aider quelqu'un spontanément à son tour.
    Un jour, une dame m'a expliqué en long en large et en travers qu'elle ne voulait pas de ce ticket, qu'elle me volerait si elle l'acceptait, qu'elle était une bonne chrétienne, blablabla... Je lui ai demandé pourquoi une bonne chrétienne n'avait aucun scrupule à voler la RATP, je lui ai suggéré d'aider à son tour des inconnus et de faire une chaîne de solidarité et d'amitié, elle n'a jamais voulu de mon ticket. Elle a préféré resquiller en utilisant quelqu'un d'autre. No comment.

    Je continue de croire en la générosité spontanée. Je suis toujours la nana qui garde des tickets supplémentaires dans son sac pour les resquilleurs polis, je continue de parrainer un enfant d'Afrique et d'essayer d'aider les gens en général. Seulement, pour moi, pleurer devant un glurge, c'est une perte de temps. Pardonnez-moi si j'ai piétiné votre monde de bisounours avec mes gros sabots.
     
  12. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    @lafeemandarine: bien sûr que ça tire sur la corde sensible et bien sûr que ça a un côté malhonnête. Après ce qu'on peut saluer dans cette pub c'est qu'elle est bien faite, c'est une jolie vidéo. Par comparaison avec l'énième pub sexiste pour l'aspirateur X où une femme nettoie en talons et robe de soirée, et en souriant s'il vous plaît! (si quelqu'un fait ça: va voir un psy, c'est problématique)

    Tu vois les choses sous l'angle négatif de la manipulation, mais c'est pas parce qu'on a vu la pub Orange siii émouvante que hop, on  va s'inscrire chez eux, parce que chez Truc-téléphone c'est plus pratique/moins cher mais la pub quoiiii. Personnellement je suis contente de voir des publicités innovantes puisque, soyons réalistes, la pub existera toujours donc autant qu'elle soit intéressante et pas aliénante (cf les spots sexistes ou autres).
     
Chargement...